OSE Immunotherapeutics : Mise à disposition du Document de Référence incluant le Rapport Financier 2017

NANTES, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

OSE Immunotherapeutics (ISIN: FR0012127173; Mnémo: OSE)
(Paris:OSE),annonce la mise à disposition de son Document de Référence
2017.

Ce Document de Référence a été déposé le 26 avril 2018 auprès de
l’Autorité des Marchés Financiers.

Il inclut notamment le rapport financier annuel, le rapport sur le
gouvernement d’entreprise établi par le Conseil d’administration, ainsi
que les conclusions des Commissaires aux comptes y relatives.

Il peut être consulté sur le site internet de l’AMF (http://www.amf-france.org)
ainsi que sur le site internet de la société : http://ose-immuno.com/,
rubrique « Investisseurs ».

En outre, ce document est accessible gratuitement et sur simple demande
adressée par courrier au siège de la Société : 22 boulevard Benoni
Goullin, 44200 Nantes.

A propos d’OSE Immunotherapeutics SA
OSE Immunotherapeutics
est une société de biotechnologie spécialisée dans le développement
d’immunothérapies innovantes pour l’activation et la régulation
immunitaire en immuno-oncologie, dans les maladies auto-immunes. La
combinaison innovante de néoépitopes (Tedopi®) est actuellement en Phase
3 clinique dans le cancer du poumon avancé (Non-Small Cell Lung Cancer)
après échec des checkpoints inhibiteurs anti-PD-1 et anti-PD-L1. Un
accord mondial de collaboration et de licence en immuno-oncologie a été
signé en avril 2018 avec Boehringer Ingelheim pour développer le
checkpoint inhibiteur OSE-172 (anticorps monoclonal anti-SIRPa) dans le
traitement des tumeurs solides avancées. Une option de licence a été
exercée par Janssen Biotech en juillet 2016 pour la poursuite du
développement de FR104 (anticorps monoclonal anti-CD28) dans les
maladies auto-immunes, à l’issue des résultats positifs de Phase 1 du
produit. Une option de licence en 2 étapes a été signée avec les
Laboratoires Servier en 2017 pour développer OSE-127 (anticorps
monoclonal humanisé ciblant le récepteur CD127, la chaîne alpha du
récepteur de l’interleukine-7) jusqu’à la finalisation d’une Phase 2
clinique prévue dans les maladies auto-immunes de l’intestin et la
maladie de Sjögren. La société dispose de plusieurs plateformes
technologiques et scientifiques : néoépitopes, anticorps monoclonaux
agonistes ou antagonistes, idéalement positionnées pour combattre le
cancer et les maladies auto-immunes. Son portefeuille clinique de
premier plan a un profil de risque diversifié.
Plus d’informations
sur http://ose-immuno.com
Cliquez
et suivez-nous sur Twitter
et Linkedln

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *