Apperçu hebdomadaire : Semaine du 14 mai

© Informations entreprises. Le dollar ralentit

Investing.com – Les investisseurs attendent les chiffres relatifs aux ventes au détail de mardi en quête de signes de force de l’économie dans le cadre d’un débat sur le nombre de fois que la Réserve fédérale augmentera les taux d’intérêt cette année.

Parallèlement aux données sur la vente au détail, les marchés guetteront également des rapports sur le secteur du logement, la fabrication et la production industrielle. Les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine seront également au centre des discussions.

Ailleurs, les marchés seront informés de la croissance du premier trimestre dans la zone euro et au Japon, tandis que le Royaume-Uni publiera son dernier rapport sur l’emploi.

Le dollar a glissé contre un panier de devises pour un troisième jour vendredi alors que les investisseurs ont enregistré des bénéfices après que la devise américaine ait atteint son plus haut niveau de l’année en début de semaine, stimulée par les anticipations de hausse des taux d’intérêt.

qui mesure la force du billet vert face à un panier de six devises majeures, est en baisse de 0,14% à 92,44 en fin de séance, après avoir touché un plus haut de quatre mois et demi de 93,26 mercredi.

Pour la semaine, l’indice était presque inchangé après trois semaines consécutives de gains.

La reprise du dollar a perdu de son élan après les données d’inflation jeudi, ce qui ont tempéré les anticipations d’un resserrement monétaire plus agressif de la part de la Fed.

La Fed a relevé ses taux en mars et a projeté deux hausses de taux supplémentaires cette année, bien que de nombreux investisseurs estiment que trois hausses sont possibles.

L’euro était en hausse pour un deuxième jour consécutif, avec l’ en hausse de 0,22% à 1,1941. La monnaie unique a encore terminé la semaine en baisse de 0,12% par rapport au dollar.

L’euro a été mis sous pression après que des données indiquant une perte de dynamisme économique dans la zone euro depuis le début de l’année aient poussé les investisseurs à revoir leurs attentes quant à la date à laquelle la Banque centrale européenne mettra fin à son programme de relance.

Vendredi, le président de la BCE, Mario Draghi, a déclaré que la zone euro avait besoin d’un nouvel instrument fiscal pour aider les pays membres les plus faibles s’ils étaient trop pénalisés par les investisseurs lors d’une crise de la dette.

Le dollar a peu changé par rapport au yen vendredi, avec un l’ à 109,39, pour un gain hebdomadaire de 0,23%.

La livre a progressé, avec le en hausse de 0,17% à 1,3542, pour compenser un léger gain hebdomadaire de 0,08% après trois semaines de baisse.

La livre a atteint son plus bas niveau depuis quatre mois par rapport au dollar jeudi après que la Banque d’Angleterre ait laissé ses taux d’intérêt inchangés, mais ses prévisions de croissance et d’inflation ont été revues à la baisse pour cette année et l’année prochaine.

En prévision de la semaine à venir, Investing.com a compilé une liste d’événements significatifs susceptibles d’affecter les marchés.

Lundi 14 mai

La présidente de la Fed de Cleveland, Loretta Mester, doit prendre la parole lors d’un événement à Paris.

Mardi 15 mai

La Reserve Bank of Australia doit publier le compte rendu de sa dernière réunion de politiques.

La Chine doit publier des données sur l’investissement en capital fixe et la production industrielle.

Le Royaume-Uni publiera son dernier rapport sur l’emploi.

La zone euro publiera des données préliminaires sur la croissance économique du premier trimestre.

L’institut ZEW doit rendre compte du sentiment économique allemand.

Les États-Unis doivent produire des données sur les ventes au détail et l’activité manufacturière dans la région de New York.

Mercredi 16 mai

Le Japon doit publier des données préliminaires sur la croissance économique au premier trimestre.

L’Australie doit rendre compte de l’inflation des salaires.

La zone euro publiera des chiffres d’inflation révisés.

Le président de la BCE, Mario Draghi, prendra la parole lors d’un événement à Francfort.

Le Canada doit publier les ventes manufacturières.

Les États-Unis doivent publier des données sur les permis de construire, les mises en chantier et la production industrielle.

Jeudi 17 mai

L’Australie doit publier son dernier rapport sur l’emploi.

Les États-Unis doivent publier le rapport hebdomadaire sur les demandes d’assurance-chômage ainsi que des données sur l’activité manufacturière dans la région de Philadelphie.

Vendredi 18 mai

Le Canada doit compléter la semaine avec des données sur l’inflation et les ventes au détail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *