Barclays retourne au Credit Suisse pour un autre trader senior en actions

Barclays a nommé un nouveau responsable du commerce de produits dérivés en Europe et au Moyen-Orient, recrutant un deuxième trader senior dans les rangs de son rival, le Credit Suisse, en autant de semaines.

en tant que responsable mondial du trading exotique et du trading de produits dérivés pour la région. Le personnel sera basé à Londres et relèvera de Stephen Dainton, le responsable mondial des actions de Barclays.

Dainton est lui-même un ancien dirigeant du Credit Suisse qui est retourné à son ancien employeur pour un certain nombre d'embauches depuis qu'il a pris les rênes de Barclays. division des bourses en août dernier.

La semaine dernière, Barclays a annoncé la nomination de Matt Pecot du Credit Suisse en tant que nouveau responsable des actions en Asie-Pacifique. Cela faisait suite à l'embauche en février de Naseer Al-Khudairi, ancien responsable du commerce électronique du Credit Suisse, en tant que responsable des actions électroniques en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Dans son nouveau rôle, développer les activités de produits structurés et dérivés de Barclay à l'échelle mondiale. Auparavant, il a passé plus de 15 ans dans le secteur des dérivés actions de Barclays avant de quitter en 2013 pour rejoindre Decura Investment Management puis Credit Suisse. Il a récemment occupé le poste de directeur des opérations sur actions exotiques à la banque suisse

Les banques européennes d'investissement préparent leurs divisions de négociation d'actions à entrer dans une nouvelle ère de réglementation introduite par la directive européenne sur les marchés d'instruments financiers. ] Mifid II est entré en vigueur en janvier et a apporté une vague d'exigences de «meilleure exécution» qui exigent que les gestionnaires de fonds obtiennent les meilleures conditions pour les investisseurs lorsqu'ils négocient pour leur compte. Les banques se battent pour montrer que leurs divisions actions peuvent aider ces gestionnaires de fonds à négocier aussi rapidement et à moindre coût que possible.

Barclays a augmenté ses revenus tirés des ventes et du négoce d'actions de 28% au premier trimestre à environ 590 M £. 19659002] Dainton a déclaré dans un communiqué: "Nous sommes très heureux que la discipline et la coordination accrues mises en œuvre au sein des actions au cours des neuf derniers mois aient produit l'un de nos meilleurs trimestres de revenus." l'auteur de cette histoire avec des commentaires ou des nouvelles, email Fareed Sahloul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *