L’IPO du leader sud-africain des emballages en verre, évaluée à 415 millions $, vise à financer son développement africain

(Agence Ecofin) – Consol Glass, une des entreprises sud-africaines leader dans les emballages de verre, est annoncée, on le sait depuis peu, sur une offre publique initiale qui débutera le 30 avril 2018 et s’achevera le 4 mai avec son introduction sur le Johannesburg Stock Exchange.

L’entreprise qui compte parmi ses clients des géants mondial du secteur brassicole comme Anheuser-Busch InBev, Heineken et Diageo, le top 3 mondial de l’industrie de la bière, a précisé, qu’elle espère mobiliser jusqu’à 3 milliards de rands (environ 415 millions $) au terme de cette opération.

Les dirigeants de Consol, notamment Mike Arnold, son directeur général, a expliqué que si cet objectif maximal est atteint, la ressource permettra de renforcer la croissance du groupe sur le reste du continent africain où il est déjà présent au Kenya et au Nigéria, pays à partir desquels sont livrés ses clients dans 17 pays.

Le groupe est aussi en train de finaliser une nouvelle usine en Ethiopie, dont la reception finale est annoncée pour le quatrième trimestre 2018, avec une capacité de production initiale de 40 000 tonnes d’emballages.

Rappelons que ce processus est une réintroduction pour Consol qui était sorti du Johannesburg Stock Exchange à la suite de son rachat par des firmes de private equity associées au management de l’entreprise.

Les gagnants de cette offre publique initiale seront donc Brait Private Equity, Old Mutual Private Equity, Sanlam Private Equity et HarbourVest Partners, qui avaient été les principaux acquéreurs de l’opération de rachat en 2007. Selon le prix final qui sera fourni par les investisseurs, le flottant boursier (actions disponibles au marché) de Consol pourrait se situer entre 31% et 38%

Idriss Linge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *