Enbridge atteint sa cible d'endettement grâce à un pipeline de 2,5 milliards de dollars et à la vente d'énergies renouvelables

(Informations entreprises) – Enbridge Inc ( ENB.TO ) vendra une entreprise américaine de gazoducs et une partie de son portefeuille d'énergie renouvelable pour un montant combiné de 2,5 milliards de dollars, a annoncé mercredi l'opérateur canadien de pipelines. première étape de son plan de réduction de la dette.

Photo du Fichier: Des pipelines circulent dans les réservoirs de stockage de pétrole brut d'Enbridge Inc. à leur parc de stockage à Cushing, en Oklahoma, le 24 mars 2016. Photo prise le 24 mars 2016. REUTERS / Nick Oxford / File Photo

Investisseurs ont fait pression sur Enbridge pour qu'elle vende des actifs qui ne font pas partie intégrante de ses activités principales de pipelines de pétrole et de gaz naturel depuis son achat de 28 milliards de dollars l'an dernier de Spectra Energy aux États-Unis. L'encours de la dette à long terme d'Enbridge, qui s'élevait à 60,87 milliards de dollars au 31 décembre, a également alarmé les agences de notation de crédit. [bit.ly/2EwyF5O]

Pour répondre à ces préoccupations, Enbridge a annoncé en novembre qu'elle lèverait plus de 3 milliards de dollars canadiens (2,33 milliards de dollars) des désinvestissements en 2018, les premières ventes d'un groupe d'actifs non essentiels qu'elle avait identifiés valant 10 milliards de dollars canadiens.

Mercredi, Enbridge a annoncé qu'elle avait conclu un accord de 1,75 milliard de dollars avec l'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) pour vendre une participation de 49% dans des actifs éoliens et solaires en Amérique du Nord et en Allemagne.

La société de Calgary vendra également Midcoast Operating LP, son unité de gazoducs américaine, à une filiale de la société de capital-investissement ArcLight Capital Partners LLC pour 1,12 milliard de dollars. Midcoast exploite des installations de traitement et de traitement du gaz naturel et des liquides de gaz naturel. [Traduction] «Cette transaction, en plus de nos autres mesures de financement, accélère le financement de notre programme d'immobilisations garanties et nous procure une plus grande souplesse financière», a déclaré le chef de la direction d'Enbridge, Al Monaco.

Enbridge a déclaré qu'elle pourrait encore monétiser ou vendre ses participations restantes dans des actifs d'énergie renouvelable américains qui n'étaient pas inclus dans l'entente de l'OIRPC.

Des sources bancaires ont indiqué qu'Enbridge avait d'abord offert tous ses actifs d'énergie renouvelable pour la vente, demandant aux acheteurs potentiels de proposer la meilleure entente.

Dans une entrevue avec Informations entreprises, Bruce Hogg, chef de l'énergie et des énergies renouvelables à l'OIRPC, a déclaré que son historique de longue date avec Enbridge et la volonté du fonds d'accroître son exposition aux énergies renouvelables ont mené à l'entente.

"Nous discutions d'un arrangement plus large et de la possibilité d'augmenter la valeur au fil du temps, ce qui était un paquet beaucoup plus vendable (pour Enbridge) qu'ils ne l'avaient initialement prévu", a-t-il dit.

La caisse de retraite fournira également un capital de 500 millions de dollars canadiens pour financer les travaux de construction en cours liés à l'éolien offshore allemand et a signé une entente de coentreprise avec Enbridge pour investir dans de futurs projets éoliens en mer européens.

L'Office a investi dans des actifs d'énergie renouvelable depuis qu'il a créé une unité autonome en décembre pour examiner l'espace, en dehors de ses activités d'infrastructure. Elle a également acheté les actifs éoliens et solaires américains de NextEra Energy Partners ( NEP.N ) en Ontario le mois dernier pour environ 582 millions de dollars.

CIBC Capital Markets et le cabinet d'avocats Dentons ont conseillé Enbridge au sujet de l'entente sur les énergies renouvelables, selon le communiqué. RBC Capital Markets et Citigroup ont conseillé l'Office, ont indiqué des sources proches du dossier. Citi, de concert avec Norton Rose Fulbright LLP, a travaillé avec Enbridge à la vente aux États-Unis du secteur intermédiaire.

Les actions d'Enbridge à Toronto ont progressé de 1,9% à 41,19 $ CA à 1300 Eastern.

(1 $ = 1,2922 dollars canadiens)

Reportage d'Anirban Paul à Bengaluru, David French à New York et John Tilak à Toronto; Montage par David Gregorio et Sai Sachin Ravikumar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *