Européens: quand les partis cherchent désespérément des emprunts bancaires

0
57
<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "De plus en plus de partis politiques, même ceux ayant le plus de poids dans les sondages, ont du mal à obtenir un prêt. Le secteur bancaire reconnaît qu'il y a un sujet."data-reactid =" 22 ">De plus en plus de partis politiques, même ceux ayant le plus de poids dans les sondages, ont du mal à obtenir un prêt. Le secteur bancaire reconnaît qu'il y a un sujet.

Les partis qui souhaitent présenter une liste aux Européens ne sont pas vraiment … prêts! Alors que les partis politiques ont les yeux rivés sur le scrutin du 26 mai, la plupart d’entre eux ont du mal à trouver un prêt bancaire. Gauche et droite s'accordent pour dénoncer d'une seule voix ce qu'elles perçoivent comme une réticence des banques à les financer.

En première ligne, les partis qui ne bénéficient pas de 3% des suffrages, seuil nécessaire pour bénéficier du remboursement public des frais de campagne. "Ce n'est pas normal que les banques ne prêtent pas, il y a un problème démocratique", nous regrettons le côté de Generation · s, le mouvement co-fondé par Benoît Hamon, qui s'attend à une campagne "modeste" financée par le parti "réserves" et dons. Le PCF a noté que les banques seraient abandonnées et feraient appel aux fédérations départementales, qui les prêteraient à la liste. Florian Philippot, les Patriotes, n’a même pas essayé de contacter une banque.

Même certaines parties, garanties de dépasser 3%, galera. En commençant par le rassemblement national. Le parti lépéniste est toujours à la recherche d'une banque européenne mais a renoncé à en chercher une française. Pour le moment, la campagne est financée par des emprunts privés plafonnés à 15 000 €. "Avec 15 000 €, nous cessons d'être une fête, nous devenons une entreprise de financement participatif", a déclaré Marine Le Pen.

Le tête de liste des républicains, François-Xavier Bellamy, qui cherche en son nom un emprunt bancaire, n’a pas encore réussi à en contracter un. Y compris de sa banque personnelle. "Nous reprendrons le processus lorsque nous aurons une campagne budgétaire prévisionnelle, un président et un trésorier d'une association de financement", a déclaré Daniel Fasquelle, qui a apporté son soutien. Le trésorier de LR reconnaît toutefois que "tous (…)

<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "En savoir plus sur LeParisien.fr

Macron a battu le record du président au Salon de l'agriculture
Jean-Michel Blanquer: "Parler du drapeau à l'école n'est pas une réaction"
Salon de l'agriculture: un retraité handicapé fond en larmes dans les bras de Macron
Montebourg évoque les raisons accablantes du licenciement de Benalla en 2012
Coût du grand débat: Guillaume Larrivé demande des comptes à l'exécutif
"data-reactid =" 28 ">En savoir plus sur LeParisien.fr

Macron a battu le record du président au Salon de l'agriculture
Jean-Michel Blanquer: "Parler du drapeau à l'école n'est pas une réaction"
Salon de l'agriculture: un retraité handicapé fond en larmes dans les bras de Macron
Montebourg évoque les raisons accablantes du licenciement de Benalla en 2012
Coût du grand débat: Guillaume Larrivé demande des comptes à l'exécutif