Symantec s’effondre en Bourse à cause d’une obscure enquête interne

L’action du groupe de sécurité informatique Symantec s’effondrait de plus de 30% à Wall Street vendredi, suite à l’annonce d’une mystérieuse enquête interne qui interloquait les analystes.

Vers 18h45 (heure de Paris), le cours plongeait de 33%% à 19,30 dollars, retombant à son plus bas niveau depuis deux ans, dans un marché globalement en hausse.

À l’occasion de la publication jeudi de ses résultats trimestriels, Symantec a affirmé avoir ouvert une enquête interne «en lien avec des inquiétudes soulevées par un ancien employé», sans toutefois en dire davantage.

Le groupe a par ailleurs affirmé avoir averti le gendarme boursier américain (SEC) à cet effet.

Lors de la conférence téléphonique avec les analystes financiers qui a suivi la diffusion de ses résultats, la responsable des relations avec les investisseurs Cynthia Hiponia a toutefois précisé que cette enquête n’était «pas liée à un problème de sécurité ou de faille sur les produits» de l’entreprise.

Il s’agit sans aucun doute d’une affaire sérieuse

Celle-ci a cependant refusé de commenter davantage le sujet ou de se soumettre à la traditionnelle séance de question-réponse avec les analystes financiers, suscitant l’ire de certains.

«De manière choquante, Symantec n’a répondu à aucune question liée à l’entreprise et a annulé les rendez-vous téléphoniques qui devaient suivre cette conférence» ont affirmé les analystes de Cowen & Co.

«Il s’agit sans aucun doute d’une affaire sérieuse et il pourrait se passer beaucoup de temps avant que la transparence, puis la confiance des investisseurs, ne s’améliorent», a estimé Cowen & Co qui a par ailleurs abaissé sa perspective de cours de 26 dollars à 20 dollars.

Symantec a également affirmé que les perspectives financières de l’entreprise pourraient être affectées par les résultats de cette enquête, dont l’entreprise «ne peut prédire l’issue», et qu’elle ne pourrait probablement pas rendre à temps son rapport annuel.

Le Revenu, avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *