EUR/USD : Le risque de correction perdure sous 1,20$

  • L’euro pourrait consolider sous 1,20$ avant de rejoindre 1,17$
  • Le gouverneur de la Banque de France prévoit une hausse des taux de la BCE en 2019

Euro consolide sous 1.20$

L’euro pourrait consolider sous 1,20$ avant de rejoindre 1,17$

La récente déception sur le plan macroéconomique perdure en zone euro. Certes, l’inflation française se maintient à son plus haut de plus de 5 ans à 1,6% en avril sur un rythme annuel (malgré un prix du pétrole en hausse de 35% sur la même période), mais la croissance allemande pâtie, à son plus faible depuis plus d’un an à 0,3% lors du premier trimestre, soit inférieur au précédent trimestre à 0,6% et des attentes des analystes à 0,4%.

Calendrier macroéconomique zone euro 15 mai 2018

Calendrier économique complet

Depuis le début de la semaine, l’euro a du mal à poursuivre son rebond entreprit mercredi. Après avoir flirté avec les 1,20$ hier, le dollar a repris la main et fait pression sur l’euro ce matin. Le support intra-journalier se situe à 1,1913$ (prix de clôture mensuel août 2017). Une fois franchi, le prochain support sera le récent creux à 1,1822$, puis les 1,17$.

Néanmoins, le franchissement des 1,1822$ pourrait prendre plusieurs séances. Après 3 semaines d’ascension consécutives, le dollar semble entrer dans une phase de respiration. Le dernier chandelier hebdomadaire du DXY est un doji, signe d’indécision de la part du marché. Le cours de l’EUR/USD pourrait par conséquent rester isoler dans un range, entre 1,20 et 1,1822 dollar lors des prochaines séances. Un franchissement de 1,20$ serait un signal haussier important, qui suggérerait davantage de progression. A l’inverse, un nouveau plus bas laisser entrevoir une poursuite de la baisse jusqu’à l’oblique haussière de 2017 vers 1,1650/1,17$, qui correspond également à 38% de retracement de la tendance haussière de 2017-2018.

Graphique 4 heures de l’EUR/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime

EUR/USD consolide sous 1.20$, baisse de l'euro jusqu'à 1,17 dollar

Le gouverneur de la Banque de France prévoit une hausse des taux de la BCE en 2019

Outre les décevants chiffres macros publiés ce matin, le gouverneur de la banque de France, François Villeroyqui siège également au Conseil de la BCE, a indiqué qu’il s’attendait à ce que la banque centrale européenne mette fin à son programme d’assouplissement quantitatif (QE) d’ici la fin de cette année et qu’une première hausse des taux directeurs pourrait avoir lieu en 2019. Cette annonce avait surpris positivement le marché hier étant donné que François Villeroy est considéré comme un membre dovish de la BCE, soutenant les mesures accommodantes.

Découvrez nos prévisions pour les prochains mois de l’euro et des autres devises du Forex dans nos ebooks prévisionnels.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

>>3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *