Bourse: ce qui bouge avant l’ouverture ce mercredi

Les indices annoncent une ouverture sans direction, mardi. La déclaration de Kim Jong Un plus tôt ce matin qu’il songeait à se retirer du sommet avec Donald Trump pèse sur le moral des investisseurs.

Le contrat à terme sur l’indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui donne sa tendance, est au point mort, avançant de 2 points à 24 662 points. Celui de l’indice élargi S&P 500 prend 1,25 point à 2710,25 points, et celui du Nasdaq, à dominante technologique, gagne 9 points à 6899,50 points. 

Mardi, la Bourse de New York a terminé dans le rouge, les investisseurs faisant preuve de fébrilité face à la montée des taux d’emprunt de la dette des Etats-Unis sur le marché obligataire.

Contexte

La publication en début de journée d’indicateurs économiques plutôt favorables sur les ventes au détail et l’activité manufacturière dans la région de New York ont alimenté l’optimisme sur la croissance économique des Etats-Unis au deuxième trimestre.

Cela a renforcé l’idée que la banque centrale américaine (Fed) allait continuer à relever cette année ses taux directeurs pour éviter une surchauffe de l’économie américaine et endiguer les risques d’inflation incontrôlée, favorisant par ricochet la progression des taux d’intérêt sur le marché obligataire.

Les investisseurs ont gardé un oeil aussi sur la Corée du Nord, qui a a menacé mercredi d’annuler le sommet prévu le mois prochain entre Kim Jong Un et Donald Trump si Washington cherchait à l’acculer à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire.

Pyongyang a également annulé une rencontre de haut niveau avec la Corée du Sud pour protester contre des exercices militaires annuels en cours entre Séoul et Washington, qualifiés de «provocation».

À l’étranger

En Europe, les marchés s’affichaient en légère baisse, s’inscrivant «dans le sillage des inquiétudes concernant la progression du rendement du (bon du Trésor à) 10 ans américain, le renoncement de Pyongyang aux discussions prévues aujourd’hui avec Séoul, et les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis qui ne semblent pas terminées (du tout)», selon les experts de Mirabaud Securities Genève.

«Les marchés américains ont terminé leur récente série de gains après qu’une hausse des anticipations concernant le relèvement des taux d’intérêt a poussé à la hausse les rendements et a renforcé la perspective de quatre relèvements de taux aux Etats-Unis cette année», a estimé de son côté Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

La publication mardi d’indicateurs économiques plutôt favorables ont alimenté l’optimisme sur la croissance économique des Etats-Unis au deuxième trimestre.

Cela a renforcé l’idée que la banque centrale américaine (Fed) allait continuer à relever cette année ses taux directeurs pour endiguer les risques d’inflation incontrôlée, favorisant par ricochet la progression des taux d’intérêt sur le marché obligataire.

Le taux des bons du Trésor à 10 ans, la maturité de la dette américaine la plus surveillée par les marchés, est ainsi monté mardi jusqu’à 3,09%, son plus haut niveau depuis juillet 2011.

En parallèle, le dollar s’est renforcé face à l’euro, avant de se stabiliser mercredi.

«Cette hausse du dollar et des rendements (…) semble avoir provoqué cette réduction de l’appétit pour le risque», a complété M. Hewson.

À l’agenda

Aux États-Unis, la production industrielle et les mises en chantier de logements pour le mois d’avril ainsi que le niveau hebdomadaire des stocks de pétrole sont au programme aujourd’hui.

Les investisseurs prendront également connaissance du rapport mensuel sur le pétrole de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

En zone euro, on attent des données sur l’inflation pour le mois d’avril, toujours regardée de près par la Banque centrale européenne.

Chez nous, Statistique Canada dévoile jeudi son enquête mensuelle sur les industries manufacturières.

Titres en actions

Parmi les titres en action ce matinMacy’s est dans la mire des investisseurs, ses résultats étant attendus avant l’ouverture. Suivez les autres titres qui font bouger les investisseurs ce matin en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *