La faiblesse des données pèse sur les actions européennes alors que Raiffeisen accroît les réserves bancaires

(Pour un blog en direct sur les actions européennes, tapez LIVE / dans une fenêtre d'actualités d'Eikon)

LONDRES, 15 mai (Informations entreprises) – Les actions européennes ont reculé mardi après la faiblesse des statistiques Des nouvelles moins encourageantes sur l'économie mondiale, mais le secteur bancaire a offert un rayon de soleil après les bons résultats de la banque autrichienne Raiffeisen.

L'indice paneuropéen a reculé de 0,1% tandis que le DAX allemand a baissé de 0,2% après que la plus grande économie de l'Europe ait annoncé une croissance au premier trimestre légèrement plus lente que prévu.

Une hausse de 81% du bénéfice net du premier trimestre a fait grimper l'action Raiffeisen, tandis que Commerzbank a dominé le DAX après avoir publié un bénéfice avant impôt trimestriel supérieur aux prévisions des analystes.

Le Crédit Agricole ajoute à l'optimisme autour des valeurs bancaires. Les actions de la banque française avaient baissé à la hausse mais se sont redressées pour se redresser de 1,3% après que les bénéfices trimestriels aient été inférieurs aux attentes.

Le dealmaking, qui a été omniprésent sur les marchés européens cette année, s'est poursuivi avec Worldline acceptant d'acheter le bras de paiement de l'opérateur boursier suisse SIX pour 2,75 milliards de dollars.

Les actions de la société de paiement française ont bondi de 4,8%, tandis que Atos, qui détient une participation majoritaire dans Worldline, a progressé de 1,3%.

Les actions de Temenos en Suisse ont bondi de 4,5%. La société de logiciels bancaires a été stimulée par la négociation dans le secteur et par son ajout à l'indice MSCI Suisse, ont déclaré les traders.

Pendant ce temps, les actions d'Iliad ont chuté de 16% au bas du STOXX après un remaniement de la direction et de faibles résultats au premier trimestre.

Le satellite français Eutelsat a également dégringolé de 10,8% après avoir averti qu'il pourrait ne pas atteindre son objectif de chiffre d'affaires annuel, et le fabricant de bijoux danois Pandora a baissé de 8,4% en raison d'un ralentissement en Chine. (Reportage par Helen Reid, édité par Julien Ponthus)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *