Union européenne : près d’un million de naturalisations en 2016. En bref – Actualités

994 800 personnes ont acquis l’une des 28 nationalités des États membres de l’Union européenne en 2016. Les derniers chiffres publiés par Eurostat le 9 avril 2018 révèle une hausse de 18% du nombre de naturalisations par rapport à 2015. Depuis 2010, plus de cinq millions de personnes ont acquis la nationalitéNationalitéLien juridique donnant à un individu la qualité de citoyen d’un Etat. d’un État membre de l’UE. Parmi les nouveaux citoyens en 2016, 87% sont des ressortissants de pays tiers ou des apatrides.


Les Marocains, les Albanais et les Indiens en tête des naturalisés

Ces trois nationalités représentent un tiers du nombre total de personnes naturalisées dans l’UE en 2016. 89% des 101 300 Marocains ont obtenu la nationalité espagnole, italienne ou française. Presque la totalité des Albanais (67 500 personnes) ont acquis la nationalité italienne ou grecque. Les Indiens (41 700 personnes) ont majoritairement (60%) opté pour la nationalité britannique.

Le nombre de Britanniques devenus citoyens d’un autre État membre a plus que doublé en 2016, année du référendumRéférendumProcédure de vote permettant de consulter directement les électeurs sur une question ou un texte, qui ne sera adopté qu’en cas de réponse positive. pour le Brexit.

119 152 personnes sont devenues françaises en 2016

En valeur absolue, ce sont trois pays, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni qui ont le plus naturalisé d’étrangers en 2016, avec respectivement 201 591, 150 944 et 149 372 naturalisations. La France arrive en quatrième position avec 119 152 naturalisations, devant l’Allemagne (112 843). Les Marocains (14,9%), les Algériens (14,8%) et les Tunisiens (6,4%) forment plus d’un tiers des naturalisations en France.

Eurostat publie aussi le taux d’acquisition de la nationalité, qui mesure le nombre de naturalisations par tranche de mille habitants. Avec un taux de 1,8 pour mille, la France se situe légèrement en-dessous de la moyenne européenne (1,9 pour mille), derrière le Royaume Uni (2,2 pour mille) mais devant l’Allemagne (1,4 pour mille). La Suède est de loin le pays qui naturalise le plus d’étrangers rapporté à sa population, avec un taux de 6,2 pour mille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *