Les ventes du commerce de détail en France ont augmenté de 1,1% au premier trimestre


Publié le

(AOF) – Le secteur français du commerce de détail a enregistré en mars son deuxième mois consécutif de croissance : +2,5%, selon la Banque de France, après +1,1% en février. Le chiffre d’affaires a été particulièrement dynamique dans les appareils électroménagers (+10,4 %), l’électronique grand public (+7,6 %) et l’horlogerie- bijouterie (+9,1 %). Par formats de magasins, les ventes de la grande distribution ont augmenté (+2,5 %), soutenues par le chiffre d’affaires dans les supermarchés (+3,6 %) et hypermarchés (+3,4 %), précise la Banque de France dans son étude mensuelle.

Sur l’ensemble du premier trimestre, les ventes du commerce de détail ont progressé (+1,1%), tirées par celles des produits alimentaires (+1,1%). Les ventes de produits industriels ont été bien orientées (+0,5 %), à la fois dans la pharmacie (+2,7%) et la chaussure (+1,6 %). Les ventes dans les supermarchés et les hypermarchés ont été particulièrement soutenues.


©
AOF

Les informations AOF reproduites sur Capital.fr sont extraites du service d’informations AOF.
Ces informations sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par OPTION FINANCE SAS, éditeur du service d’informations boursières en temps réel AOF, et de ses contributeurs.
Par conséquent, toute reproduction, copie, duplication, modification, transfert, rediffusion, traduction, exploitation commerciale ou non, création de lien hypertexte ou réutilisation de quelque manière que ce soit de ces informations sont soumis à l’accord préalable et écrit d’OPTION FINANCE SAS et de ses contributeurs.
AOF peut être joint à l’adresse suivante aof@optionfinance.fr
OPTION FINANCE SAS collecte ses données auprès des sources qu’elle considère les plus sûres. Cependant sous réserve de sa faute lourde, OPTION FINANCES SAS et ses contributeurs ne garantissent aucunement l’absence d’erreur et de vices, même cachés, ni le caractère exhaustif ou le défaut de conformité à un usage quelconque de ces données et de OPTION FINANCE SAS ou de l’un de ses contributeurs, et ne pourra être tenue responsable des retards ou interruptions qui pourraient affecter l’accès à ces dernières.
L’utilisateur du service OPTION FINANCE SAS utilisera les données AOF à ses propres risques et devra tenir OPTION FINANCE SAS et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *