le SMI hsitant sous les 9000 points, Sika en tat de grce

Zurich (awp) – La Bourse suisse hésitait sur la route à suivre vendredi à l’approche de la mi-journée, après avoir brièvement franchi la barre symbolique des 9000 points. A Wall Street, les principaux indices ont terminé dans le vert jeudi, la progression modérée des prix à la consommation aux Etats-Unis en avril laissant entrevoir une hausse moins agressive des taux d’intérêt par la banque centrale américaine.

Portée par cette perspective, la place tokyoïte a clôturé en nette hausse vendredi. En Suisse, Sika dominait la séance souverainement, alors que son bras de fer avec le français Saint-Gobain a trouvé son épilogue.

Dans leur commentaire matinal, les analystes de Mirabaud Securities ont souligné la baisse du dollar et des rendements des bons du Trésor américain après la publication d’une statistique sur l’inflation qui n’a pas montré de signes de surchauffe.

L’agenda macro-économique était plutôt dégarni ce vendredi. Dans l’après-midi, le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi tiendra un discours devant l’European University Institute (EUI) à Florence. Aux Etats-Unis, on attend le prix à l’importation pour le mois d’avril, ainsi que la première estimation du moral des ménages en mai (Uni Michigan).

A 10h35, le SMI des valeurs vedettes cédait 0,10% à 8975,04 points, après avoir marqué un plus haut à 9002,15 points. Le SLI prenait 0,19% à 1489,23 points et l’indice élargi SPI 0,07% à 10’702,51 points. Sur les 30 principales cotations de la place zurichoise, 22 gagnaient du terrain, sept reculaient et Partners Group restait stable.

La porteur Sika (+9,7%) poursuivait sa course en tête, après l’annonce d’un accord avec Saint-Gobain mettant fin au litige opposant les deux groupes depuis près de trois ans et demi sur la prise de contrôle du premier par le second. L’accord prévoit l’acquisition par Saint-Gobain de la holding Schenker-Winkler (SWH) de la famille Burkard, suivi d’une revente partielle de cette dernière au groupe zougois.

Adecco (+0,5%) a annoncé que son programme de rachat d’actions de 150 millions d’euros (177 millions de francs suisses), annoncé dans son rapport au quatrième trimestre 2017, courra jusqu’au 13 mai 2021. Les rachats devraient se concentrer au quatrième trimestre de l’exercice en cours ainsi qu’au début 2019.

A l’autre extrémité du tableau, le bon de jouissance Roche se délestait de 1,7%, après l’annonce jeudi d’un échec avec son médicament Tecentriq (atezolizumab). Une étude de phase III qui devait mesurer l’efficacité d’une combinaison Tecentriq/Cotellic dans le traitement de patients atteints de cancer colorectal métastasé n’a pas atteint le critère primaire d’évaluation.

Les deux autres poids lourds de la cote évoluaient en ordre dispersé, Nestlé engrangeant 0,2% alors que Novartis reculait de 0,5%.

Les bancaires naviguaient toutes voiles dehors, Julius Bär prenant 1,9%, Credit Suisse 1,0% et UBS 0,7%.

Dufry (+1,4%) a vu son objectif de cours relevé par Kepler Cheuvreux. Vifor (+1,1%) sera désormais couvert par Barclays, qui voit dans le titre l’une des valeurs de la santé connaissant la plus forte progression en Europe.

En queue de peloton, LafargeHolcim cédait 3,6% à 53,08 francs suisses. Le titre est traité hors dividende aujourd’hui, à l’instar des logisticiens Kühne+Nagel (-2,5%) et Panalpina (stable).

Sur le marché élargi, Cosmo s’effondrait (-21,2%) suite à l’annonce de mercredi que l’Agence américaine du médicaments (FDA) a relevé plusieurs « insuffisances » de son bleu de méthylène MMX. Les analystes de Berenberg ont dans la foulée sabré leur objectif de cours à 174 francs suisses, après 240, hésitant encore entre plusieurs scénarios dans l’attente de plus de détails de la part de la direction de Cosmo.

Polyphor, candidat à une entrée en Bourse (IPO) sur SIX la semaine prochaine, a affiné sa fourchette de prix et relevé une option d’émission, portant le produit total espéré de l’IPO à 165 millions de francs suisses.

buc/rp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *