Excellents résultats de TELUS au premier trimestre de 2018

Class dans : Les affaires
Sujet : Bnfices / Revenus

Croissance des revenus consolids et du BAIIA de 6pourcent et de 5,2pourcent, respectivement; flux de trsorerie disponible de 443millions de dollars, soit une hausse de 104pourcent par rapport l’an dernier

Forte croissance de la clientle, dont 76000nouveaux abonns des services mobiles postpays, Internet et de tlvision

Ajouts nets de 48000abonns des services mobiles postpays, soit une hausse de 9,1pourcent par rapport l’an dernier

Dpassement du jalon de 50pourcent de la couverture du rseau fibre optique, ce qui a contribu l’ajout notable de 12000abonns des services filaires, soit une hausse de 50pourcent par rapport l’an dernier

Taux de dsabonnement des services mobiles postpays le plus faible de l’industrie 0,95pourcent, ce qui dmontre notre leadership continu en matire de fidlisation de la clientle

Croissance du dividende trimestriel, qui s’est tabli 0,525$ par action, notre 15ehausse du dividende depuis 2011

VANCOUVER, Colombie-Britannique, 10 mai 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — TELUSCorporation a publi aujourd’hui ses rsultats non vrifis du premier trimestre de 2018, lesquels refltent l’adoption, le 1erjanvier2018, des normes IFRS15, Produits des activits ordinaires tirs de contrats conclus avec des clients (IFRS15) et IFRS9, Instruments financiers (IFRS9). Les rsultats des priodes comparables en 2017 ont t rajusts pour tenir compte de l’application rtroactive des normes IFRS15 et IFRS9. Les rpercussions de la norme IFRS15 se font sentir davantage sur nos rsultats des services mobiles et nos rsultats consolids, alors que la norme IFRS9 n’entrane actuellement aucune incidence importante sur notre rendement financier. Voir la note2 des tats financiers consolids intrimaires du premier trimestre de 2018 pour obtenir une description complte et une ventilation des incidences connexes.

Au cours du premier trimestre de 2018, les revenus d’exploitation consolids ont atteint 3,4milliards de dollars, soit une augmentation de 6,0pourcent par rapport au trimestre correspondant de l’an dernier. Cette progression est principalement attribuable la hausse des produits tirs des services consolids, ce qui tmoigne d’une croissance soutenue des revenus obtenus du rseau mobile et tirs des services de donnes du secteur filaire. Le bnfice d’exploitation avant intrts, impts et amortissement (BAIIA) a augment de 2,7pourcent pour s’tablir 1,3milliard de dollars. Cette hausse dcoule d’une croissance marque des produits tirs des services, laquelle a t partiellement neutralise par la hausse des cots lis l’accroissement du nombre brut de mises en service d’abonns des services mobiles et des volumes de fidlisation, ainsi que par l’augmentation des charges au titre des avantages sociaux des employs la suite d’acquisitions rcentes. Le BAIIA rajust a affich une hausse de 5,2pourcent si l’on exclut les cots de restructuration et d’autres cots. Exclusion faite des incidences de la norme IFRS15, les revenus consolids et le BAIIA rajust se sont accrus de 6,2 et 4,7pourcent, respectivement.

Les rsultats du premier trimestre de TELUS refltent un solide rendement oprationnel et financier. Ils tmoignent notamment d’une saine expansion des revenus et du BAIIA, dans le segment des produits mobiles comme dans celui des produits filaires, ainsi que d’une croissance soutenue de la clientle, affirme DarrenEntwistle, prsident et chef de la direction. Notre rendement suprieur continu s’explique en grande partie par la dtermination incomparable de l’quipe TELUS offrir une exprience client exceptionnelle tous coups. Nous affichons une fois de plus le taux de dsabonnement des services mobiles le plus faible de l’industrie, et nous en sommes notre cinquimeanne maintenir un taux de dsabonnement infrieur un pour cent. Notre leadership en matire de fidlit de la clientle a t soulign une fois de plus dans le rapport de mi-anne de la Commission des plaintes relatives aux services de tlcom-tlvision (CPRST), publi en avril. Le rapport indique que TELUS affiche le nombre de plaintes le plus faible parmi les fournisseurs de services nationaux pour la siximeanne conscutive. Cet engagement inbranlable envers notre promesse d’accorder la priorit aux clients est tay par notre offre de produits hautement distincts, ainsi que nos investissements importants continus dans notre technologie et nos rseaux large bande de premier plan. TELUS s’est notamment hisse de nouveau au premier rang en ce qui a trait aux vitesses globales de tlchargement mobiles l’chelle nationale. Elle figure galement parmi les fournisseurs affichant les vitesses les plus rapides au monde, selon le rapport 2018 d’OpenSignal publi en fvrier. Cette marque de reconnaissance vient s’ajouter aux importantes rcompenses et aux nombreux prix dcerns TELUS en 2017 pour l’excellence de son rseau.

M.Entwistle ajoute: Notre quipe a atteint un important jalon au premier trimestre. Nous avons en effet franchi le seuil de 50pourcent en ce qui concerne le territoire couvert par nos services OPTIK, dans le cadre de notre programme de dploiement de rseaux large bande. Cette expansion continue permettra plus de clients d’accder notre technologie de fibre optique de premier plan. Elle appuie par ailleurs la croissance durable soutenue de nos services mobiles et filaires, y compris l’avnement de la technologie5G. Grce nos investissements fructueux dans les rseaux large bande, nous avons dmontr que nous pouvons assurer la croissance long terme des revenus, du BAIIA et du BPA, tout en respectant notre modle de croissance du dividende et en maintenant un bilan positif robuste.

M.Entwistle poursuit en affirmant: L’augmentation du dividende annonce aujourd’hui reprsente la quinzime hausse depuis 2011, et la troisime de notre plus rcent programme triennal de croissance du dividende, lequel vise une augmentation annuelle de sept dix pour cent jusqu’en 2019. Notre capacit offrir les meilleures initiatives qui soient au profit des actionnaires continue de gnrer une valeur importante pour ces derniers. TELUS a notamment remis 15,4milliards de dollars ses actionnaires, dont 10,2milliards de dollars en dividendes, ce qui reprsente 26$ par action, depuis 2004.

DougFrench, vice-prsident la direction et chef des services financiers de TELUS, indique: Grce aux efforts concerts de notre quipe pour excuter notre stratgie de croissance, TELUS enregistre une fois de plus un excellent rendement trimestriel, selon les mthodes comptables prcdant et suivant l’adoption de la norme IFRS15. Le flux de trsorerie disponible, qui n’est pas touch par le changement de mthode comptable, affiche notamment une augmentation importante de 104pourcent par rapport l’anne prcdente. Ces rsultats sont conformes notre stratgie. De plus, ils cadrent avec l’objectif que nous avons mentionn prcdemment, soit afficher un flux de trsorerie disponible positif aprs la distribution des dividendes en 2018, la suite du sommet atteint l’an dernier dans le cadre de notre programme de dpenses en immobilisations, et alors que nous en sommes mi-chemin dans l’largissement de la zone de couverture de notre rseau fibre optique, dans le cadre du dploiement de nos rseaux large bande.

M.French ajoute: Nous investissons judicieusement pour nous doter de technologies large bande volues et pour assurer l’excellence du service la clientle, ce qui continue d’accentuer notre position de chef de file en ce qui concerne nos rseaux et notre proposition de valeur unique. Nos efforts de longue date visant crer des rseaux de premier plan et notre dtermination constante accrotre l’efficacit oprationnelle, combins au maintien d’un bilan positif solide, favorisent une croissance robuste et rentable, en plus de soutenir notre programme de premier ordre de croissance du dividende long terme.

Du ct des services mobiles, les revenus tirs des rseaux ont augment de 4pourcent pour atteindre 1,5milliard de dollars. Ce rsultat tmoigne de la croissance continue du nombre d’abonns des services postpays, ce qui comprend les abonns acquis de Manitoba Telecom Services (MTS) et la hausse de la proportion de clients qui optent pour des forfaits comprenant un lot de donnes suprieur ou qui ajoutent priodiquement des lots de donnes.

Dans le secteur filaire, les revenus tirs des services de donnes ont progress de 9,8pour cent pour s’tablir 1,1milliard de dollars. Ce rsultat s’explique par la croissance des revenus d’impartition du service la clientle et des services d’affaires, laquelle est principalement attribuable l’augmentation des volumes d’affaires faisant suite aux acquisitions rcentes, la hausse des revenus tirs des services Internet et de donnes amliores dcoulant de la croissance constante du nombre d’abonns des services Internet haute vitesse et d’une augmentation des produits d’exploitation par client, la hausse des revenus gnrs par TELUSTV en raison de la croissance du nombre d’abonns, ainsi qu’ l’augmentation des revenus tirs de l’quipement sur le march d’affaires et des revenus provenant des activits rcemment acquises lies la scurit rsidentielle.

Durant le trimestre, TELUS a gagn 76000nouveaux abonns des services mobiles postpays, des services Internet haute vitesse et des services TELUSTV, soit un rsultat essentiellement inchang par rapport au mme trimestre l’an dernier. Les ajouts nets se sont levs 48000clients pour les services mobiles postpays, 22000abonns pour le service Internet haute vitesse et 6000clients pour TELUSTV. Le nombre total d’abonns des services mobiles de TELUS se chiffre 8,9millions, soit une hausse de 4pourcent par rapport l’anne dernire et une hausse de 5,7pourcent du nombre d’abonns des services postpays, qui atteint 8millions. Le nombre de connexions Internet haute vitesse a augment de 4,7pourcentpour atteindre prs de 1,8million au cours des 12derniers mois, et le nombre d’abonns du service TELUSTV est en hausse de 3,2pourcent pour se chiffrer 1,1million.

Pour le trimestre, le bnfice net de 412millions de dollars reprsente une baisse de 10millions de dollars comparativement la mme priode l’anne prcdente, ce qui est attribuable l’augmentation de 30millions de dollars des cots de restructuration et des autres cots lis des initiatives d’efficacit, la hausse des cots de financement, ainsi qu’ l’accroissement de l’impt sur le revenu pay la suite de l’augmentation du taux d’imposition des socits en Colombie-Britannique. Le bnfice par action (BPA) de base, qui s’est tabli 0,69$, est demeur essentiellement stable par rapport l’anne prcdente. Le bnfice net rajust de 435millions de dollars et le BPA rajust de 0,73$ affichent une hausse de 4,1 et 2,8pour cent, respectivement. La croissance du BAIIA, quant elle, a t contrebalance partiellement par une dprciation et un amortissement plus levs qui refltent nos investissements considrables des dernires annes, dont ceux dans nos rseaux large bande et ceux dcoulant des acquisitions d’entreprises.

Le flux de trsorerie disponible de 443millions de dollars a augment de 226millions de dollars par rapport au mme trimestre l’an dernier, en raison d’une baisse des impts verss en espces, d’une rduction des dpenses en immobilisations et d’un BAIIA plus lev. L’application de la normeIFRS15 reflte un changement comptable non li aux espces. Par consquent, les facteurs conomiques sous-jacents et le flux de trsorerie disponible gnr par les activits ne sont pas touchs par ce changement.

APERU DES RSULTATS FINANCIERS CONSOLIDS

En dollars canadiens et en millions,
sauf les donnes par action
Trimestre clos le
31mars
Variation
(non audits)20182017(1)en %
Revenus d’exploitation337731836,0
Dpenses d’exploitation avant dprciation et amortissements210819488,2
BAIIA(2)126912352,7
BAIIA rajust(2)(3)130312395,2
Bnfice net412422(2,4)
Bnfice net rajust(4)4354184,1
Bnfice net attribuable aux actions ordinaires410414(1,0)
BPA de base0,690,70(1,4)
BPA de base rajust(4)0,730,712,8
Dpenses en immobilisations (excluant les licences de spectre)650724(10,2)
Flux de trsorerie disponible(5)443217104,1
Connexions d’abonns totales(6)13067126833,0
(1)Nos rsultats pour 2017 ont t rajusts pour tenir compte de l’application rtroactive des normes IFRS15 et IFRS9 qui ont t adoptes le 1erjanvier 2018. Pour obtenir plus d’information, voir les tats financiers consolids intrimaires du premier trimestre de 2018.
(2)Le BAIIA est une mesure non conforme aux PCGR qui n’a pas de signification normalise prescrite par les IFRS de l’IASB. TELUS donne des prvisions et fait tat de son BAIIA parce qu’il s’agit d’une mesure cl pour valuer la performance. Pour obtenir une dfinition et une explication approfondies de cette mesure, consulter la rubrique Mesures non soumises aux principes comptables gnralement reconnus et autres mesures financires du prsent communiqu ou la rubrique11.1 du rapport de gestion du premier trimestre de 2018.
(3)Le BAIIA rajust pour les premiers trimestres de 2018 et de 2017 exclut les cots de restructuration et les autres cots.
(4)Le bnfice net rajust et le BPA de base rajust sont des mesures non conformes aux PCGR qui n’ont pas de signification normalise prescrite par les IFRS de l’IASB. Ces termes sont dfinis dans le prsent communiqu comme excluant du bnfice net attribuable aux actions ordinaires et du BPA de base (aprs impts sur les bnfices), les cots de restructuration et autres cots. Pour consulter une analyse approfondie du bnfice net rajust et du BPA de base rajust, consulter la rubrique Mesures non soumises aux principes comptables gnralement reconnus et autres mesures financires ou la rubrique1.3 du rapport de gestion du premier trimestre de 2018.
(5)Le flux de trsorerie disponible est une mesure non conforme aux PCGR qui n’a pas de signification normalise prescrite par les IFRS de l’IASB. Pour obtenir une dfinition et une explication approfondies de cette mesure, consulter la rubrique Mesures non soumises aux principes comptables gnralement reconnus et autres mesures financires du prsent communiqu ou la rubrique11.1 du rapport de gestion du premier trimestre de 2018.
(6)La somme des abonns actifs des services mobiles, des lignes d’accs au rseau rsidentiel, des abonns des services Internet haute vitesse et des abonns de TELUSTV est mesure la fin des priodes respectives selon les renseignements provenant du systme de facturation et d’autres systmes. Le 1eravril2017, les soldes d’ouverture pour le nombre d’abonns des services postpays, le nombre total d’abonns et les statistiques d’exploitation connexes (ajouts bruts, ajouts nets, facturation moyenne par appareil d’abonn [FMAA] mensuelle, produit moyen par appareil d’abonn [PMAA] mensuel et taux de dsabonnement) ont t rajusts de manire inclure un transfert estimatif de 85000abonns de Manitoba Telecom Services Inc. (MTS). Par la suite, le 1eroctobre2017, le nombre d’abonns des services postpays, le nombre total d’abonns et les statistiques d’exploitation associes ont fait l’objet d’un rajustement pour rduire l’estimation du nombre de transferts d’abonns de MTS de 11000 et l’tablir 74000. Le nombre cumulatif de connexions d’abonns comprend aussi un rajustement effectu le 1eravril2017 pour retirer environ 19000abonns des services prpays et 25000abonns des services postpays des catgories d’abonns respectives, principalement en raison de l’abandon du rseau CDMA national.

Faits saillants des activits du premier trimestre de 2018

Services mobiles de TELUS

  • Les revenus tirs du rseau mobile ont connu une hausse de 57millions de dollars ou 4pourcent d’une anne l’autre pour atteindre 1,5milliard de dollars. Cette croissance a t stimule par une hausse du nombre d’abonns des services postpays, y compris les abonns acquis de MTS, une proportion accrue de clients qui optent pour des forfaits comprenant un lot de donnes suprieur ou qui ajoutent priodiquement des lots de donnes.
  • Les revenus tirs de l’quipement mobile ont augment de 56millions de dollars ou 16pourcent, en grande partie grce la hausse des volumes de rtention de la clientle et des ajouts bruts d’abonns des services postpays, ainsi qu’ la proportion accrue de tlphones intelligents valeur suprieure vendue. En vertu de la norme IFRS15, les revenus tirs de l’quipement reprsentent une partie beaucoup plus importante des revenus globaux. Ils refltent essentiellement le prix de vente total non financ de l’appareil sous entente, mme si des versements sont effectus au titre du financement dans le cadre du forfait du client, pendant la dure de l’entente.
  • La facturation moyenne par appareil d’abonn (FMAA) mensuelle a augment de 1,5pour cent pour atteindre 66,51$, ce qui tmoigne de la proportion accrue d’abonns optant pour des services postpays de grande valeur et utilisant un tlphone intelligent. Il s’agit du trentime trimestre conscutif pendant lequel nous affichons une croissance d’une anne l’autre.
  • Le taux de dsabonnement mensuel des services postpays s’est tabli 0,95pourcent, comparativement 0,93pourcent l’anne dernire. Ce rsultat s’explique par la hausse des dsabonnements attribuable la concurrence intense, qui est venue neutraliser en partie l’effet de nos initiatives Les clients d’abord et de nos programmes de rtention de la clientle. Il s’agit de la dix-huitime fois au cours des dix-neufderniers trimestres que notre taux de dsabonnement des services postpays est infrieur unpour cent. En janvier2018, notre taux de dsabonnement des services postpays a subi les contrecoups de la poursuite des offres audacieuses du temps des Ftes. En fvrier et en mars2018, nous avons affich un taux de dsabonnement des services postpays infrieur 0,90pour cent.
  • Le nombre de nouveaux abonns nets des services mobiles postpays, soit 48000, a augment de 4000 par rapport la mme priode l’an dernier, ce qui tmoigne du succs des offres promotionnelles et des activits de marketing axes sur les nouveaux abonns des services postpays de grande valeur et les nouveaux abonns qui utilisent un tlphone intelligent. Les pertes nettes d’abonns des services prpays se sont leves 43000 en raison de la concurrence accrue. Il s’agit toutefois d’une amlioration de 10000 comparativement la mme priode de l’anne prcdente.
  • Le BAIIA a augment de 39millions de dollars, tandis que le BAIIA rajust de 846millions de dollars a augment de 48millions de dollars ou 6pourcent par rapport l’anne dernire, ce qui reflte partiellement la hausse des revenus tirs du rseau et l’amlioration des marges sur l’quipement, lesquelles ont t amoindries en partie par l’augmentation des cots administratifs et des cots lis au soutien la clientle dcoulant de la croissance du nombre d’abonns et des dpenses d’exploitation du rseau. Si l’on exclut les incidences de la norme IFRS15, le BAIIA rajust de 865millions de dollars a augment de 44millions de dollars, ou 5,2pour cent.
  • Les dpenses en immobilisations du secteur mobile ont diminu de 67millions de dollars ou 27pourcent par rapport la mme priode l’an dernier, car au premier trimestre de 2017, nous avions engag des cots pour mettre niveau le rseau d’accs radiolectrique en Ontario et au Qubec, ce que nous avons achev au deuxime trimestre de 2017. De plus, nous avons engag des cots au cours du premier trimestre de 2017 pour la mise niveau matrielle de notre systme de facturation des services mobiles.

Services filaires de TELUS

  • Les revenus externes tirs des services filaires ont augment de 76millions de dollars ou 5,4pourcent pour atteindre 1,5milliard de dollars. Cette croissance a t gnre par une hausse des revenus tirs des services de donnes.
  • Les revenus tirs des services de donnes ont augment de 97millions de dollars ou 9,8pour cent en raison de la croissance des revenus d’impartition du service la clientle et des services d’affaires, laquelle est principalement attribuable l’augmentation des volumes d’affaires faisant suite aux acquisitions rcentes, la hausse des revenus tirs des services Internet et de donnes amliores dcoulant de la croissance constante du nombre d’abonns des services Internet haute vitesse et d’une augmentation des produits d’exploitation par client, la hausse des revenus gnrs par TELUSTV en raison de la croissance continue du nombre d’abonns, ainsi qu’ l’augmentation des revenus tirs de l’quipement sur le march d’affaires et des revenus provenant des activits rcemment acquises lies la scurit rsidentielle.
  • Le nombre net de nouveaux abonns des services Internet haute vitesse, soit 22000abonns, est demeur relativement stable par rapport au mme trimestre de l’exercice prcdent en raison de la demande constante des clients envers nos services haute vitesse large bande, y compris la fibre optique jusqu’au domicile.
  • Le nombre net de nouveaux abonns aux services TELUSTV, soit 6000abonns, est demeur essentiellement stable comparativement au trimestre correspondant de l’exercice prcdent. Ce rsultat dcoule du recul des ajouts bruts en raison de l’intensit accrue de la concurrence, alors que le dclin du march global des services de tlvision payante a t partiellement compens par l’expansion soutenue des services adressables Internet haute vitesse et Tl OPTIK reliant davantage d’entreprises et de rsidences directement la fibre optique et permettant de regrouper ces services.
  • Pour le trimestre, le nombre total de lignes rsidentielles a baiss de 16000lignes, soit une amlioration de 7000lignes par rapport au mme trimestre de l’an dernier, ce qui tmoigne du succs de nos offres de services groups et de l’expansion du rseau fibre optique, auquel 51pour cent des abonns du service TlOPTIK ont maintenant accs, ainsi que des initiatives Les clients d’abord. Les pertes de lignes rsidentielles continuent de souligner la tendance consistant remplacer ces lignes par les services mobiles et Internet, ainsi que la concurrence accrue.
  • Les autres bnfices d’exploitation ont augment de 8millions de dollars au premier trimestre de2018, en raison principalement des gains nets raliss lors de la vente de certains lments d’actif.
  • Le BAIIA du secteur filaire a affich une lgre baisse de 5millions de dollars, tandis que le BAIIA rajust a augment de 16millions de dollars ou 3,7pourcent par rapport l’anne dernire. Ce rsultat reflte la croissance continue des marges des services de donnes, y compris les services Internet, les services de TELUS Sant, et les services TELUSTV, amoindrie partiellement par la hausse des charges au titre des avantages sociaux des employs, des cots de main-d’oeuvre externe et des cots lis au contenu tlvisuel, ainsi que par le dclin soutenu des services vocaux traditionnels. Exclusion faite des incidences de la norme IFRS15, la croissance du BAIIA rajust est demeure inchange, 3,7pourcent.
  • Les dpenses en immobilisations du secteur filaire ont diminu lgrement de 7millions de dollars ou 1,5pourcent par rapport la mme priode l’an dernier. Au cours du trimestre, nous avons continu de connecter plus de maisons et d’entreprises directement notre rseau fibre optique. De plus, nos investissements appuient la fiabilit de nos systmes, ainsi que l’efficacit oprationnelle et l’efficience.

Les objectifs financiers consolids de TELUS pour 2018 tiennent compte de l’application de la norme15
Les objectifs financiers consolids de TELUS pour 2018, y compris les revenus, le BAIIA rajust et le bnfice par action, ont t mis jour en fonction de l’adoption de la normeIFRS15. Cette transition reprsente un changement comptable non li aux espces. Par consquent, les facteurs conomiques sous-jacents et le flux de trsorerie disponible gnr par les activits ne sont pas touchs par ce changement.

En dollars canadiens et en millions,
sauf les donnes par action
Rsultats de 2017
avant la norme IFRS15
Objectifs de 2018
(avant la norme IFRS15)
Rsultats de 2017
aprs le passage IFRS15
Objectifs de 2018
aprs le passage IFRS15
Revenus13,304$de 4 6%
de 13,835$ 14,100$
13,408$de 4 6%
BAIIA rajust(1)4,891$de 4 7%
de 5,105$ 5,230$
5,005$de 3 6%
Bnfice par action de base2,46$de 3 9%
de 2,53$ 2,68$
2,63$Jusqu’ 6%
Dpenses en immobilisations(2)3,094$Environ 2,85$3,094$Environ 2,85$
1)Le BAIIA rajust pour toutes les priodes exclut ce qui suit: les cots de restructuration et les autres cots, ainsi que les gains nets et la quote-part des bnfices des coentreprises immobilires ou les pertes nettes et la quote-part des pertes des coentreprises immobilires. Le BAIIA rajust de 2017 exclut le recouvrement net de MTS. En 2018, le total des cots de restructuration et autres cots devrait tre d’environ 135millions de dollars, par rapport 139millions de dollars en 2017.
2)Les objectifs et les rsultats en matire de dpenses en immobilisations ne tiennent pas compte des dpenses pour les licences de spectre.

La description des objectifs financiers de TELUS pour 2018 constitue de l’information prospective vise par la mise en garde concernant les noncs prospectifs qui se trouvent dans le prsent communiqu du premier trimestre de 2018 et dans le rapport de gestion annuel de 2017, plus prcisment la rubrique10 intitule Risques et gestion des risques, laquelle est intgre par renvoi aux prsentes. Elle est fonde sur les attentes et les hypothses de la direction nonces la rubrique9 du rapport de gestion annuel de 2017 intitule Tendances gnrales, perspectives et hypothses. Les prsentes constituent une mise jour de la rubrique1.7 intitule Objectifs financiers et oprationnels pour 2018 des rsultats de TELUS pour le quatrime trimestre de 2017 et du communiqu relatif aux objectifs financiers de 2018 dat du 8fvrier2018.

Dclaration de dividende
Le conseil d’administration de TELUS a dclar un dividende trimestriel de 0,525$CA par action sur les actions ordinaires mises et en circulation de la Socit. Ce dividende sera vers le 3juillet2018 aux dtenteurs inscrits la clture des marchs le 8juin2018.

Ce dividende du deuxime trimestre reprsente une augmentation de 0,0325$ ou 6,6pourcent par rapport au dividende trimestriel de 0,4295$ vers le 3juillet2017. Il s’agit en outre de la quinzime hausse du dividende depuis que TELUS a annonc son programme pluriannuel de croissance du dividende en mai2011. Au cours de cette priode, le dividende de TELUS a augment de 100pourcent.

Faits saillants de la Socit
TELUS apporte une contribution et des investissements importants dans les collectivits o vivent et travaillent les membres de l’quipe, et dans l’conomie canadienne, au nom des clients, des actionnaires et des membres de l’quipe. Par exemple:

  • En payant, recueillant et versant un total d’environ 480millions de dollars en taxes et impts pendant le premier trimestre de 2018 au profit des gouvernements fdral, provinciaux et municipaux au Canada. Ce montant est constitu d’impts sur le bnfice des socits, de taxes de vente, d’impts fonciers, de la part de l’employeur des cotisations sociales et de divers droits rglementaires. Depuis 2000, nous avons vers environ 23milliards de dollars en taxes et impts.
  • En versant pour plus de 50millions de dollars de frais de renouvellement du spectre Innovation, Sciences et Dveloppement conomique Canada au premier trimestre de 2018. Depuis 2000, nos remises visant les taxes et le spectre verses aux administrations publiques fdrale, provinciales et municipales au Canada ont totalis environ 28milliards de dollars.
  • En investissant 650millions de dollars sous forme de dpenses en immobilisations, principalement dans les collectivits partout au Canada, au cours du premier trimestre de 2018, et 36milliards de dollars depuis 2000.
  • En engageant des dpenses d’exploitation de 1,95milliard de dollars au premier trimestre de 2018, notamment par l’achat d’environ 1,4milliard de dollars de produits et services. Depuis 2000, nous avons dpens respectivement 109milliards de dollars et 72milliards de dollars dans ces secteurs.
  • En versant aux membres de l’quipe des salaires totalisant 664millions de dollars au premier trimestre de 2018, dont 53millions de dollars en taxes sur la masse salariale. Depuis 2000, TELUS a vers un total de 43milliards de dollars en salaires aux membres de l’quipe.
  • En versant sous forme de dividendes au cours des quatrepremiers mois de 2018 (dividendes verss en janvier et avril compris) 598millions de dollars aux actionnaires particuliers, aux dtenteurs de fonds communs de placement, aux pensionns et aux investisseurs institutionnels. En distribuant aux actionnaires depuis 2004 15,4milliards de dollars dans le cadre de nos programmes de dividendes et de rachat d’actions, dont 10,2milliards de dollars de dividendes, raison de 26$ par action.

Accs l’information sur les rsultats trimestriels
Les investisseurs, les reprsentants des mdias et toute autre personne intresse peuvent consulter ce communiqu sur les rsultats trimestriels, le rapport de gestion, les diapositives sur les rsultats trimestriels, la version audio et la transcription de la webdiffusion l’intention des investisseurs, ainsi que les renseignements financiers supplmentaires telus.com/investisseurs.

La confrence tlphonique de TELUS sur les rsultats du premier trimestre de 2018 aura lieu le jeudi 10mai2018 13h, HE (10h, HP) et comprendra un expos suivi d’une priode de questions avec les analystes en matire d’investissement. Les parties intresses peuvent accder la webdiffusion telus.com/investisseurs. Un enregistrement audio sera accessible du 10mai au 15juin2018, au 1-855-201-2300. Merci d’utiliser le numro de rservation1230617# et le code d’accs77377#. La webdiffusion sera galement archive telus.com/investisseurset la transcription sera publie sur le site web aprs quelques jours ouvrables.

Mises en garde concernant les noncs prospectifs
Le prsent communiqu contient des noncs prospectifs relatifs aux vnements venir ainsi qu’au rendement financier et oprationnel de TELUS Corporation. TELUS et nous dsignent aux prsentes TELUS Corporation ainsi que, si le contexte s’y prte ou l’exige, les filiales de celle-ci.

Les noncs prospectifs comprennent tout nonc non fond sur des faits passs. Ils ont trait entre autres, mais non exclusivement, nos objectifs et nos stratgies visant l’atteinte de ces derniers, nos perspectives, des mises jour, notre programme pluriannuel de croissance du dividende, ainsi qu’ nos objectifs financiers consolids pour 2018 mis jour (revenus, BAIIA rajust, bnfices par action de base et dpenses en immobilisations). Les noncs prospectifs se caractrisent gnralement par des mots comme hypothse, but, prvisions, objectif, perspectives, stratgie, cible et autres expressions semblables, par des verbes comme viser, anticiper, croire, s’attendre ࠻, s’efforcer, planifier, prvoir, chercher ou estimer, ainsi que par l’emploi du conditionnel ou du futur.

Par nature, les noncs prospectifs prsentent des risques et des incertitudes. Ils sont bass sur des hypothses, relatives entre autres l’volution de la situation et des stratgies conomiques. Ces hypothses tant susceptibles de se rvler inexactes, il est possible que nos rsultats ou les vnements diffrent sensiblement des prvisions formules expressment ou implicitement dans les noncs prospectifs.

Nos perspectives et hypothses gnrales pour 2018 sont nonces la rubrique9 intitule Tendances, perspectives et hypothses gnrales du rapport de gestion de notre Rapport annuel 2017, et actualises dans la rubrique 9 intitule Mise jour relative aux tendances, perspectives et hypothses gnrales ainsi qu’aux volutions et procdures rglementaires du rapport de gestion pour le premier trimestre de 2018. Nos principales hypothses pour 2018 sont les suivantes:

  • Lger ralentissement de la croissance conomique au Canada en 2018, estime 2,1% (contre 3,1% en 2017). En ce qui concerne les provinces de l’Ouest canadien o nous faisons office d’entreprise de services locaux titulaire (ESLT), la Colombie-Britannique et l’Alberta devaient respectivement afficher des croissances conomiques de 2,5% et 2,4% en 2018 (contre respectivement 3,4% et 3,9% en 2017).
  • Aucune dcision rglementaire ou mesure gouvernementale fortes retombes ngatives.
  • Maintien de l’intense concurrence sur les marchs mobile et filaire, aussi bien sur le march consommateurs que sur le march d’affaires.
  • Renforcement du taux de pntration du march canadien par le secteur mobile.
  • Poursuite du passage des abonns des tlphones intelligents gros consommateurs de donnes, par dsir de connectivit mobile accrue Internet.
  • Croissance des revenus du secteur mobile dcoulant de l’augmentation du nombre d’abonns aux services postpays et du produit moyen par appareil d’abonn (PMAA).
  • Maintien des dpenses visant l’acquisition et la rtention d’abonns mobiles, en fonction du nombre brut de mises en service et de renouvellements, de l’intensit de la concurrence et des prfrences des clients.
  • Poursuite de la croissance des revenus issus des services de donnes filaires, dcoulant de l’augmentation du nombre d’abonns Internet haute vitesse et TELUS TV, des augmentations de dbit, de l’expansion de l’infrastructure large bande, ainsi que des solutions d’affaires en matire d’impartition et de soins de sant.
  • Poursuite de l’rosion des revenus issus des services voix filaires, dcoulant de la substitution technologique, du recours croissant aux forfaits interurbains tout-en-un et du recul des ventes de gros.
  • Poursuite de nos initiatives Les clients d’abord et de nos efforts visant le maintien des probabilits que nos clients nous recommandent.
  • Rgimes de retraite des employs prestations dtermines: dpenses d’environ 97millions de dollars consacres aux prestations de retraite, et d’environ 14millions de dollars consacres au financement des intrts nets lis au financement des rgimes de retraite des employs prestations dtermines; taux de 3,40% en ce qui concerne l’actualisation des obligations, et taux de 3,50% en ce qui concerne les frais de services comptables lis aux rgimes de retraite des employs prestations dtermines; et financement des rgimes de retraite prestations dtermines hauteur d’environ 50millions de dollars.
  • Dpenses de restructuration et autres d’environ 135millions visant la poursuite des initiatives axes sur l’efficacit oprationnelle, accompagnes d’initiatives de renforcement des marges visant attnuer les pressions lies l’intensit de la concurrence, la substitution technologique, la retarification de nos services, l’augmentation des cots lis l’acquisition et la rtention d’abonns, ainsi qu’ l’intgration des cots associs l’acquisition des clients en matire de scurit rsidentielle.
  • Impt sur le revenu calcul au taux lgal applicable de 26,7 27,3%, et versements d’impt sur le revenu d’environ 170 230millions de dollars (contre 191millions de dollars en 2017). Les versements d’impt devraient tre relativement quivalents ceux de 2017.
  • Investissements additionnels dans l’infrastructure large bande l’heure o nous en sommes presque 50% de la couverture vise, y compris l’expansion de notre rseau optique, le renforcement et les mises niveau de nos capacits4G LTE, ainsi que les investissements au profit de la rsilience et de la fiabilit du rseau et des systmes.
  • Aucune enchre du spectre mobile prvue en 2018.
  • Stabilisation de la valeur moyenne du dollar canadien par rapport au dollar amricain (0,77$US en 2017).

Les risques et incertitudes susceptibles de faire en sorte que le rendement ou les vnements s’cartent sensiblement des noncs prospectifs figurant aux prsentes et dans d’autres documents dposs par TELUS ont entre autres trait ce qui suit:

  • Concurrenceincluant notre capacit continuer de retenir les clients par un meilleur service la clientle, notamment par le dploiement et l’exploitation d’un rseau mobile et filaire volutif; la capacit des concurrents du secteur russir le lancement de leurs plateformes respectives et combiner des services interurbains, accs Internet haute vitesse (AIHV) et dans certains cas mobiles dans un ensemble ou un tarif mensuel rduit, en plus de leurs services de radiodiffusion ou de tlvision par satellite actuels; le succs des nouveaux produits et services et des systmes associs, comme les services Internet des objets destins aux appareils connects Internet; la poursuite de l’intense concurrence lie tous les services laquelle se livrent les entreprises de tlcommunications mobiles et filaires, les cblodistributeurs et les autres entreprises de communications, ainsi que de la concurrence lie aux services par contournement, qui, entre autres, entrane des pressions en matire de facturation moyenne par appareil d’abonn (FMAA) mensuelle actuelle et venir, de produit moyen par appareil d’abonn (PMAA) mensuel, de cots d’acquisition et de rtention ainsi que de taux de dsabonnement pour tous les services, comme le font les habitudes d’utilisation des clients et les tendances la tarification fixe des services voix et donnes (forfaits voix et donnes tout-en-un et accessibilit aux rseaux Wi-Fi pour les donnes); les fusions et acquisitions de concurrents du secteur; les pressions lies au PMAA et au taux de dsabonnement pour les services Internet haute vitesse et de tlvision, dcoulant des volutions du march, des mesures gouvernementales et des habitudes d’utilisation des clients; les pertes de lignes d’accs au rseau rsidentiel ou d’affaires; les volumes d’acquisition et de rtention d’abonns aux services filaires, de tlvision et Internet haute vitesse, cots associs compris; et notre capacit obtenir et offrir en temps opportun, pour un cot raisonnable, des contenus accessibles au moyen de multiples appareils sur les plateformes mobiles et tlvisuelles.
  • Substitution technologiqueincluant le recul de l’utilisation et la banalisation croissante des services voix filaires locaux et interurbains traditionnels, dcoulant de leur remplacement par les applications de services de contournement et par les services mobiles; le dclin du march des services de tlvision payante dcoulant entre autres du piratage des contenus et du vol de signal et qui entrane un renforcement de l’offre de services vido par contournement aux consommateurs et une multiplication des plateformes virtuelles multicanaux de distribution de programmes; la multiplication des foyers qui bnficient uniquement de services de tlphonie mobiles ou par Internet; le potentiel dclin de la FMAA et du PMAA dcoulant, entre autres, du passage aux applications de messagerie et de services par contournement; le passage aux services Wi-Fi de plus en plus accessibles; et les technologies perturbatrices, comme les services IP par contournement (y compris, sur le march d’affaires, le Rseau intelligent de TELUS), qui risquent de supplanter nos services de donnes actuels ou de forcer leur retarification.
  • Technologiey compris les besoins des abonns en matire de donnes, qui risquent de poser des problmes de capacits du rseau et du spectre ainsi que, possiblement, des hausses du cot de prestation; notre dpendance aux technologies de l’information et la ncessit de remplacer nos anciens systmes; les options, solutions d’volution et plans de dploiement lis aux technologies en matire de plateformes de vidodiffusion et de rseau de tlcommunications (y compris les initiatives visant les services large bande, comme la fibre jusque chez l’abonn ou FTTP, le dploiement de petites cellules mobiles, les services mobiles 5G, la disponibilit des ressources et notre aptitude nous doter de capacits suffisantes en matire de services large bande); nos ententes d’accs au rseau mobile, qui ont facilit pour nous le dploiement de technologies mobiles; le choix des fournisseurs et la capacit de ces derniers maintenir et entretenir leurs gammes de produits, susceptibles d’influer sur le succs des mises niveau et de l’volution de nos technologies; la concentration des fournisseurs et le potentiel du march li l’quipement rseau, TELUS TVMD et aux appareils mobiles; le rendement des technologies mobiles; notre probable besoin long terme d’acqurir des capacits du spectre additionnelles dans le cadre des futures enchres de celui-ci ainsi qu’auprs de tiers, pour rpondre aux besoins croissants en matire de donnes; le dploiement et l’exploitation de nouvelles technologies de rseau large bande filaire, pour un cot raisonnable, ainsi que la disponibilit et le succs des nouveaux produits et services dployer au moyen de ces technologies rseau; la fiabilit du rseau et la gestion des changements; les outils d’autoapprentissage et l’automatisation, susceptibles de transformer nos interactions avec les clients; et les incertitudes touchant notre stratgie de remplacement d’une partie des technologies de rseau filaire, systmes et services anciens afin de rduire les cots d’exploitation.
  • Dcisions et volutions rglementairesincluant une possible intervention gouvernementale visant renforcer la concurrence dans le secteur des services mobiles; la possibilit d’appels, ou d’intervention gouvernementale, concernant les dcisions du CRTC relatives aux services d’itinrance mobile nationale GSM de gros, ainsi que la fixation des tarifs de ceux-ci facturs aux fournisseurs de services mobiles sur une base rtroactive; les futures enchres du spectre et politiques relatives ce dernier, y compris le volume et le cot du spectre que TELUS sera en mesure d’acqurir conformment au Cadre technique, politique et de dlivrance de licences concernant le spectre de la bande de 600MHz rcemment annonc, ainsi que le cot et la disponibilit du spectre dans la bande de 3500MHz; les restrictions en matire d’achat, de vente et de transfert de licences de spectre; les consquences de l’examen des services filaires de gros par le CRTC, suivi dans le cas de TELUS d’un examen formel venir des tarifs d’accs la FTTP; les modifications apportes au fardeau financier associ aux interconnexions ordonnes par le CRTC; les dsaccords avec certaines municipalits concernant leurs rglements relatifs aux droits de passage; les autres facteurs susceptibles de menacer la comptence rglementaire fdrale en matire de tlcommunications, y compris les lois provinciales sur les services mobiles et sur la protection du consommateur; les possibles consquences de la dcision du CRTC imposant des remboursements au prorata en cas de rsiliation de leurs services par les clients; le retrait progressif du rgime de subvention du service local, propos par le CRTC, et l’tablissement en dcoulant d’un rgime de financement de la large bande visant amliorer les services Internet haute vitesse, avant tout dans les rgions du Canada mal desservies; les consquences de la consultation sur le nouveau cadre stratgique du Canada cratif annonc le 28septembre2017 par la ministre du Patrimoine canadien; la consultation et le rapport du CRTC sur les modles de distribution de demain; l’intgration verticale du secteur de la radiodiffusion permettant aux concurrents de dtenir des services de contenu de radiodiffusion, ainsi que la mise en oeuvre sans retard et efficace des mesures des protections rglementaires associes; l’examen de la Loi sur le droit d’auteur entrepris au dbut de 2018; l’intention du gouvernement fdral d’examiner la Loi sur la radiodiffusion et la Loi sur les tlcommunicationsindique dans le budget fdral du 22mars2017; le sort des demandes de TELUS visant le renouvellement de ses licences de distribution de radiodiffusion; la rengociation de l’Accord de libre-change nord-amricain; et les restrictions concernant la dtention et le contrle par des non-Canadiens d’actions ordinaires de TELUS, ainsi que la surveillance constante du respect de ces restrictions.
  • Ampleur des dpenses en immobilisations, et possibles dpenses lies l’obtention de licences de spectre dans le cadre des enchres du spectre ou auprs de tierces partiesdcoulant: de nos initiatives en matire de large bande, dont celles visant raccorder davantage de foyers et d’entreprises la fibre; du dploiement en cours par TELUS des toutes dernires technologies mobiles, y compris les petites cellules mobiles visant amliorer la couverture et les capacits ainsi qu’ prparer l’volution efficace et sans retard vers les services mobiles 5G; l’exploitation du spectre acquis; les investissements au profit de la rsilience et de la fiabilit du rseau; les besoins des abonns en matire de donnes; l’volution des systmes et des processus d’affaires; le dploiement d’initiatives axes sur l’efficacit; la conclusion de grands accords complexes; et les futures enchres du spectre mobile conduites par Innovation, Sciences et Dveloppement conomique Canada (ISDE), y compris l’enchre du spectre dans la bande de 600MHz prvue en mars 2019, qui provoqueront une augmentation des dpenses. Le fait que nos rsultats oprationnels et financiers soient infrieurs ceux viss pourrait, le cas chant, avoir une incidence sur nos dpenses en immobilisations.
  • Questions de ressources humainesincluant le recrutement, la rtention et la formation approprie dans une industrie hautement concurrentielle, ainsi que le niveau de mobilisation des employs.
  • Performance oprationnelle et risques relatifs au regroupement d’entreprisesce qui comprend notre recours aux anciens systmes et notre capacit mettre en place au bon moment de nouveaux produits et services et de nouvelles oprations d’affaires et concourir leur ralisation; notre capacit mettre en oeuvre un systme efficace de gestion des changements en vue du remplacement et de la modernisation des systmes, de la transformation des processus et de l’intgration d’entreprises (comme notre capacit intgrer les acquisitions, procder aux dessaisissements ou tablir des partenariats au moment opportun, et raliser les avantages stratgiques escompts, y compris ceux dcoulant de la conformit une ordonnance rglementaire); la mise en oeuvre d’ententes complexes avec de grandes entreprises sur lesquelles la disponibilit des ressources, les limites des systmes et le niveau de coopration des autres fournisseurs de services peuvent avoir des rpercussions dfavorables; notre capacit mener nos activits dans d’autres pays, ce qui comprend la gestion des risques tels que les fluctuations montaires; la scurit de l’information et les brches de scurit, y compris la perte ou le vol de donnes; les menaces intentionnelles contre nos infrastructures et les oprations commerciales; les risques associs au ramnagement des entreprises communes vocation immobilire.
  • Activits de continuit des affairesincluant notre capacit assurer le service la clientle et exploiter nos rseaux en cas d’erreur humaine ou de menaces causes par les humains, telles que les cyberattaques et les dfaillances d’quipement pouvant causer des pannes de rseau diffrents degrs; les perturbations de la chane d’approvisionnement, mme pour des raisons de restrictions imposes par le gouvernement ou de mesures commerciales; les menaces de dsastres naturels; les pidmies; les pandmies; l’instabilit politique dans certaines rgions du monde; l’exhaustivit et l’efficacit des plans de continuit des affaires et de reprise aprs sinistre ainsi que des interventions.
  • Mise en place concluante d’initiatives d’efficacit et de rentabilitce qui comprend notre capacit mettre en place des initiatives de rduction des cots et raliser les conomies escomptes, dduction faite des cots de restructuration et d’autres cots, sans perdre de vue le service la clientle et sans nuire aux activits commerciales. Exemples de ces initiatives: programme d’efficacit oprationnelle visant amliorer les rsultats financiers, y compris les bnfices futurs de l’initiative de rmunration remanie avec acquisition immdiate en 2016; l’intgration des entreprises; la simplification des produits commerciaux; l’externalisation des processus d’affaires; la dlocalisation et les rorganisations, y compris les programmes de rduction des quivalents temps plein (TP); les initiatives d’approvisionnement; et la rationalisation de l’immobilier. D’autres initiatives d’efficacit des revenus et des cots seront values et mises en place.
  • Exigences financires et de la dettenotamment notre capacit effectuer nos activits de financement et maintenir une cote de crdit de premier ordre de BBB+ ou l’quivalent.
  • Notre capacit maintenir notre programme de croissance du dividende jusqu’en 2019 inclus. Diffrents facteurs peuvent avoir une incidence sur ce programme, tels que la concurrence, la performance conomique au Canada, nos bnfices et flux de trsorerie disponibles, le niveau de nos dpenses en immobilisations et les achats de licences de spectre, les acquisitions, la gestion de notre structure de capital, et les dcisions et faits nouveaux sur le plan rglementaire. Les dcisions relatives au dividende trimestriel sont sous rserve de l’valuation du conseil d’administration selon la situation et les perspectives financires de l’entreprise. L’achat d’actions peut se faire dans le cadre d’une offre publique de rachat dans le cours normal des activits au moment que nous jugeons opportun, selon la situation et les perspectives financires de l’entreprise, et le cours de l’action TELUS. Rien ne garantit que le programme de croissance du dividende ou toute offre publique de rachat dans le cours normal des activits sera maintenu, demeurera inchang ou en vigueur jusqu’ la fin de 2019.
  • Questions fiscalesce qui comprend l’interprtation des lois fiscales complexes au pays et l’tranger par les administrations fiscales, une interprtation pouvant diffrer de la ntre; le calendrier des bnfices et des dductions, comme la dprciation fiscale et les dpenses d’exploitation; les modifications des lois fiscales, y compris les taux de taxes; les dpenses fiscales diffrant grandement de ce qui avait t prvu, y compris l’imposition des bnfices et la dductibilit des lments fiscaux; l’limination des reports des impts sur les bnfices en recourant des exercices financiers se terminant diffrentes dates pour les partenariats d’exploitation et les partenaires corporatifs; et l’adoption par les administrations fiscales de pratiques d’audit plus fermes, par exemple, nouvelles cotisations de l’impt ou dcisions dfavorables des tribunaux ayant une incidence sur l’impt que nous devons payer.
  • Litiges et questions juridiquesincluant notre capacit donner suite aux enqutes et aux dmarches rglementaires; notre capacit nous dfendre contre les rclamations et poursuites actuelles ou ventuelles, y compris les rclamations concernant la violation des droits de la proprit intellectuelle et les recours collectifs dcoulant de rclamations des consommateurs, de brches relatives aux donnes, au respect de la vie prive ou la scurit et les responsabilits sur les marchs secondaires; et la complexit de la conformit juridique au pays et l’tranger, dont la conformit aux lois anticorruption et sur les pratiques de corruption l’tranger.
  • Questions de sant, de scurit et d’environnementce qui comprend les pertes de temps de travail pour les employs dcoulant d’une maladie ou d’une blessure, les proccupations du public concernant les missions de radiofrquences, les enjeux environnementaux touchant notre entreprise, dont les changements climatiques, les dchets et le recyclage, les risques associs aux systmes de carburant sur nos proprits, et l’volution des attentes du gouvernement et du public concernant les questions environnementales et les mesures que nous prenons cet gard.
  • Croissance et fluctuation de l’conomiece qui comprend la conjoncture conomique au Canada, laquelle peut tre influence par des facteurs conomiques ou autres l’extrieur du Canada, y compris les effets potentiels des politiques et des actions des gouvernements trangers; les taux d’intrt futurs; l’inflation; les niveaux de chmage; les effets des fluctuations du prix du ptrole; les effets des faibles dpenses des entreprises (comme la rduction des investissements et de la structure des cots); les taux de rendement des placements, de financement et d’actualisation relatifs aux rgimes de retraite; ainsi que les taux de change des devises canadienne et amricaine.

Ces risques sont dcrits en dtail la rubrique9 intitule Tendances, perspectives et hypothses gnrales, et volutions et procdures rglementaires et la rubrique10 intitule Risques et gestion du risque du rapport de gestion annuel2017. Ces descriptions sont intgres par renvoi dans cette mise en garde, mais ne reprsentent pas une liste complte des risques pouvant avoir une incidence sur TELUS.

Nombre de ces facteurs sont indpendants de notre volont ou vont au-del de nos attentes ou de nos connaissances. D’autres risques ou incertitudes dont nous ignorons l’existence ou jugeons non pertinents pour l’instant peuvent aussi nuire grandement notre position financire, notre performance financire, nos flux de trsorerie, notre entreprise ou notre rputation. moins d’indications contraires dans le prsent document, les noncs prospectifs faits aux prsentes n’expriment pas les effets potentiels d’lments spciaux ou non rcurrents ou de fusions, d’acquisitions, de cessions ou d’autres combinaisons ou transactions commerciales pouvant tre annonces ou pouvant survenir aprs la date du prsent document.

Les lecteurs sont avertis de ne pas se fier indment aux noncs prospectifs. Ces noncs dcrivent nos attentes et s’appuient sur nos hypothses la date du document. Ils sont sous rserve de modifications aprs cette date. moins que la loi ne l’exige, nous n’avons ni l’intention ni l’obligation de mettre jour ou de rviser les noncs prospectifs contenus dans le prsent document. Les noncs prospectifs contenus dans ce communiqu sont prsents dans le but d’aider les investisseurs et autres comprendre certains lments cls de nos rsultats financiers escompts en 2018 ainsi que nos objectifs, priorits stratgiques et perspectives commerciales. Ces renseignements pourraient ne pas se prter d’autres fins.

Cette mise en garde vise l’ensemble des noncs prospectifs inclus dans le prsent document.

Mesures non soumises aux principes comptables gnralement reconnus et autres mesures financires
Nous avons mis des lignes directrices et publi des mesures non soumises aux principes comptables gnralement reconnus (PCGR) pour valuer la performance de TELUS, ainsi que pour dterminer le niveau de conformit avec les clauses restrictives et pour grer notre structure de capital. Comme les mesures non PCGR n’ont habituellement pas de dfinition standard, leur comparaison avec des mesures semblables prsentes par d’autres metteurs pourrait ne pas tenir. En vertu de la rglementation sur les valeurs mobilires, de telles mesures doivent tre dfinies clairement et faire l’objet d’un rapprochement avec les mesures conformes aux PCGR les plus semblables.

Bnfice net ajust et bnfice par action ajust: Ces mesures servent valuer la performance un niveau consolid et excluent les lments pouvant occulter les tendances de fond sur le plan de la performance de l’entreprise. Ces mesures ne doivent pas tre considres comme une solution de rechange au bnfice net et au bnfice par action de base lors de l’valuation de la performance de TELUS. Selon la perspective de la direction, les lments pouvant occulter les tendances de fond sur le plan de la performance de l’entreprise comprennent les gains ou les pertes d’importance associs aux partenariats pour le ramnagement de l’immobilier, les gains raliss grce aux changes de licences de spectre mobile, les cots de restructuration et autres cots, les primes de remboursement anticip de la dette long terme (si applicable), les ajustements lis l’impt sur les bnfices et la mise hors service d’immobilisations dans le cadre d’activits de restructuration.

Rapprochement du bnfice net ajust
En dollars canadiens et en millionsTrimestre clos le
31mars
Variation
20182017en dollars
Bnfice net attribuable aux actions ordinaires410414(4)
Rintgrer:
Cots de restructuration et autres cots, aprs l’impt sur les bnfices25521
Bnfice net ajust43541817
Rapprochement du BPA de base ajust
En dollars canadiens, par montant en actionTrimestre clos le
31mars
Variation
20182017en dollars
BPA de base0,690,70(0,01)
Rintgrer:
Cots de restructuration et autres cots, aprs l’impt sur les bnfices, par action0,040,010,03
BPA de base ajust0,730,710,02

BAIIA (bnfice d’exploitation avant intrts, impts et amortissement): Nous avons mis des lignes directrices et fait tat du BAIIA parce qu’il s’agit d’un instrument cl de l’valuation de la performance un niveau consolid. Souvent dclar, le BAIIA est une mesure couramment utilise par les investisseurs et les tablissements de crdit comme indicateur de la performance oprationnelle d’une entreprise et de sa capacit contracter des dettes et les honorer, et comme indicateur d’valuation. Le BAIIA ne doit pas servir de solution de rechange au bnfice net pour l’valuation de la performance de TELUS, ni ne doit servir comme mesure exclusive des flux de trsorerie. Le BAIIA, tel que le calcule TELUS, quivaut aux revenus d’exploitation moins le total des charges pour l’achat de biens et services et des charges pour les avantages sociaux des employs.

Nous calculons aussi le BAIIA rajust dans le but d’en exclure les lments non reprsentatifs de nos activits courantes et ne devant pas, selon nous, faire partie d’un indicateur d’valuation, ou ne devant pas tre inclus dans l’valuation de notre capacit contracter des dettes et les honorer.

Rapprochement du BAIIA rajust
En dollars canadiens et en millionsTrimestre clos le
31mars
20182017
Bnfice net 412422
Cots de financement156138
Impts sur le bnfice151143
Dprciation411402
Amortissement des immobilisations incorporelles139130
BAIIA12691235
Rintgrer les cots de restructuration et les autres cots inclus dans le BAIIA344
BAIIA rajust13031239

Flux de trsorerie disponible: Nous rendons compte de cette mesure comme indicateur supplmentaire de notre performance oprationnelle. Cette donne ne doit pas tre considre comme une solution de remplacement aux mesures indiques dans l’tat consolid des flux de trsorerie. Le flux de trsorerie disponible exclut certains changements au fonds de roulement (crances clients et fournisseurs), le produit d’actifs cds et autres sources de fonds et leur utilisation, comme indiqu dans l’tat consolid des flux de trsorerie. Il indique la somme d’argent tire de l’exploitation de l’entreprise disponible aprs dduction des dpenses en immobilisations ( l’exclusion des achats de licence de spectre) qui peut servir, entre autres, payer des dividendes, rembourser des dettes, racheter des actions ou effectuer d’autres investissements. Le produit d’actifs cds ou d’activits de financement peut contribuer au flux de trsorerie disponible de temps autre.

Calcul des flux de trsorerie disponibles
En dollars canadiens et en millionsTrimestre clos le
31mars
20182017
BAIIA 1269 1235
Dduire les gains hors trsorerie dcoulant de la vente de biens, d’immobilisations de production et d’quipement (8) (1)
Cots de restructuration et autres cots, dduction faite des dcaissements (4) (46)
Incidences des actifs sous contrat, de leur acquisition et de leur excution 18 26
lments des tats consolids intermdiaires condenss des flux de trsorerie:
Rmunration fonde sur des actions 18 16
Charges nettes lies aux rgimes prestations dtermines des employs 25 21
Cotisations de l’employeur aux rgimes prestations dtermines des employs (21) (22)
Intrts pays (150) (142)
Intrts reus 2 ?
Dpenses en immobilisations, excluant les licences de spectre (650) (724)
Flux de trsorerie disponibles avant impts sur les bnfices 499 363
Impt sur les bnfices pay, dduction faite des remboursements (56) (146)
Flux de trsorerie disponible 443 217

propos de TELUS
TELUS (TSX:T) (NYSE:TU) est la socit de tlcommunication nationale connaissant la croissance la plus rapide au Canada, grce des revenus annuels de 13,6milliards de dollars et 13,1millions de connexions clients, dont 8,9millions d’abonns des services mobiles, 1,8million d’abonns des services Internet haute vitesse, 1,3million de lignes d’accs au rseau rsidentiel et 1,1million d’abonns des services TELUSTV. TELUS offre une gamme complte de produits et de services de communication, notamment des services mobiles, des services de transmission de donnes et de la voix, des services IP, des services de tlvision, de vido et de divertissement, ainsi que des services de scurit rsidentielle. TELUS est aussi le fournisseur informatique du domaine des soins de sant le plus important au Canada, et sa filiale TELUS International offre des solutions d’affaires l’chelle mondiale.

Fidles leur philosophie communautaire Nous donnons o nous vivons, TELUS et les membres de son quipe, actuels et retraits, ont vers plus de 525millions de dollars des organismes caritatifs et sans but lucratif, et offert plus de 8,7millions d’heures de bnvolat au service des communauts locales depuis 2000. Crs en 2005 par DarrenEntwistle, prsident et chef de la direction de TELUS, les 13comits d’investissement communautaire de TELUS au Canada et ses 5comits l’tranger dirigent les actions de soutien aux organismes de bienfaisance locaux. Ils ont remis au-del de 67millions de dollars en appui 6283projets locaux contribuant enrichir la vie de plus de 2millions d’enfants et de jeunes chaque anne. TELUS a eu l’insigne honneur d’tre dsigne l’entreprise philanthropique la plus remarquable du monde en 2010 par l’Association of Fundraising Professionals, devenant ainsi la premire entreprise canadienne recevoir cette prestigieuse marque de reconnaissance internationale.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur TELUS, veuillez consulter le site telus.com.

Ces communiqus peuvent vous intresser aussi

07:33

Valener Inc. (Valener) , vhicule d’investissement pour le public dans nergir, s.e.c., a annonc aujourd’hui ses rsultats du deuxime trimestre de l’exercice 2018. Les rsultats d’nergir, s.e.c., le placement principal de Valener, sont…

07:30

Alithya, l’une des plus importantes socits de services-conseils en stratgie et technologies numriques au Canada, est fire d’annoncer l’lection de M. Robert Comeau au sein du conseil d’administration de l’entreprise. La vaste exprience de M….

07:05

Enbridge Inc. (Enbridge ou la socit頻) a annonc aujourd’hui les rsultats financiers de son premier trimestre de 2018 et a prsent un compte rendu trimestriel.

POINTS SAILLANTS DU PREMIER TRIMESTRE(Tous les montants sont non audits et…

07:03

Croissance des revenus consolids et du BAIIA de 6pourcent et de 5,2pourcent, respectivement; flux de trsorerie disponible de 443millions de dollars, soit une hausse de 104pourcent par rapport l’an dernier Forte croissance de la clientle,…

07:03

Papiers TissuKPinc. (PTKP) prsente ses rsultats financiers et d’exploitation et ceux de Produits Kruger S.E.C. (PK S.E.C.) pour le premier trimestre de l’exercice2018. PK S.E.C. est le premier fabricant canadien de produits de papier de…

07:00

Chez CadillacFairview, nous croyons qu’il est possible d’tablir et de maintenir la fidlisation des consommateurs en offrant des expriences et des services spcialement conus et dcoulant directement des commentaires et des rsultats.Aprs des…

Communiqu envoy le 10 mai 2018 07:03 et diffus par :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *