Les marchés retrouvent de l’appétit pour le risque

      Comments Off on Les marchés retrouvent de l’appétit pour le risque

La trêve observée dans les relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, lors de la réunion du G20 qui s’est tenue ce week-end à Buenos Aires, a permis au yuan de se reprendre d’environ 1% face au dollar ce matin, et de signer ainsi son plus fort rebond en séance depuis le mois de février 2016. A 6,88, la parité entre les deux devises s’éloigne du seuil des 7 que les investisseurs voyaient jusqu’à présent franchi avant la fin de l’année, compte tenu des craintes grandissantes d’un ralentissement de l’économie chinoise plus fort qu’attendu, mais cette parité reste en baisse de 10% depuis son point bas atteint en mars dernier. Ce rebond semble néanmoins en grande partie lié à la chute du dollar face à un grand nombre d’autres devises, notamment émergentes, qui profitent du regain d’appétit pour le risque des investisseurs.

Les marchés actions chinois ont signé un rebond de 2,6% pour l’indice de Shanghai et le Hang Seng hongkongais ce matin, qui a été suivi par l’ensemble des places européennes au cours de la première partie de séance. L’indice Euro Stoxx 50 était ainsi en hausse de 1,8% en fin de matinée à 3.229 points.

A l’issue samedi du sommet du G20 à Buenos Aires, le président américain et son homologue chinois Xi Jinping sont convenus de laisser une chance à une négociation portant sur des «changements structurels» dans leurs relations commerciales, Washington ayant suspendu pour 90 jours l’application d’un nouveau volet de droits de douane sur des produits importés de Chine. Ce délai laisse un temps de répit aux marchés chinois, et les économistes ne s’attendent plus à de nouvelles mesures d’assouplissement monétaire ou à des baisses de taux de la part de la Banque Populaire de Chine (PBoC) au cours des prochaines semaines, comme c’était encore le cas auparavant.