L’euro en baisse face au dollar dans un march prudent

Tokyo (awp/afp) – L’euro reculait mardi face au billet vert après s’être heurté lundi au seuil psychologique de 1,20 dollar, les cambistes continuant de suivre de près la situation en Italie.

Vers 06H00 GMT (08H00 heure de Paris), l’euro valait 1,1920 dollar contre 1,1927 dollar lundi à 21H00 GMT.

La monnaie unique européenne montait face à la devise japonaise à 130,97 yens, contre 130,79 yens lundi soir.

Le billet vert progressait face à la monnaie nipponne à 109,87 yens, contre 109,66 yens lundi.

« Le différentiel de taux d’intérêt continue de mener la barque » des échanges euro-dollar, souligne Stephen Innes, analyste chez Oanda.

Les membres de la BCE « sont très prudents sur le langage qu’ils utilisent, ils ne veulent pas déclencher une ruée sur l’euro », ajoute-t-il. Lundi, l’euro avait momentanément profité d’une interview sur Bloomberg TV de Francois Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France et membre du conseil de la Banque centrale européenne. Selon lui, une remontée des taux d’intérêt pourrait intervenir « au moins quelques trimestres » après la fin du programme de rachats d’actifs, « mais pas des années (après) ».

Une remontée des taux rend l’euro plus rémunérateur et donc plus attractif pour les cambistes.

Jusqu’ici, le président de la BCE, Mario Draghi, a toujours maintenu un certain flou en assurant que le premier relèvement interviendrait « bien après » la sortie du programme de rachats d’actifs qui court encore au moins jusqu’à septembre, sans donner de précisions.

Par ailleurs, les cambistes continuaient de scruter la situation en Italie. Le Mouvement 5 Etoiles (M5S) et la Ligue (extrême droite) ont trouvé un terrain d’entente pour former le premier gouvernement populiste et eurosceptique dans un pays fondateur de l’Union européenne.

La Ligue (extrême droite) a posé lundi soir ses conditions en matière de lutte contre l’immigration ou de rapports avec l’Union européenne pour former un gouvernement d’union avec le M5S, antisystème, qui a demandé « quelques jours » de plus pour discuter.

Depuis le début des discussions la semaine dernière, la synthèse n’est pas simple entre la Ligue, formation nationaliste qui a fait le plein des voix dans le Nord sur la promesse de baisses massives d’impôts, et le M5S, plus ambivalent sur l’Union européenne et plébiscité par le Sud pour avoir promis un revenu de citoyenneté.

Mais les cambistes avaient aussi les yeux rivés sur la Chine, qui a vu sa production industrielle accélérer plus qu’attendu en avril, tandis que sa consommation s’essouffle. Il s’agit d’un tableau contrasté de la conjoncture du géant asiatique, sous le coup d’un durcissement du crédit et d’une menace de guerre commerciale avec Washington.

Ainsi, la production industrielle dans la deuxième économie mondiale a progressé le mois dernier de 7% sur un an, au-delà de sa performance de mars (+6%), selon le Bureau national des statistiques (BNS).

Mais les ventes au détail, baromètre des achats des ménages, n’ont augmenté en avril que de 9,4% sur un an, soit à un rythme moins rapide qu’en mars (+10,1%) et inférieur aux attentes (+10%).

Vers 06H00 GMT, l’or valait 1.312,22 dollars, contre 1.313,50 dollars lundi à 21H00 GMT.

Le bitcoin valait 8.724,17 dollars, contre 8.811,66 dollars lundi soir, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

La monnaie chinoise a terminé à 6,3506 yuans pour un dollar, contre 6,3393 yuans pour un dollar lundi à 15H30 GMT.

Cours de mardi Cours de lundi

—————————————

06H00 GMT 21H00 GMT

EUR/USD 1,1920 1,1927

EUR/JPY 130,97 130,79

EUR/CHF 1,19329 1,19331

EUR/GBP 0,87989 0,87991

USD/JPY 109,87 109,66

USD/CHF 1,0010 1,0006

GBP/USD 1,3547 1,3556

bur-esp/nas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *