Paris en hausse avant la BCE

      Aucun commentaire sur Paris en hausse avant la BCE

Paris (awp/afp) – La Bourse de Paris évoluait dans le vert jeudi matin (+0,25%), les investisseurs profitant de nombreux résultats d’entreprises pour se positionner en douceur, tout en attendant la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne.

A 09H28 (07H28 GMT), le CAC 40 grignotait 13,54 points à 5.426,84 points. La veille, l’indice avait fini en baisse de 0,57% à 5.413,30 points.

La séance sera indiscutablement « consacrée à la BCE, avec des investisseurs qui vont tenter une fois encore de déterminer l’avenir et le calendrier de l’extinction du programme de +QE+ », le programme de rachats d’actifs de la banque centrale, observent les analystes d’Aurel BGC dans une note.

Après le franchissement du seuil des 3% par le taux d’emprunt à dix ans des États-Unis cette semaine, le marché obligataire restera aussi en ligne de mire.

L’institution de Francfort doit dévoiler ses décisions en début d’après-midi. Cette réunion, et la traditionnelle conférence de presse de Mario Draghi, le président de la BCE, « pourraient apporter de la volatilité aux indices », commentent les experts de Mirabaud Securities.

Dans un contexte un peu moins porteur pour la croissance en zone euro, la banque centrale devrait toutefois s’accorder un sursis avant de commencer à mettre fin à son vaste soutien à l’économie.

Les taux directeurs devraient ainsi être maintenus au plus bas, tandis que la BCE devrait reporter les annonces concrètes sur la normalisation de sa politique monétaire au prochain rendez-vous de juin, voire à celui de juillet.

Du côté des indicateurs, l’agenda était plus fourni que la veille. Les Etats-Unis dévoileront dans l’après-midi les commandes de biens durables en mars et les demandes hebdomadaires d’allocation chômage.

Avant cela, l’Allemagne a publié le baromètre GfK du moral des consommateurs, lequel, tout en se maintenant à un haut niveau, devrait légèrement s’atténuer en mai en raison d’un climat géopolitique anxiogène.

– Safran dopé –

Sur le front des valeurs, Total prenait 0,25% à 51,28 euros après avoir publié un bénéfice net ajusté en hausse de 13% au premier trimestre.

Orange était stable (+0,07% à 14,78 euros) après l’annonce d’un chiffre d’affaires en progression de 1% sur le premier trimestre.

Safran était dopé (+2,67% à 92,94 euros) par la confirmation de ses perspectives pour 2018 après une progression de 12% de son chiffre d’affaires au premier trimestre.

Valeo reculait de 2,48% à 53,46 euros. Le groupe a confirmé ses objectifs pour cette année, mais il a annoncé une décélération de la croissance de son chiffre d’affaires à 1% à périmètre et taux de change constants, de janvier à mars.

TF1 était pénalisé (-1,47% à 10,08 euros) par la baisse de son bénéfice net au premier trimestre.

Ipsen était soutenu (+2,15% à 128,40 euros) par un chiffre d’affaires en hausse de 16,5% au premier trimestre à 510 millions d’euros.

Alten montait de 2,37% à 80 euros, grâce à un chiffre d’affaires en hausse de 9,1% en début d’année.

Altran profitait (+0,81% à 12,52 euros) de la hausse de son chiffre d’affaires de 6,7% au premier trimestre.

Interparfums était aidé (+2,43% à 37,90 euros) par un chiffre d’affaires en hausse de 8,2% sur la même période.

Ingenico était lesté (-1,74% à 68,96 euros) par un chiffre d’affaires en baisse de 2% à 581 millions d’euros au premier trimestre.

Lisi plongeait de 9,12% à 30,90 euros en raison d’une révision à la baisse de ses perspectives 2018.

lem/soe/nas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *