CAD/CHF-USD : L’ALENA attendu jeudi, le risque baissier domine le loonie

  • Le possible échec de la modernisation de l’ALENA pèse sur le dollar canadien
  • CAD/CHF et USD/CAD comme paires les plus intéressantes pour shorter le loonie

Date butoire ALENA jeudi 17 mai 2018

Le possible échec de la modernisation de l’ALENA pèse sur le dollar canadien

Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a déclaré lundi qu’aucune des questions problématiques dans le cadre des renégociations de l’ALENA n’a été résolue, réduisant les chances de voir un accord se conclure d’ici ce jeudi.

En effet, le président de la Chambre des représentants américaine, Paul Ryan, a fixé au 17 mai, la date butoir pour la modernisation de l’accord de libre-échange nord-américain, car le Congrès (actuellement contrôlé par les républicains) n’aurait ensuite probablement pas suffisamment de temps pour approuver une mise à jour du texte avant les élections législatives américaines prévues le 06 novembre.

Le principal axe contesté concerne l’industrie automobile. L’administration américaine souhaiterapatrier des emplois aux États-Unis,alors que les voitures représentent 16% et 7,6% des exportations du Mexique et du Canada vers les États-Unis respectivement. Le secteur du transport qui comporte les voitures, les pièces détachées, les camions, ou encore les tracteurs, représente 22% des exportations mexicaines vers les États-Unis et 25% pour le Canada pour une valeur totale de 147 milliards de dollars en 2016.

Conséquence, l’attente se fait payer sur le dollar canadien et le peso mexicain qui consolident proches de leurs récents sommets qu’ils ont rejoint grâce à la remontée des cours de pétrole et surtout la spéculation quant à un accord.

CAD/CHF et USD/CAD comme paires les plus intéressantes pour shorter le loonie

En cas d’absence d’un accord, le loonie et le peso mexicain seront deux devises à vendre et le billet vert et le franc seront à l’inverse à privilégier.

L’USD/CAD rejoindra alors 1,31$ si aucun accord n’est conclu, mais c’est surtout le CAD/CHF qui semble une paire beaucoup plus intéressante d’un point de vue trading.

Le CAD/CHF a échoué à dépasser ses sommets de 2017 vers 0,79 la semaine dernière. Le franc suisse qui consolidait depuis la semaine dernièreémet quelques signaux de renforcement depuis le début de la semaine, faisant ainsi pression sur le cours.

Nous pouvons constater une divergence entre le prix et le momentum. Les signaux vendeurs exploitables seront le franchissement du prix de sa moyenne mobile à 20 jours et le franchissement de 50 du RSI.

Ces deux signaux baissiers permettraient de passer vendeur sur le CAD/CHF jusqu’à 0,76 voire 0,75 étant donné que l’absence d’accord devrait éclipser (ou du moins grandement réduire) la probabilité d’une hausse de la Banque du Canada. En effet, lors de son dernier communiqué la BoC a indiqué attendre de meilleures perspectives des politiques commerciales pour potentiellement changer sa politique monétaire. La probabilité d’une hausse pour le 30 mai est actuellement de 50% !

Découvrez nos prévisions pour les prochains moisdans nos ebooks prévisionnels.

Graphique journalier du CAD/CHF réalisé sur ProRealTime

CAD/CHF signaux baissiers, possible baisse dollar canadien jusqu'à 0,75 franc suisse

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

>>3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *