Cac 40 : Le CAC40 baigne dans le calme

tradingsat

(CercleFinance.com) – Le CAC40 se distingue, en ce second jour férié de la deuxième semaine de mai, par sa relative stabilité. Peu avant 11 heures, il fallait en effet aller chercher deux chiffres après la virgule pour déceler une tendance : +0,09% (5.540 points).

Aucun indicateur national majeur n’est prévu à l’agenda du jour, pas plus que cette semaine du reste.

En revanche, cette journée sera marquée par un ‘Super Jeudi’ de la Banque d’Angleterre, à la fois caractérisé par une décision sur les taux d’intérêt mais aussi la présentation du rapport trimestriel sur l’inflation. Aux États-Unis, sera publié l’indice national des prix à la consommation.

Sur le marché des changes, la monnaie unique européenne est relativement stable face au billet vert. L’euro s’échange en effet contre 1,19 dollar (+0,1%). Le Brent, pour sa part, reste au-dessus du seuil symbolique des 75 dollars : le baril s’échange contre 77,7 dollar, soit une hausse de 0,44%.

‘Le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien soutient la hausse du prix du pétrole. Ce retrait était attendu mais l’intensité des sanctions et les délais courts constituent toutefois une surprise. Il devrait se traduire ainsi par une hausse du prix du pétrole surtout à un moment où le marché est en déficit de 0.6 Mb/j après la chute de la production au Venezuela’, anticipait, hier, l’analyste Oddo.

‘Le prix du pétrole devrait rester volatil et solide cette année à plus ou moins 75 $/b mais baisser par la suite à environ 65 $/b avec la mise en place de nouveau pipeline aux US en 2019 qui va permettre une meilleure croissance de leur production de shale’, complète le broker.

Au niveau microéconomique, le titre TechnipFMC marque le pas, et perd près de 1,5% ce jeudi matin. Le groupe de services parapétroliers a annoncé hier un EBITDA ajusté en recul de 8% à 386,6 millions de dollars, soit une marge inchangée à 12,4% pour un chiffre d’affaires global en baisse de 7,8% à 3.125,2 millions et des prises de commandes de 3,5 milliards de dollars. En données ajustées, le bénéfice par action (BPA) dilué s’est accru de 7,7% à 0,28 dollar, manquant toutefois de six cents le consensus.

L’action EDF, pour sa part, prenait près de 2,2% à 11 heures, sur fond de publication de résultats positifs et de commentaires encourageants de la part d’un analyste. Le chiffre d’affaires du géant français de l’énergie s’élève en effet à 20,4 milliards d’euros sur le premier trimestre 2018 , en croissance organique de 3,0 % par rapport au premier trimestre 2017.

‘Le titre a très bien performé sur les 12 derniers mois (+36%). Il reste attractif compte tenu de la sa forte sensibilité aux prix d’électricité et de son potentiel de croissance des résultats’, note ce matin Oddo, qui maintient sa recommandation ‘Achat’ ainsi que son objectif de cours à 12,50 euros.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

je donne mon avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *