UPDATE 1-Top L'actionnaire de Sainsbury, QIA, soutient les pourparlers de rachat d'Asda -source

Par Saeed Azhar et James Davey

DUBAI / LONDRES, 29 avril (Informations entreprises) – Qatar Investment Authority (QIA), le plus grand actionnaire de J Sainsbury Plc, est favorable à la fusion des pourparlers entre la chaîne de supermarchés britannique et sa rivale Walda Asda, une source proche du dossier, a déclaré à Informations entreprises.

La déclaration de Sainsbury concernant les discussions de lundi reflétera la position de QIA sur la question, la source a indiqué.

Sainsbury a refusé de commenter dimanche. QIA, l'un des 10 plus grands fonds souverains du monde, détient une participation de 22% dans Sainsbury's, qui a annoncé samedi qu'elle était en pourparlers avancés concernant une combinaison des épiciers n ° 2 et 3 du Royaume-Uni. Il a essayé d'acheter Sainsbury avant avec d'autres partenaires.

Graphique des parts de marché des supermarchés: tmsnrt.rs/2cZQkWZ

Les grandes épiceries britanniques, dont le joueur n ° 4 Morrisons, ont perdu des parts dans les discompteurs allemands Aldi et Lidl et doivent également faire face à la demande croissante d'épicerie la marche de l'Amazonie.

Le mois dernier, Tesco a décidé de renforcer son emprise sur le secteur alimentaire britannique, complétant l'achat de 4 milliards de livres du grossiste Booker.

Bernstein Research a indiqué dans une note de recherche que l'accord avec Tesco-Booker avait fait chuter davantage Sainsbury & Asda à l'échelle.

Ensemble, leur part de marché cumulée dépasserait légèrement la part de marché de Tesco, ce qui entraînerait des synergies d'achat, indique la note.

La source, qui a refusé d'être identifiée en raison de la sensibilité de l'affaire, n'a pas précisé si l'accord diluerait la participation de QIA dans Sainsbury's ou la taille de sa participation potentielle dans le groupe combiné.

Le directeur général de QIA a récemment déclaré que le fonds n'avait pas liquidé d'actifs étrangers pour soutenir le système bancaire de l'Etat du Golfe puisque d'autres pays arabes ont imposé un embargo sur le Qatar en juin dernier.

Le cheikh Abdullah bin Mohamed ben Saoud al-Thani a déclaré que le fonds, dont les actifs étaient estimés à 300 milliards de dollars, n'avait pas besoin de vendre des actifs étrangers pour lever des fonds et allait annoncer "l'affaire d'une vie".

Reportage de Saeed Azhar et James Davey; Montage par Elaine
Hardcastle et Hugh Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *