General Cable publie ses résultats du premier trimestre 2018

HIGHLAND HEIGHTS, Kentucky–(BUSINESS WIRE)–General Cable Corporation (NYSE : BGC) a publié aujourd’hui ses
résultats pour le premier trimestre clos au 30 mars 2018. Pour ce
trimestre, la perte déclarée par action s’élève à 0,08 dollar et le
bénéfice d’exploitation déclaré à 34 millions de dollars. Pour le
trimestre, le bénéfice ajusté par action et le bénéfice d’exploitation
ajusté sont de 0,20 dollar et de 38 millions de dollars, respectivement.
Reportez-vous en page deux du présent communiqué de presse pour le
rapprochement entre les résultats déclarés et ajustés et les
déclarations afférentes.

Michael T. McDonnell, président et CEO, déclare : « Notre premier
trimestre illustre l’amélioration continue de notre performance en
Amérique latine, un renforcement de notre activité de projets
sous-marins et terrestres clef en main en Europe, et une stabilité de la
demande dans nos activités en Amérique du Nord, tout particulièrement
dans les services publics d’électricité, la construction et
l’automobile. Bien que les tarifs des matières premières et la dynamique
commerciale liée à notre évaluation des alternatives stratégiques et de
l’opération en cours avec Prysmian S.p.A. ont eu un impact sur les
résultats, notre perspective 2018 est positive, étant donné que les
tendances de demande saisonnières, l’activité des projets clef en main
et les économies de restructuration devraient stimuler une amélioration
séquentielle et à douze mois, au cours du deuxième trimestre. » Et M.
McDonnell de poursuivre : « En ce qui concerne la fusion en cours avec
Prysmian, nous sommes également satisfaits de voir que la procédure
d’approbation réglementaire progresse, et nous continuons de prévoir la
finalisation de la fusion d’ici le troisième trimestre 2018, sous
réserve d’obtenir les approbations réglementaires restantes et de
remplir les autres conditions usuelles. »

Résumé

  • Le bénéfice d’exploitation déclaré de 34 millions de dollars a
    augmenté de 10 millions de dollars sur douze mois, grâce avant tout à
    l’abaissement des coûts de restructuration, couplé au renforcement de
    l’activité des projets sous-marins et terrestres clef en main en 2018
  • Le bénéfice d’exploitation ajusté de 38 millions de dollars a
    diminué de 7 millions de dollars sur douze mois étant donné que
    l’amélioration pérenne de la performance en Amérique latine et le
    renforcement de l’activité des projets sous-marins et terrestres clef
    en main ont été plus que contrebalancés par le ralentissement des
    bénéfices liés à l’activité métallurgique et un à contexte
    nord-américain défavorable pour notre gamme de produits

    • L’impact de la hausse des prix des métaux s’est traduit par
      un bénéfice de 2 millions et 7 millions de dollars pour les
      premiers trimestres 2018 et 2017, respectivement
  • Le flux de trésorerie d’exploitation a représenté 86 millions de
    dollars au premier trimestre 2018, stimulé par les investissements
    dans le fonds de roulement et la hausse des prix des métaux
  • Maintien d’une liquidité robuste, avec 255 millions de dollars
    de disponibilité sur la facilité de crédit renouvelable adossée à des
    actifs de 700 millions de dollars de la Société, et 54 millions de
    dollars de trésorerie et équivalents de trésorerie

Demande sectorielle au premier trimestre

Amérique du Nord – Volume unitaire mesuré
en livres de métal vendues en hausse de 4% par rapport à l’année
précédente, stimulé par une demande accrue dans la construction,
l’automobile et les tiges d’aluminium.

Europe – Volume unitaire mesuré en livres
de métal vendues en hausse de 7% par rapport à l’année précédente,
stimulé par un renforcement de la demande pour les produits des services
publics d’électricité, y compris l’activité des projets sous-marins et
terrestres clef en main.

Amérique latine – Volume unitaire mesuré en
livres de métal vendues en baisse de 10% par rapport à l’année
précédente, en raison de dépenses disparates dans les infrastructures
électriques et les projets de construction dans l’ensemble de la région,
et de l’impact des initiatives de mise sur le marché de la Société
focalisées sur l’optimisation des marges. Au Brésil, les câbles de
transmission aérienne mesurés en livres de métal vendues ont diminué de
8% sur douze mois.

Dette nette

À la fin du premier trimestre 2018 et à la fin du quatrième trimestre
2017, la dette totale était de 1 169 millions et 1 086 millions de
dollars, respectivement, et la trésorerie et équivalents de trésorerie
de 54 millions et 85 millions de dollars, respectivement. La hausse de
la dette nette a été stimulée par les investissements saisonniers dans
le fonds de roulement et par la hausse des prix des métaux.

Mesures financières non PCGR

Le bénéfice d’exploitation ajusté (correspondant au bénéfice
d’exploitation avant les dépenses extraordinaires, non récurrentes ou
exceptionnelles et certains autres éléments), le bénéfice ajusté par
action (correspondant aux gains dilués par action avant les dépenses
extraordinaires, non récurrentes ou exceptionnelles et certains autres
éléments) et la dette nette (correspondant à la dette à long terme plus
la portion à court terme de la dette à long terme, moins la trésorerie
et les équivalents de trésorerie) sont des « mesures financières non
PCGR » selon les termes des règles de la Commission américaine des
opérations de Bourse (la « SEC »). Le chiffre d’affaires ajusté sur le
prix des métaux et la rentabilité des ventes ajustée sur le prix des
métaux sur une base sectorielle, tous deux des mesures financières non
PCGR, figurent également dans ce document. Voir la rubrique «
Informations sectorielles ».

Ces mesures financières non PCGR définies par la Société excluent des
résultats déclarés les éléments que la direction estime non
représentatifs de notre performance continue et sont fournies dans le
présent communiqué car la direction estime qu’elles sont utiles pour
analyser la performance d’exploitation de l’entreprise et sont conformes
à la manière dont la direction examine ses résultats opérationnels et
les tendances commerciales sous-jacentes. Il se peut que l’utilisation
de ces mesures non PCGR ne concorde pas avec des mesures similaires
présentées par d’autres sociétés, aussi ne doivent-elles être utilisées
que conjointement aux résultats de la Société déclarés selon les PCGR.
Les résultats opérationnels ajustés historiques par segment sont décrits
dans la Présentation aux investisseurs pour le premier trimestre 2018,
disponible sur le site internet de la société.

Un rapprochement entre le bénéfice (la perte) d’exploitation PCGR et le
bénéfice (la perte) dilué(e) par action, d’une part, et le résultat
d’exploitation et le bénéfice par action ajustés, d’autre part, est
présenté ci-dessous :

 
Premier trimestre 2018 par rapport au premier trimestre 2017
   

Premier trimestre

2018   2017
Résultat Résultat
En millions, sauf montants par action d’exploitation BPA

d’exploitation*

BPA
Montants déclarés   34,3 $   (0,08 ) $   24,2 $   0,24 $
Ajustements pour rapprocher le résultat d’exploitation/BPA
Charge d’intérêt de la dette hors caisse convertible(1) 0,01 0,01
Bénéfice/perte évalué(e) à la valeur du marché sur les instruments
dérivés(2)
0,24 (0,10 )
Frais de restructuration et de désinvestissement(3) 2,8 0,03 14,1 0,09
Frais juridiques et d’enquête(4) 0,5 0,01 0,3
(Bénéfice) perte sur la vente d’actifs(5) 3,5 0,02
(Bénéfice) perte attribuable à la zone Asie-Pacifique et Afrique(6)   0,6   (0,01 )   2,8   0,01  
Total des ajustements   3,9   0,28     20,7   0,03  
Montants ajustés  

38,2

$

 

0,20

$

 

44,9

$

 

0,27

$

 
REMARQUE :   Les tableaux ci-dessus reflètent les ajustements du BPA sur la base
d’un taux d’imposition effectif d’un exercice complet de la Société
de 40 % pour 2018 et 2017.
* Les résultats historiques ont été recalculés pour refléter
l’adoption par la Société d’ASU 2017-07, « Compensation – Retirement
Benefits (Topic 715) »
(1) L’ajustement de la Société pour la charge d’intérêt de la dette hors
caisse convertible reflète l’accroissement de la composante capitaux
propres des titres convertibles à échéance 2029, qui est indiquée
dans le compte de résultat en tant que charge d’intérêts.
(2) Les (bénéfices) et pertes évalué(e)s à la valeur du marché sur les
instruments dérivés représentent les modifications au cours de la
période actuelle de la juste valeur des instruments sur matières
premières qualifiés de couvertures économiques. La Société apporte
des ajustements pour les changements de la juste valeur de ces
instruments sur matières premières car les bénéfices associés aux
contrats sous-jacents n’ont pas été enregistrés au cours de la même
période.
(3) Les frais de restructuration et de désinvestissement représentent
les coûts associés aux programmes de restructuration et de
désinvestissement annoncés par la Société, ainsi que les coûts
associés à l’évaluation des alternatives stratégiques ayant découlé
de l’accord définitif de fusion précédemment annoncé avec Prysmian.
Les exemples incluent, sans toutefois s’y limiter, le coût des
licenciements, les dépréciations d’actifs, l’amortissement accéléré,
les dépréciations du fonds de roulement, le déménagement
d’équipements, les résiliations de contrats, les frais de
consultation et les frais juridiques. La Société ajuste ces frais
car la direction estime que ces coûts ne continueront pas une fois
les programmes de restructuration et de désinvestissement terminés
et la fusion finalisée.
(4) Les frais juridiques et d’enquête représentent les coûts encourus
pour les conseils juridiques externes et les firmes juricomptables
en relation avec le retraitement de nos états financiers et
l’enquête dans le cadre du Foreign Corrupt Practices Act. La Société
ajuste ces frais car la direction estime que ces coûts ne
continueront pas après conclusion de ces enquêtes, qui sont
considérées comme extérieures au cours normal des affaires.
(5) Les gains et pertes résultant de la vente de biens sont le résultat
de la cession de certaines activités de General Cable. La Société
ajuste ces gains et pertes car la direction estime que les gains et
pertes sont de nature exceptionnelle et ne surviendront plus dans le
cadre des activités courantes.
(6) L’ajustement exclut l’impact des opérations dans le segment Afrique
et Asie-Pacifique, qui ne sont pas considérées comme des «
opérations centrales » dans la feuille de route stratégique de la
Société. La Société a cédé ou clôturé ces opérations, qui ne
devraient pas se poursuivre dans le cadre des activités en cours. À
des fins comptables, les activités en cours dans la zone Afrique et
Asie-Pacifique ne répondent pas aux exigences pour être présentées
comme des activités abandonnées.
 

À propos de General Cable

Basé à Highland Heights, dans l’État du Kentucky, General Cable (NYSE:
BGC) est un leader mondial du développement, de la conception, de la
fabrication, de la commercialisation et de la distribution de fils et
câbles en aluminium, cuivre et fibre optique pour les marchés de
l’énergie, des communications, de l’automobile, de l’industrie, de la
construction et des segments spécialisés. General Cable, un des plus
grands fabricants de fils et de câbles au monde et exploitant des sites
de fabrication sur ses principaux marchés géographiques, dispose d’une
représentation et d’une distribution commerciale à l’échelle mondiale.
Pour de plus amples renseignements, retrouvez General Cable sur www.generalcable.com.

Avertissement relatif aux énoncés prospectifs

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse, y
compris, sans s’y limiter, les résultats et les résultats financiers à
venir, les plans et objectifs, les dépenses en capital, la compréhension
de la concurrence, les sources de flux de trésorerie, la responsabilité
juridique potentielle, les attentes ou les opinions, sont des
déclarations prospectives, et à ce titre, nous souhaitons profiter de la
« sphère de sécurité » qui est accordée à ces déclarations en vertu de
la Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les déclarations
prospectives sont celles qui annoncent ou décrivent des événements ou
des tendances à venir et qui ne se rapportent pas uniquement à des
questions historiques. Vous pouvez généralement identifier les
déclarations prospectives lorsqu’elles contiennent les mots « croire »,
« prévoir », « pouvoir », « anticiper », « avoir l’intention de », «
estimer », « projeter », « planifier », « assumer », « chercher à » ou
d’autres expressions similaires, ou l’inverse de ces expressions, bien
que toutes les déclarations prospectives ne contiennent pas ces mots
d’identification.

Les résultats réels peuvent différer considérablement de ceux décrits
dans les déclarations prospectives en raison de facteurs, risques et
incertitudes sur lesquels nous n’avons aucun contrôle. Ces facteurs,
risques et incertitudes comprennent, sans s’y limiter, les éléments
suivants : (1) les conditions économiques générales, notamment dans les
secteurs de la construction, de l’énergie et des technologies de
l’information ; (2) la volatilité du prix des matières premières,
notamment le cuivre et l’aluminium ; (3) l’étude annoncée de solutions
de rechange stratégiques, y compris une vente potentielle de la Société,
et la décision de s’engager ou de ne pas s’engager vers une solution de
rechange stratégique ; tous ces éléments pourraient entraîner des
perturbations dans l’entreprise ; (4) notre capacité à maintenir ou à
négocier et à réaliser de nouvelles affaires ou relations ou
transactions stratégiques ; 5) les charges de dépréciation en ce qui
concerne nos actifs à long terme ; (6) notre capacité à exécuter la
stratégie de sortie de toutes nos opérations en Asie-Pacifique et en
Afrique ; (7) notre capacité à réaliser toutes nos économies escomptées
des coûts associées à notre plan de restructuration mondial annoncé
précédemment ; (8) notre capacité à investir dans le développement de
produits, pour améliorer la conception et la performance de nos produits
; (9) les risques économiques, politiques et autres liés au maintien des
installations et à la vente des produits dans les pays étrangers ; (10)
la concurrence des prix nationaux et locaux ; (11) notre capacité à
intégrer et identifier avec succès les acquisitions ; (12) l’impact de
la technologie ; (13) notre capacité à maintenir des relations avec nos
distributeurs et détaillants ; (14) les changements dans les taux
d’imposition et l’exposition aux nouvelles lois fiscales ; (15) notre
capacité à nous adapter aux normes actuelles et changeantes de
l’industrie ; (16) notre capacité à exécuter de grands contrats clients
; (17) notre capacité à maintenir des relations avec des fournisseurs
clés ; (18) l’impact des fluctuations des taux de change ; (19) la
conformité avec les lois et règlements étrangers et américains, y
compris la Foreign Corrupt Practices Act ; (20) notre capacité à
négocier des extensions de conventions collectives ; (21) notre capacité
à poursuivre nos comptes non budgétaires en confirmant des ententes ;
(22) notre exposition au risque de contrepartie dans nos opérations de
couverture ; (23) notre capacité à atteindre l’objectif des retours sur
investissement dans nos régimes à prestations déterminées ; (24)
éventuel passif environnemental et litige lié à l’amiante ; (25) notre
capacité à attirer et conserver des employés clés ; (26) notre capacité
à effectuer des paiements relatifs à notre endettement ; (27) notre
capacité à respecter les clauses restrictives de nos conventions de
financement actuelles ou futures ; (28) l’abaissement d’une ou de
plusieurs des notations de notre dette ; (29) notre capacité à maintenir
une liquidité adéquate ; (30) notre capacité à maintenir des contrôles
et procédures de communication de l’information efficaces et un contrôle
interne en ce qui concerne l’information financière ; (31) le prix de
négociation de nos actions ordinaires ; et (32) d’autres facteurs
importants.

Voir l’article 1A du rapport annuel 2017 de la Société sur formulaire
10-K déposé auprès de la SEC le 28 février 2018, ainsi que les dossiers
déposés ultérieurement à la SEC, pour une description plus détaillée de
certains de ces risques.

Les déclarations prospectives reflètent les points de vue et les
hypothèses de la direction à la date du présent communiqué de presse en
ce qui concerne les événements à venir. La Société n’assume aucune
obligation, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables
ne l’exigent, de mettre à jour les déclarations prospectives en raison
de nouvelles informations, d’événements à venir ou d’autres facteurs.
L’inclusion de toute déclaration dans ce communiqué de presse ne
constitue en aucun cas une reconnaissance par la Société ou toute autre
personne que les événements ou les circonstances décrits dans cette
déclaration sont importants.

TABLEAUX À CONSULTER

 
GENERAL CABLE CORPORATION ET SES FILIALES
Comptes d’exploitation consolidés
(en millions, sauf pour les données par action)
(non vérifiés)
   
     
Trimestre clos au
30 mars 31 mars
2018 2017
Ventes nettes   1 020,5 $   918,2 $
Coût des ventes   914,8     799,2  
Bénéfice brut 105,7 119,0

 

Frais de vente, généraux et administratifs

  71,4     94,8  
Bénéfice d’exploitation 34,3 24,2
Autres revenus (dépenses) (15,6 ) 14,6
Intérêts créditeurs (débiteurs) :
Intérêts débiteurs (19,2 ) (20,7 )
Intérêts créditeurs   0,9     0,6  
  (18,3 )   (20,1 )
Bénéfice (perte) avant impôt sur les bénéfices 0,4 18,7
(Charge) crédit d’impôt   (4,6 )   (6,3 )
Bénéfice (perte) net(te), y compris participations minoritaires (4,2 ) 12,4
 
Moins bénéfice (perte) net(te) attribuable aux participations
minoritaires
  0,1      
Bénéfice (perte) net(te) attribuable aux détenteurs d’actions
ordinaires de la Société
  (4,3 ) $   12,4 $
Bénéfice (perte) par action – Bénéfice (perte) net(te) par action
attribuable aux détenteurs d’actions ordinaires de la Société
Bénéfice (perte) par action ordinaire – de base   (0,08 ) $   0,25 $
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires – de base   50,9     49,8  

Bénéfice (perte) par action ordinaire – après dilution

  (0,08 ) $   0,24 $

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires – après dilution

  50,9     51,6  
 
 
GENERAL CABLE CORPORATION ET SES FILIALES
Comptes d’exploitation consolidés
Informations sectorielles
(en millions)
(non vérifiés)
       
Trimestre clos au
30 mars   31 mars
2018 2017
Chiffre d’affaires (déclaré)
Amérique du Nord 586,1 $   543,0 $
Europe 264,6 181,0
Amérique latine 168,2 157,9
Afrique / Asie-Pacifique   1,6     36,3  

Total

  1 020,5 $   918,2 $
 
CA (ajusté sur le prix des métaux)(1)
Amérique du Nord 586,1 $ 587,0 $
Europe 264,6 193,0
Amérique latine 168,2 176,0
Afrique / Asie-Pacifique   1,6     39,2  

Total

  1 020,5 $   995,2 $
 
Livres de métal vendues
Amérique du Nord 147,9 141,7
Europe 39,2 36,8
Amérique latine 50,4 56,3
Afrique / Asie-Pacifique       9,0  

Total

  237,5     243,8  
 
Bénéfice (perte) d’exploitation
Amérique du Nord 20,7 $ 25,4 $
Europe 7,6 (3,1 )
Amérique latine 6,6 4,7
Afrique / Asie-Pacifique   (0,6 )   (2,8 )

Total

  34,3 $   24,2 $
 
Bénéfice (perte) d’exploitation ajusté(e)(2)
Amérique du Nord 24,0 $ 41,4 $
Europe 7,6 (1,4 )
Amérique latine   6,6     4,9  

Total

  38,2 $   44,9 $
 
Rentabilité des ventes ajustée sur le prix des métaux(3)
Amérique du Nord 4,1 % 7,1 %
Europe 2,9 % -0,7 %
Amérique latine 3,9 % 2,8 %

Total

3,7 % 4,7 %
 
Dépenses en capital
Amérique du Nord 5,4 $ 21,1 $
Europe 3,8 11,9
Amérique latine 3,8 2,0
Afrique / Asie-Pacifique       0,2  

Total

  13,0 $   35,2 $
 
Dépréciation et amortissement
Amérique du Nord 7,7 $ 9,2 $
Europe 6,1 5,5
Amérique latine 3,3 4,2
Afrique / Asie-Pacifique       0,6  

Total

$ 17,1 $   19,5 $
 

CA par principales lignes de produits

Services publics d’électricité 354,1 $ 323,2 $
Infrastructures électriques 266,2 237,5
Construction 225,8 198,9
Communications 127,9 116,8
Produits de laminage   46,5     41,8  

Total

  1 020,5 $   918,2 $
 
(1) Le chiffre d’affaires ajusté sur le prix des métaux, une
mesure financière non PCGR, est indiqué afin d’éliminer une
estimation de la volatilité du prix des métaux de la comparaison du
chiffre d’affaires d’une période par rapport à une autre.
(2) Le bénéfice (la perte) d’exploitation ajusté(e) est une
mesure financière non PCGR. La Société présente le bénéfice (la
perte) d’exploitation ajusté(e) par secteur car la direction pense
que cette mesure est utile pour analyser la performance
opérationnelle résultats d’exploitation de l’entreprise et qu’elle
est conforme à la manière dont la direction examine les tendances
économiques sous-jacentes. Un rapprochement entre le bénéfice (la
perte) d’exploitation déclaré(e) par segment et le bénéfice (la
perte) d’exploitation ajusté(e) par segment est fourni dans l’annexe
de la Présentation aux investisseurs pour le premier trimestre 2018,
sur le site internet de la Société.
(3) La rentabilité des ventes ajustée sur le prix des métaux est
calculée sur le bénéfice (la perte) d’exploitation ajusté(e).
 
   
GENERAL CABLE CORPORATION ET SES FILIALES
Bilans consolidés
(en millions, sauf pour les données par action)
 
30 mars 31 décembre

Actif

2018   2017
Actif à court terme : (non vérifiés)
  Trésorerie et équivalents de trésorerie   53,5 $   84,7 $

Comptes clients, moins provisions de 19,3 millions de dollars au
30 mars 2018 et de 19,2 millions de dollars au 31 décembre 2017

811,9

714,2

Stocks 728,7 736,1
Dépenses prépayées et autres   61,5     60,0  
  Total de l’actif à court terme 1 655,6 1 595,0
Immobilisations corporelles, montant net 526,1 530,3
Charge d’impôt différée 7,2 7,9
Écarts d’acquisition 11,0 11,0
Actifs incorporels, nets 22,1 23,3
Sociétés affiliées non consolidées 0,2 0,2
Autres actifs à long terme   58,1     67,6  
Total de l’actif   2 280,3 $   2 235,3 $

Passif et capitaux propres

Passif à court terme :
Comptes créditeurs 444,9 $ 437,5 $
Charges à payer 254,5 308,8
Portion à court terme de la dette à long terme   33,9     46,9  
Total du passif à court terme 733,3 793,2
Dette à long terme 1 135,5 1 038,8
Charge d’impôt différée 114,4 108,6
Autres éléments de passif   163,8     162,9  
Total du passif   2 147,0     2 103,5  
Engagements et éventualités
Total des capitaux propres :
Actions ordinaires, valeur nominale de 0,01 dollar, actions émises
et en circulation :
30 mars 2018 – 50 728 522 (déduction faite de 7 910 174 actions
détenues en propre)
31 décembre 2017 – 50 583 870 (déduction faite de 8 054 826 actions
détenues en propre)
0,6 0,6
Autre capital d’apport 704,7 706,6
Actions de trésorerie (149,9 ) (151,9 )
Déficit non réparti (197,7 ) (195,3 )
Cumul des autres éléments de la perte étendue   (227,1 )   (230,8 )
Total des capitaux propres de la Société 130,6 129,2
Participations minoritaires   2,7     2,6  
Total des capitaux propres   133,3     131,8  
Total du passif et des capitaux propres   2 280,3 $   2 235,3 $
 
 
GENERAL CABLE CORPORATION ET SES FILIALES
Bilans de flux de trésorerie consolidés
(en millions)
(non vérifiés)
   
     
Trimestre clos au
30 mars 31 mars
2018 2017
Flux de trésorerie des activités d’exploitation :
Bénéfice (perte) net(te), y compris participations minoritaires   (4,2 ) $  

12,4

$

Ajustements pour rapprocher le bénéfice (la perte) net(te) et les
flux de trésorerie nets des activités d’exploitation :
Dépréciation et amortissement 17,1 19,5
(Bénéfice) perte sur les taux de change 2,1 (2,0 )
Frais d’intérêt non monétaires 1,0 1,0
Charge d’impôt différée 3,4 (2,3 )
(Bénéfice) perte sur la cession de filiales 3,5
(Bénéfice) perte sur la cession de propriété 2,9
Variations d’actif et de passif d’exploitation, moins l’effet des
cessions:
(Augmentation) diminution des comptes client (24,6 ) (1,9 )
(Augmentation) diminution des inventaires (36,5 ) (42,8 )
(Augmentation) diminution d’autres actifs (6,9 ) (2,5 )
Augmentation (diminution) des comptes créditeurs, des charges à
payer et autres
  (36,9 )   (76,3 )
Flux de trésorerie nets des activités d’exploitation   (85,5 )   (88,5 )
Flux de trésorerie des activités d’investissement :
Dépenses en capital (13,0 ) (35,2 )
Produit de la vente de propriétés 0,3
Cession de filiales, moins liquidités cédées       5,3  
Flux de trésorerie nets des activités d’investissement   (13,0 )   (29,6 )
Flux de trésorerie des activités de financement :
Dividendes payés aux actionnaires (9,2 ) (9,4 )
Produit d’émission de la dette 538,8 731,7
Remboursements de la dette   (459,5 )   (622,4 )
Flux de trésorerie nets des activités de financement   70,1     99,9  
Effet des variations des taux de change sur la trésorerie, les
équivalents de trésorerie et l’encaisse affectée
  (1,9 )   0,8  
Augmentation (diminution) de la trésorerie, des équivalents de
trésorerie et de l’encaisse affectée
(30,3 ) (17,4 )
Trésorerie, équivalents de trésorerie et encaisse affectée – début
de la période
  96,2     103,6  
Trésorerie, équivalents de trésorerie et encaisse affectée – fin de
la période
 

65,9

$

 

86,2

$

 

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *