Les mineurs ASIC détruiront-ils l'écosystème de l'Ethereum?

L'introduction des plates-formes minières ASIC a toujours suscité la controverse dans les communautés de cryptomonnaie. Par exemple, les membres de bitcoin accusent les plateformes de centraliser les opérations minières. De même, le fondateur de Siacoin s'inquiète de l'introduction des plates-formes pour son crypto.

Maintenant, ethereum, la deuxième cryptomonnaie la plus précieuse au monde, est aux prises avec le même problème. (Voir aussi: Comment extraire Ethereum sur votre ordinateur).

Bitmain, le géant minier basé en Chine, a récemment introduit des plates-formes ASIC pour la blockchain d'ethereum. Mais les nouvelles ont à peine reçu une réponse chaleureuse de la communauté d'ethereum. Au lieu de cela, il a lancé un débat intense dans la communauté sur les mérites et les inconvénients de permettre aux mineurs ASIC dans l'écosystème d'éthéum. La discussion a des implications importantes pour l'avenir de la cryptomonnaie

Comment les installations minières ASIC affectent l'écosystème d'Ethereum

Les installations minières ASIC apportent une foule de bénéfices et d'inconvénients à l'écosystème de la crypto-monnaie. Par exemple, ils apportent des économies d'échelle aux opérations car ils sont relativement peu coûteux et plus efficaces (par rapport aux plates-formes GPU) lors du traitement des fonctions de hachage. À son tour, cela se traduit par des marges bénéficiaires plus élevées pour les mineurs. Mais l'efficacité minière se fait au détriment de la décentralisation.

Comme l'a montré l'expérience avec bitcoin, l'accessibilité des plates-formes ASIC incite les entrepreneurs à mettre en place de grandes exploitations minières qui offrent la capacité de contrôler le développement futur des cryptomonnaies. (Voir aussi: Bitmain annonce des plans pour Hard Fork). La fourchette bitcoin, rendue possible grâce au soutien de la communauté minière, en est un bon exemple.

Ethereum subit une fourchette plus tôt après le hack DAO. Maintenant, certains se disputent pour une autre fourche pour protéger la crypto-monnaie des plates-formes minières ASIC. Par exemple, Piper Merriam, développeur de cœur d'ethereum, a proposé un changement de code pour rendre les algorithmes d'ethereum moins efficaces sur les mineurs ASIC. Mais cela nécessitera des nœuds sur le réseau d'ethereum pour mettre à niveau leurs algorithmes vers la dernière version, une tâche exigeante en ressources et en ressources.

En réponse, d'autres ont suggéré de retenir une éventuelle fourchette. Par exemple, Vitalik Buterin a dit qu'il penche pour "aucune action". Selon lui, le processus de mise à niveau sera «plutôt chaotique et nuira à des choses plus importantes».

Les installations minières ASIC auront-elles un impact limité?

L'évaluation de Buterin peut s'avérer convaincante. En effet, les plates-formes minières ASIC pourraient avoir un impact limité sur le réseau d'ethereum, déjà assez centralisé, selon des rapports antérieurs. (Voir aussi: Les pools d'exploration de grande taille sont-ils mauvais pour les cryptomonnaies?)

Il y a deux raisons à cela.

Premièrement, Ethash, l'algorithme utilisé pour extraire l'éthereum, est déjà assez résistant aux ASIC. C'est une adaptation de l'algorithme Proof of Work (PoW) de bitcoin et utilise des graphes acycliques décentralisés (DAG). Les DAG, qui sont également utilisés dans IOTA, nécessitent un processeur faible et une petite mémoire pour les calculs. Ils peuvent également être pré-générés, au lieu d'être extraits en temps réel. Cela ne ressemble pas à l'algorithme de Bitcoin, qui nécessite une puissance de traitement et une énergie énormes.

Deuxièmement, ethereum est déjà prévu de se déplacer vers un algorithme de validation des enjeux (PoS), qui assigne de nouvelles pièces en fonction des enjeux détenus par chaque nœud au lieu de problèmes mathématiques de calcul intensif. Cela signifie que les pièces minières peuvent devenir redondantes dans le futur réseau ethereum

Investir dans les cryptomonnaies et autres Initial Coin Offering («ICO») est hautement risqué et spéculatif, et cet article n'est pas une recommandation d'Investopedia ou l'écrivain à investir dans cryptocurrencies ou d'autres ICO. Étant donné que la situation de chaque individu est unique, un professionnel qualifié devrait toujours être consulté avant de prendre des décisions financières. Investopedia ne fait aucune déclaration ou garantie quant à l'exactitude ou la rapidité de l'information contenue dans ce document. À la date de rédaction de cet article, l'auteur possède 0,01 bitcoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *