Dmythifier les filtres ngatifs : les implications compltes des exclusions ESG

D

(Easybourse.com)

Si le filtrage des investissements ne respectant pas les critres environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) parat simple, il recle de nombreux dfis pratiques. Il est essentiel pour les investisseurs de comprendre, avant leur mise en ?uvre, la complexit et les biais crs par les filtres et d?valuer correctement leur performance a posteriori. L?article de recherche ci-joint examine les piges lis l?adoption de diffrents filtres.

De nombreux investisseurs ne peuvent se passer des filtres négatifs, qui passent les investissements au tamis des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance.

Le filtrage négatif, qui vise des objectifs différents d’activités telles que l’intégration ou l’engagement, n’est qu’une facette de l’investissement durable. Si l’intégration et l’engagement aident les investisseurs à obtenir de meilleurs résultats, les politiques d’exclusion reflètent leur choix d’éviter des activités qu’ils estiment inacceptables. Nous sommes convaincus que l’intégration ESG et l’engagement, mis en œuvre efficacement, produisent de meilleures décisions d’investissement. Cependant, il faut admettre que de nombreux investisseurs ont aussi d’autres préoccupations et que les considérations pratiques des exclusions méritent sans doute une plus grande attention. Si les décisions de filtrage sont prises séparément des analyses d’investissement, il est crucial de comprendre leur impact sur les objectifs d’investissement. En général, on examine leur influence sur la performance historique ; ce retour en arrière empêche de se concentrer sur des questions essentielles. Nous savons d’expérience que les exclusions ne réduisent pas systématiquement la performance à long terme. Cependant, en augmentant la volatilité et en inhibant l’expression des styles d’investissement, les choix de définition et d’application des exclusions peuvent compliquer sérieusement la mise en œuvre de certaines stratégies.

Nous explorons dans l’article le rôle des exclusions, les activités généralement ciblées, les diverses manières de définir les exclusions et leurs effets sur les stratégies d’investissement. Notre objectif est d’aider les investisseurs ayant adopté, ou souhaitant adopter des politiques d’exclusion à comprendre les options disponibles, ainsi que les implications complètes de leurs choix.

L’article couvre les points suivants :

· Les exclusions restent globalement très populaires

· Mais certains filtres individuels sont plus populaires que d’autres

· Notre enquête souligne l’évolution des attitudes envers les filtres négatifs

· Le désengagement des combustibles fossiles et du tabac suscite un intérêt croissant

· Se concentrer uniquement sur la performance peut s’avérer trompeur

· Les filtres peuvent impacter significativement certaines stratégies d’investissement

· Dans la mise en place de filtres, chaque détail compte

· Les modalités de définition des filtres peuvent modifier sérieusement les listes d’exclusion et les résultats d’investissement

· Des fournisseurs de données distincts peuvent proposer des listes d’exclusion très différentes

· La gestion active peut générer plus de valeur que la gestion passive dans l’application des filtres

En Annexe : Examen minutieux de diverses options de filtres d’exclusion

· Alcool

· Combustibles fossiles

· Fourrure

· Jeux d’argent

· Nucléaire

· Pornographie

· « Vice »

· Tabac

· Armement

Publié le 27 Avril 2018

Copyright © 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *