Constancio: La BCE n’a pas d’excuse pour ne pas réagir à une crise

Par

Informations entreprises

le 17.05.2018 à 14h13

CONSTANCIO: LA BCE N'A PAS D'EXCUSE POUR NE PAS RÉAGIR À UNE CRISE

La Banque centrale européenne n’a « aucune excuse » pour ne pas intervenir en rachetant des obligations d’Etat en cas de crise de liquidité, a déclaré jeudi le vice-président de la BCE, Vitor Constancio (photo), dont le mandat expire à la fin du mois. /Photo prise le 26 avril 2018/REUTERS/Kai Pfaffenbach Kai Pfaffenbach

FRANCFORT (Informations entreprises) – La Banque centrale européenne n’a « aucune excuse » pour ne pas intervenir en rachetant des obligations d’Etat en cas de crise de liquidité, a déclaré jeudi le vice-président de la BCE, Vitor Constancio, dont le mandat expire à la fin du mois.

« A partir de maintenant, la BCE n’aura aucune excuse pour ne pas respecter son mandat en traitant le problème de transmission de la politique monétaire unique par une intervention sur le marché de la dette souveraine », a-t-il dit lors d’un colloque organisé à l’occasion de son départ de la banque centrale.

Il a placé l’acceptation de cette mission de la BCE en tête de la liste des réformes qu’il juge nécessaires, avec entre autres la création d’un instrument « budgétaire » de la zone euro qui permettrait de venir en aide aux pays en difficulté.

(Francesco Canepa et Balazs Koranyi, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Commenter

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *