Immobilier neuf: le pouvoir d'achat baisse dans les grandes villes françaises, sauf à Lyon et à Montpellier

0
62

Immobilier neuf: le pouvoir d'achat baisse dans les grandes villes françaises, sauf à Lyon et à Montpellier

Les taux d'intérêt, même très bas, ne permettent pas de maintenir le pouvoir d'achat des Français dans le nouveau, selon une étude conjointe d'Empruntis et de find-un-logement-neuf.com. Blâmez la hausse des prix. Les paiements mensuels pour acquérir un T3 ont augmenté dans 8 des 10 grandes villes prises en compte pour établir ce baromètre.

La baisse des taux hypothécaires au cours des derniers mois ne compense pas la hausse des prix dans les nouveaux. Les mensualités pour devenir propriétaire d'un T3 ont ainsi augmenté dans 8 des 10 villes françaises prises en compte par Empruntis et find-un-logement-neuf.com pour établir leur baromètre.

Dans les neuf pays, les prix sont passés de 1,50% à 7,91% dans ces 8 villes. Lyon et Montpellier sont les seuls à enregistrer une baisse de 0,33% et 1,58% respectivement. Pour acquérir un T3, l'évolution des mensualités est donc comprise entre-2,7% et + 6,7%.

Plus forte augmentation pour Marseille et Paris

Le courtier Empruntis et son partenaire ont étudié les paiements mensuels pour devenir propriétaire d'un nouveau trois pièces et les ont comparés à ceux de septembre 2018, sur la base d'un taux d'intérêt de 1% pour un crédit sur 20 ans.

À Paris, ville étudiante la plus chère sans surprise, les emprunteurs devront débourser 3 550 euros par mois pour devenir propriétaire d'une telle maison. En six mois, le montant des paiements mensuels a bondi de 5,9% alors que, dans le même temps, les taux d’intérêt ont diminué de 11%. Mais la plus forte hausse concerne Marseille (+ 6,7%) avec des prix en hausse de 7,91%.

Lille et Toulouse à prix abordable

A Montpellier, les conditions sont plus avantageuses pour devenir propriétaire. Le prix moyen d'un T3 a diminué de 4 000 euros en six mois. Les mensualités des emprunts ont chuté à une moyenne de 1 145 euros par mois, soit une baisse de 2,7% par rapport à septembre dernier.

À Lyon, il coûte 1 514 euros de mensualités, soit 1,5% de moins qu’en septembre. À Strasbourg, l'augmentation des paiements mensuels a été limitée à 0,3% en six mois. Mais c’est à Lille et à Toulouse que l’achat d’un trois pièces reste le moins cher. Vous devez payer respectivement 1 031 et 1 035 euros par mois pour un T3.