La Bourse de Paris prudente (+0,04%) sur fond d’envolée des prix du pétrole

La Bourse de Paris a ouvert à l’équilibre jeudi (+0,04%), débutant prudemment la journée en l’absence de nombreux investisseurs du fait d’un jour férié en France, sur fond d’envolée des cours du pétrole.

A 09H28 (07H28 GMT), l’indice CAC 40 prenait 2,14 points à 5.536,77 points. La veille, il avait fini en progression de 0,23%.

La place parisienne, comme ses voisines européennes et Wall Street, avait profité mercredi de la hausse du baril, mais semblait prendre le temps de digérer jeudi matin alors que les cours du pétrole continuaient à s’élever, portés par une demande en hausse et l’annonce mardi de la sortie des États-Unis de l’accord conclu en 2015 avec l’Iran.

« Signalons que si la majeure partie des indices seront ouverts en zone euro, le fait que ce soit l’Ascension va largement réduire les volumes sur les marchés », ont souligné les experts de Mirabaud Securities Genève.

Du côté des indicateurs, l’agenda est essentiellement américain avec les demandes hebdomadaires d’allocation chômage et les prix à la consommation en avril.

Avant l’ouverture des marchés européens, la Chine a aussi publié ses chiffres d’inflation pour avril marqués par un net reflux, tandis que les prix à la production ont accéléré après une longue période d’essoufflement.

Les investisseurs surveilleront par ailleurs la décision de la Banque d’Angleterre (BoE).

« Si aucune hausse de taux n’est à attendre cet après-midi lors de la réunion de la BoE, il sera cependant très intéressant de se reporter aux commentaires du gouverneur Mark Carney qui a récemment fait des déclarations prudentes à la suite d’une série de mauvaises statistiques macroéconomiques », a noté Mirabaud.

Sur le terrain des valeurs, Aperam profitait (+2,96% à 41,80 euros) de ventes en progression de 1,5% au premier trimestre 2018, malgré un bénéfice net en légère baisse de 3,4%.

EDF profitait légèrement (+0,17% à 11,88 euros) d’un chiffre d’affaires en augmentation de 3,7% au premier trimestre grâce à une activité en hausse en France, en Italie et au Royaume-Uni, et a confirmé ses objectifs financiers pour l’année.

Axa perdait 0,29% à 22,28 euros alors que l’assureur français a annoncé avoir levé 2,75 milliards de dollars à l’occasion de l’entrée à Wall Street de sa filiale américaine, Axa Equitable Holdings, soit moins que prévu initialement.

Rubis perdait 3,63% à 62,30 euros malgré un chiffre d’affaires en forte hausse au premier trimestre, tiré par sa branche Support et services.

Cafom perdait 1,14% à 8,65 euros, souffrant de l’annonce de la cession de ses activités de sa marque Habitat en Norvège, qui constituait « un foyer de perte récurrent », pour se recentrer sur d’autres pays.

Neurones reculait de 1,54% à 25,60 euros. La société de conseil et services informatiques a publié un chiffre d’affaires en hausse de 1,9% à 124,1 millions d’euros au premier trimestre et a annoncé ses objectifs annuels.

abx/fka/mcj

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *