La fintech suédoise iZettle veut lever 190 millions en bourse

Par Nicolas Verlette

Le concurrent de l’américain Square, iZettle a indiqué qu’il espérait lever pas moins de 190 millions d’euros afin de se développer.

Fondée en 2010, la fintech suédoise iZettle a conçu un mini lecteur de carte bancaire que les petits commerçants (TPE et PME) peuvent relier à un mobile. Ainsi, ce dernier se transforme facilement en un terminal de paiement qui peut également être mobile et utilisé, par exemple, par les commerçants travaillant sur les marchés. À ce jour, iZettle est présent sur une dizaine de marchés européens, mais également mondiaux, à l’exemple du Mexique et du Brésil. Le système de la fintech est compatible avec le paiement sans contact et les solutions de paiement Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay.

Faciliter la croissance de iZettle

Depuis plusieurs mois, la startup évoquait l’idée de s’introduire en bourse cette année afin d’espérer concurrencer l’américain Square. L’été dernier, le projet avait été dévoilé lorsque iZettle avait dévoilé ses chiffres. De fait, le directeur général et cofondateur de iZettle Jacob de Geer avait expliqué : « Nous restons engagés à poursuivre notre mission d’aider les petites entreprises à réussir dans un monde de géants […] Nous avons devant nous un vaste potentiel avec les 28 millions de petites entreprises sur nos marchés, dont beaucoup d’entre elles sont fatiguées d’être mal servies par les acteurs traditionnels de la finance et commencent à voir comment iZettle peut les aider à jouer à armes égales ».

Dans un communiqué, Jacob de Geer a indiqué que l’introduction en bourse « va nous permettre d’améliorer notre accès aux marchés de capitaux pour faciliter notre croissance continue et renforcer notre positionnement auprès des marchands et de nos partenaires dans un contexte de compétition féroce en matière de talents ». Au mois de décembre, la startup clôturait un tour de table de 40 millions de dollars, atteignant ainsi une valorisation de près d’un milliard de dollars.

En 2017, iZettle enregistrait une croissance de 51%, soit près de 74,2 millions d’euros, l’équivalent de 776 millions de couronnes suédoises. D’ici 2020, elle estime que le marché qu’elle représente sera de 52 milliards de dollars.

La fintech suédoise iZettle veut lever 190 millions en bourse

5 (100%) 2 votes


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *