BlackRock ajouté à la position Facebook en Mars

Le Global Allocation Fund de BlackRock, le plus important fonds commun de placement de la société, a renforcé sa position sur Facebook (FB) en mars en pariant que le scandale des données n'aura pas d'impact à long terme sur le géant des médias sociaux. [Informations entreprises] rapporte que le Global Allocation Fund, géré par les gestionnaires de portefeuille Dan Chamby, Russ Koesterich, David Clayton et Kent Hogshire, a été ajouté à la position Facebook au cours du même mois. Après que la société a révélé Cambridge Analytica a consulté les informations de 87 millions d'utilisateurs de Facebook sans leur permission. Cela a envoyé le stock en chute libre, prenant tout ce qui est lié à la technologie. Les actions se sont quelque peu redressées, mais les inquiétudes ne cessent de grandir Facebook et d'autres entreprises de technologie devront faire face à une réglementation accrue. (Voir plus de détails: Combien de Facebook peut-il faire de la vente de vos données? )

Facebook occupe maintenant la première place du palmarès BlackRock, à la sixième place. On ne sait pas combien d'actions le fonds possède actuellement ou quand l'action a été achetée. Pourtant, il s'agit de moins d'un pour cent du total du Global Allocation Fund, qui gère environ 36 milliards de dollars d'actifs sous gestion et qui comprend des centaines d'actions ainsi que des obligations et autres placements. Apple Inc. (AAPL) est la première société à détenir ce fonds, note Informations entreprises

. Pour Facebook, l'achat d'actions par l'une des plus grandes sociétés de fonds au monde est un appui puissant à long terme. Avec la société de médias sociaux dans la ligne de mire et de nombreux utilisateurs jurant de supprimer leurs comptes Facebook, obtenir le soutien d'un énorme actionnaire pourrait amortir le coup. Pour BlackRock, si le cours de Facebook change de cap et augmente, il pourrait s'agir d'un pari susceptible d'améliorer le rendement du fonds. Informations entreprises a noté que le Global Allocation Fund est en baisse de 0,05% jusqu'à présent en 2018, bien qu'il batte plusieurs de ses rivaux. Il est sur le rythme pour voir la quatrième année consécutive de sorties ou de retraits, a noté le rapport. (Voir plus d'événements: 10 Techs tirés vers le bas par Facebook maintenant prêts à s'élever .)

L'aval de BlackRock sur le géant des médias sociaux vient en même temps que certains gestionnaires de fonds coupent ou perdent leurs parts dans l'entreprise . Brad Slingerland, gestionnaire de portefeuille du Fonds mondial de technologie Janus Henderson, a déclaré au Wall Street Journal que son fonds, qui détient des participations dans Facebook, Amazon (AMZN), Netflix (NFLX) et Google (GOOG), avait commencé à réduire sa position sur Facebook. Le scandale d'Analytica a éclaté mais voit plus de pression sur l'entreprise en conséquence. C'est même avec le prix de l'action 16% inférieur au plus haut de février. Le gestionnaire de fonds n'est pas sûr que l'action ait suffisamment baissé pour refléter les risques pour les activités de Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *