Wall Street progresse à l’issue d’une semaine solide

Wall Street avançait vendredi à la fin d’une semaine de forte progression des indices, les courtiers continuant à évaluer des données sur l’inflation publiées jeudi.

Vers 14H15 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, gagnait 0,40% à 24.838,62 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, prenait 0,04% à 7.408,22 points, proche de l’équilibre après une progression de plus de 4% depuis vendredi dernier.

L’indice élargi S&P 500 avançait de 0,21% à 2.728,90 points.

La Bourse de New York avait terminé en hausse jeudi, la progression modérée des prix à la consommation aux Etats-Unis en avril laissant entrevoir aux courtiers une hausse moins importante des taux d’intérêt par la banque centrale américaine: le Dow Jones avait pris 0,80% et le Nasdaq 0,89%.

« Les actions se dirigent vers un gain hebdomadaire solide appuyé par des données sur l’inflation moins fortes qu’anticipé qui apaisent les préoccupations de hausses de taux de la Fed », ont affirmé les analyses de Charles Schwab.

Sans incident majeur vendredi, les trois principaux indices de Wall Street devraient afficher une hausse de plus de 2% sur la semaine, grâce notamment au rapport sur les prix à la consommation publié jeudi.

Hors coûts des aliments et de l’énergie, ce rapport a montré que les prix ont avancé en avril de 0,1% sur une base mensuelle et de 2,1% sur une base annuelle.

Ces chiffres suggèrent une action un peu moins énergique de la banque centrale américaine (Fed) pour atteindre ses objectifs de hausses de taux d’intérêt et davantage d’oxygène pour les coûts d’emprunt des ménages et entreprises aux Etats-Unis.

Par ailleurs, « étant donné que l’inflation a été particulièrement faible au premier semestre 2017, les comparaisons d’une année sur l’autre sont artificiellement rehaussées sur les six premiers mois de l’année », a souligné Karl Haeling de LBBW.

– Symantec s’effondre –

Les rendements de la dette américaine continuaient à se détendre: le taux d’intérêt à dix ans reculait à 2,961% contre 2,962% la veille à la clôture, et celui à 30 ans baissait à 3,102%, contre 3,108% jeudi soir.

L'action de la société de sécurité informatique Symantec chutait de 32,32% à 19,75 dollars  (AFP/Archives - GABRIEL BOUYS)

L’action de la société de sécurité informatique Symantec chutait de 32,32% à 19,75 dollars (AFP/Archives – GABRIEL BOUYS)

Au rang des indicateurs économiques vendredi, les prix des produits importés ont progressé de 0,6% en avril sur un mois et l’indicateur sur le moral des ménages réalisé par l’Université du Michigan en mai s’est avéré stable.

Parmi les valeurs remarquées vendredi, la société de sécurité informatique Symantec s’effondrait (-32,32% à 19,75 dollars) après l’annnonce, à l’occasion de ses résultats trimestriels, du lancement d’une enquête interne « en lien avec des inquiétudes soulevées par un ancien employé », a précisé le groupe qui affirme avoir averti le gendarme boursier américain à cet effet (SEC).

Le groupe américano-canadien d’informations financières Thomson Informations entreprises (-4,58% à 47,70 dollars) a annoncé vendredi une perte au premier trimestre en raison de l’impact financier de la vente d’une partie de ses activités, mais a relevé ses prévisions pour l’année.

Le fabricant des processeurs graphiques Nvidia reculait (-1,97% à 254,99 dollars) après que l’entreprise a affirmé que ses revenus liés aux cryptomonnaies allaient chuter au deuxième trimestre.

A Wall street depuis bientôt deux mois, le spécialiste du stockage de données en ligne Dropbox baissait (-3,53% à 30,87 dollars) malgré le dépassement des attentes à l’annonce de ses premiers résultats trimestriels. Le titre a toutefois bondi de 7% depuis le début de la semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *