Les bénéfices des banques américaines ont atteint 59,1 milliards de dollars au quatrième trimestre

0
76

Publié le 21/02/2019 à 21h55

Les bénéfices des banques américaines ont atteint 59,1 milliards de dollars au quatrième trimestreLe secteur bancaire américain a réalisé un bénéfice de 59,1 milliards de dollars (52,1 milliards d'euros) au quatrième trimestre de 2018, légèrement en dessous du niveau record du troisième trimestre, mais en forte hausse par rapport à l'année précédente. / Archives photo / Good Banque / Thomas White
Thomson Good Banque

WASHINGTON (Good Banque) – Le secteur bancaire américain a enregistré un chiffre d'affaires de 59,1 milliards de dollars (52,1 milliards d'euros) au quatrième trimestre de 2018, soit un niveau légèrement inférieur au record enregistré au troisième trimestre, mais en nette hausse, selon les données publiées jeudi par la FDIC Société d’assurance-dépôts).

L'augmentation est de 18,5% par rapport aux trois derniers mois de 2017, après ajustement des effets de la réforme fiscale votée en décembre 2017. Compte tenu des modifications comptables induites par cette dernière, les bénéfices ont bondi de 133,4%.

Après les pertes qu’elles ont dû comptabiliser au quatrième trimestre de 2017 dans le cadre de la réforme fiscale, les banques ont réalisé des bénéfices record, bénéficiant de taux d’imposition plus bas et de recettes d’exploitation plus élevées. Au troisième trimestre de 2018, leurs bénéfices combinés ont culminé à 62 milliards de dollars.

La FDIC a également indiqué que le nombre de "banques à problèmes" avait chuté de 71 à 60 au quatrième trimestre, soit le plus bas depuis le premier trimestre de 2007.

"Le secteur bancaire a continué à produire de solides résultats", a déclaré Jelena McWilliams, présidente de l'agence fédérale, tout en exhortant les banques à maintenir une gestion prudente des risques dans un environnement très concurrentiel. faibles taux d'intérêt.

(Pete Schroeder, Véronique Tison pour le service français)