EUROPEAN-Hortefeux et Morano bien placés sur la liste des LR

0
71

PARIS, 6 mars (Good Banque) – Brice Hortefeux et Nadine Morano,
symboles des années Sarkozy et des membres sortants du Parlement européen,
dans les cinq premières places sur la liste des républicains
26 mai: élections européennes, approuvées mercredi par la
comité de nomination.
Au total, le parti a révélé vingt noms de personnalités
différents profils, tels que Geoffroy Didier et le sarkozyst
Frédéric Péchenard, qui complète le top trio –
annoncé précédemment – François-Xavier Bellamy, Agnès
Evren et Arnaud Danjean.
Toutes les places ne sont pas éligibles tant que
sondages, représentant moins de 15% des intentions de
voix, laisse l'entraînement de la tête pour l'instant
Le droit d'espérer seulement dix à 15 sièges.
Le président du parti, Laurent Wauquiez, qui a l'avantage
sur les investitures, a réservé les quatrième et cinquième
respectivement à Nadine Morano et Brice Hortefeux, dont le
les profils ne parviennent pas à un consensus en interne.
Certains représentants de la génération émergente le voient
effet dans ces deux anciens ministres de Sarkozy un frein sur
renouvellement dont Laurent Wauquiez a fait profession de foi.
Rachida Dati, également ministre emblématique de
Le quinquennat Sarkozy et le député sortant ont annoncé mardi
qu'elle a abandonné la sixième place, elle était censée être
promis de se consacrer à la politique parisienne en vue de
l'année prochaine.
Ensuite, en position qualificative, il y a des partants, comme Geoffroy
Didier, Franck Proust et Anne Sander et les nouveaux arrivants
l'image de Laurence Sailliet, porte-parole de LR.
Les sarkozys sont représentés par Frédéric
Pechenard, proche de l'ancien président, et le centriste
Hervé Morin, allié avec LR, a réservé un espace –
apparemment libéré par Rachida Dati.
Pour réfuter les critiques sur le choix de
François-Xavier Bellamy, qui a le droit conservateur et
Les catholiques, en tête de liste, y ont tenté Laurent Wauquiez
de fournir un espace pour différentes sensibilités, allant de
d'offrir la troisième place à l'ancien juge Arnaud
Danjean.
La liste a finalement 79 noms.

(Simon Carraud, publié par Myriam Rivet)