Assurance et services financiers : un pouvoir d’achat à capter et à faire fructifier, Quatre secteurs qui devraient profiter du vieillissement de la population

L’écart de pouvoir d’achat entre les baby-boomers, jeunes ou futurs retraités, et les autres générations n’a cessé de s’agrandir, ces dernières années. « En trente ans, le pouvoir d’achat d’un ménage de retraités américains s’est apprécié de 75 %, tandis que celui des 35-44 ans s’est réduit de moitiéobserve Meret Gaugler, gérante du fonds Golden Age chez Lombard Odier IM. Ils étaient actifs lorsque l’économie était en plein boom. Certains ont bien gagné leur vie, ont pu investir avec des rendements bien supérieurs à ceux que l’on constate aujourd’hui. Dans les pays développés, ils détiennent ainsi une grande partie des avoirs financiers et disposent d’une marge de manœuvre suffisante pour prendre des risques sur les marchés financiers. »

 

15.000 MILLIARDSDE DOLLARS EN 2020

La spécialiste ajoute que le ­pouvoir d’achat cumulé annuel de cette population, à l’échelle mondiale, est estimé à 15.000 milliards de dollars en 2020. Il n’est donc guère surprenant que le secteur financier soit le deuxième représenté dans le portefeuille du fonds spécialisé de l’établissement suisse. Il est même le premier au sein du fonds Silver Age de CPR AM et recouvre les domaines de la ­gestion d’actifs, de la gestion de fortune, de l’assurance-vie… Lombard Odier IM, comme CPR AM, a choisi de constituer une ligne Allianz dans son portefeuille. On pourra aussi s’intéresser à son concurrent direct français Axa, à la fois présent sur les marchés des produits retraite et dans la gestion d’actifs, avec Axa IM.

Parmi les valeurs cotées à Paris, notons que le courtier April a identifié le marché des seniors parmi ses priorités pour développer sa branche Santé-Prévoyance. Chez CNP Assurances, le segment Retraite a représenté plus de 15 % du chiffre d’affaires en 2017, une croissance de 5 points de pourcentage par rapport à l’année précédente tirée par le Brésil.

« En Asie, où les pensions de retraite publiques ne sont pas encore bien établies, il est intéressant d’investir dans des sociétés d’assurance-vie, dont les taux de croissance sont très élevés »souligne Meret Gaugler. La gérante de Lombard Odier IM apprécie aussi le gestionnaire de fortune britannique St James’s Place, qui s’est spécialisé dans le segment des retraités. L’âge moyen de ses clients est de 57 ans.

NOS CONSEILS Le secteur financier a, en outre, l’avantage d’être plutôt faiblement valorisé, ces derniers temps. Nous sommes acheteurs d’Axa avec un objectif de 32 € et d’April pour viser 18 €. Nous repassons à l’achat d’Allianz après la baisse récente du titre pour viser 220 €. Rester à l’écart de CNP Assurances.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *