Banque Misr reporte son emprunt obligataire international à 2019, mais veut toujours mobiliser 1 milliard $ en 2018

(Agence Ecofin) – Banque Misr, une institution bancaire égyptienne, a décidé de surseoir à son émission d’obligations internationales au cours de cette année et la reporter en 2019, apprend-on de Bloomberg qui cite Mohamed Eletreby, président du conseil d’administration de la Banque.

En lieu et place, la banque à capitaux publics a choisi d’ouvrir une négociation avec une banque internationale dans le but d’obtenir un prêt syndiqué à moyen terme de 500 millions $. L’argent servira à financer ses plans de croissance.

L’identité du prêteur étranger n’a pas été divulguée. La banque prévoit également mobiliser près de 568 millions $, non pas en contractant des prêts, mais en cédant des parts qu’elle détient dans le capital de deux établissements financiers et dans quatre entreprises.

Chamberline Moko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *