Raphaèle Leroy, nouvelle directrice de l’engagement de BNP Paribas

BNP Paribas a crée une direction de l’engagement d’entreprise, dont vous êtes la directrice. De quoi s’agit-il ?

Aujourd’hui BNP Paribas souhaite mettre les enjeux sociaux et environnementaux au coeur de sa stratégie. L’image de simple banque ne nous suffit plus. On a pris conscience que la transformation sociale de l’entreprise est toute aussi importante que les autres transformations. Dans un monde où la croissance profite à de moins en moins de personnes, nous pensons que les entreprises, et BNP Paribas en particulier, possèdent des leviers d’actions. Nous pouvons  apporter des solutions pour contribuer à une croissance qui soit plus équilibrée et plus durable. Mettre en place une Direction de l’engagement, représente une véritable volonté de changer la vision de notre mission. Nous devons désormais concilier business et impact positif (associé à l’environnement) sur la société et le territoire dans lequel nous travaillons.

L’engagement est un terme à la mode dans les entreprises tout comme la RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale). En quoi ces domaines sont-ils liés ?

Je suis arrivée en 2012 à la tête de la RSE. A l’époque le gouvernement Hérault avait lancé la conférence contre la pauvreté.  Tous les acteurs qui pouvaient agir contre la pauvreté (banques, bailleurs…) étaient réunis pour travailler ensemble. J’ai représenté BNP Paribas dans ces groupes et j’ai donc pu travaillé avec des associations, des entreprises.  Nous avons travaillé sur 4 domaines. L’économie avec  la volonté d’accompagner nos clients à l’international pour créer de l’emploi, et grandir. Les évolutions sociétales ou comment gérer les mutations, le vieillissement de la population ? Autre domaine, la Fragilité. Dans un monde en crise avec des périodes de chômages comment-fait-on pour accompagner les clients ? Et puis le digital, la transformation est nécessaire si on veut éviter l’exclusion. Suite à toutes ces réflexions est née la RSE, un département à part entière de la Banque de France, en 2014, avec déjà cette volonté d’associer en permanence notre métier et notre implication dans la société. Avec la direction d’engagement on change seulement l’échelle de nos actions.

Quelles sont les ambitions et les projets que vous souhaitez porter à la tête de l’engagement d’entreprise ?

Aujourd’hui BNP Paribas met en place une nouvelle dynamique, celle de donner aux jeunes, le goût d’entreprendre, de voir en grand. Pour cela plusieurs projets ont déjà été mis place. Mais le nouveau projet que je souhaite porter, c’est « Act For Impact ».  BNP Paribas souhaite développer une nouvelle forme d’entrepreneuriat en accompagnant les entrepreneurs sociaux c’est à dire les entrepreneurs qui apportent de nouvelles solutions dans de nombreux domaines comme l’insertion, l’éducation, le logement, la santé ou encore l’environnement… Pour cela nous allons par exemple leur dédier, dans toutes les régions des espaces commerciaux qui seront le point de convergence de tous les acteurs locaux de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). Ce projet s’intègre dans la nouvelle dynamique French Impact, lancée par le gouvernement le 18 janvier dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *