EUR/USD: La cassure sous 1.18 se confirme face à plusieurs facteurs baissiers

© Informations entreprises. EUR/USD, Euro-Dollar

a encore davantage accentué sa chute cet après-midi, confirmant une cassure sous 1.18 avec un creux sur les 1.1766, au plus bas depuis le 18 décembre 2017.

Rappelons que le mouvement baissier a démarré suite au sommet à 1.1995 de lundi, et s’accentue nettement depuis ce matin, après un sommet journalier sur les 1.1854 au début de la session européenne.

Entre le sommet de lundi et le creux de ce mercredi, la paire EUR/USD affiche donc un plongeon de 230 pips environ.

Les taux US soutiennent le dollar, avec un qui reste au-dessus de 3% ce mercredi, avec un sommet journalier à 3.080%, proche du sommet d’hier à 3.089%, un seuil qui n’avait plus été atteint depuis près de 7 ans.

En dehors du renforcement du Dollar, on peut noter que la paire EUR/USD chute également face aux inquiétudes politiques en Italie, la formation d’un gouvernement mené par le parti euro sceptique Five Start étant attendue au cours des prochains jours. Cette inquiétude au sujet de l’Italie est d’ailleurs visible sur les marchés obligataires, avec le qui rejoint un sommet de 2 mois aujourd’hui, au-dessus de 2%.

Si la hausse des taux US est positive pour le Dollar, en attirant les capitaux sur le billet vert, il n’en va pas de même pour la hausse du taux italien, qui est quant à elle plutôt symptôme de l’inquiétude du marché vis-à-vis de la capacité future de l’Italie à faire face à ses dettes, ce qui est négatif pour l’Euro.

On rappellera également que le ralentissement de l’inflation dans la Zone Euro au mois d’avril (1.2% contre 1.3% en mars) a été confirmé ce matin, avec la publication des données définitives de l’IPC, ce qui n’a pas non plus aidé l’Euro à se redresser.

On peut aussi relever que les statistiques américaines publiées à 14h30 n’ont eu que très peu d’impact sur les échanges. Les mises en chantier du mois d’avril ont reculé de -3.7%, contre -0.7% anticipé, tandis que le permis de construire ont reculé de -1.8%, après -2.3% anticipé. Les statistiques ont par ailleurs été révisées en hausse pour les données du mois précédent. D’ici ce soir, les traders attendront encore la production industrielle US, à 15h15.

Enfin, d’un point de vue graphique, aucun support clair ne peut être repéré avant la zone des 1.1720 (creux de décembre 2017) et le seuil psychologique des 1.17. A la hausse, la zone des 1.1800-1.1820 devrait jouer le rôle de résistance immédiate.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *