Des boursiers stimulés par des espoirs de commerce

0
11

Les indices Dow Jones et Nasdaq ont mis fin à leur huitième semaine de gains consécutifs. Selon les résultats définitifs à la clôture, le produit phare de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average a gagné 1,74% pour terminer à 25 883,25 points. L'indice Nasdaq a gagné 0,61% pour clôturer à 7 472,41 points. L'indice large S & P 500 a progressé de 1,09% à 2 775,60 points.

Raison principale: l'optimisme de Donald Trump quant à la possibilité de mettre fin à sa guerre commerciale contre Beijing. Le président américain a évoqué la possibilité de prolonger la trêve avant de frapper les importations chinoises de nouveaux droits de douane.

Les négociations, dont le troisième round s'est terminé vendredi à Beijing, se déroulent "extrêmement bien", a assuré le président américain. Il a également indiqué qu'il rencontrerait son homologue chinois Xi Jinping après la tenue d'une nouvelle série de négociations prévue à Washington la semaine prochaine. Objectif: "résoudre directement les problèmes qui restent".

Car en effet, tout n'est pas réglé. Le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, a déclaré vendredi qu'il avait confié à Xi Jinping "certaines questions très très importantes et très difficiles (…) Il reste encore du travail à faire, mais nous sommes optimistes", a-t-il déclaré.

"Nous y croirons vraiment quand nous verrons que cela se réalise, mais un accord semble assez proche", a déclaré Bill Lynch de Hinsdale Associates.

Les discussions entre les représentants de chaque partie ont été l’un des principaux baromètres des marchés financiers cette semaine. Depuis l’ouverture de lundi, le Dow Jones a pris 3,09%, le Nasdaq 2,39% et le S & P 500 2,50%.

Autre source d’élan sur les marchés: la menace d’un deuxième "arrêt" dans quelques semaines qui s’est éloigné ce vendredi soir. Le président républicain a accepté de signer un compromis budgétaire durement obtenu au Congrès, tout en déclarant "l'urgence nationale" aux Etats-Unis consistant à construire un mur à la frontière mexicaine, sa grande promesse électorale.

Cette deuxième histoire, même si elle ouvre la voie à de nombreuses batailles et incertitudes à Washington, "est un problème secondaire" par rapport au fait que les États-Unis éviteront de bloquer la "fermeture", selon Bill Lynch.

Les bourses européennes se terminent dans le vert

Les marchés boursiers européens ont également bien terminé la semaine dans le vert, également soutenus par les déclarations optimistes de Donald Trump sur les négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis.

"L'ambiance du marché a radicalement changé (…) après les rapports d'avancement sur les discussions sino-américaines", a déclaré Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

La Bourse de Paris a ainsi clôturé une forte hausse de 1,79% à 5,153,19 points. C'est le secteur bancaire qui a pris la place de Paris grâce à un membre du directoire de la BCE qui a annoncé que la banque centrale envisageait une nouvelle série de prêts à long terme et à taux réduit aux banques de la région. zone euro.

BNP Paribas a ainsi progressé de 4,19% à 42,11 euros, le Crédit Agricole de 4,04% à 10,20 euros et la Société Générale de 3,20% à 24,55 euros.

Vivendi a pris la tête du CAC 40 avec un bond de 5,63% à 24,01 euros après de bons résultats. EDF a en revanche accusé une perte de 5,76% à 13,99 euros, après des prévisions prudentes pour 2019.

À Francfort, le Dax a grimpé de 1,89% à 11 299,80 points. Le FTSE-100, l'indice des principales actions britanniques à Londres, a fini sur un ton moins euphorique que les principaux marchés européens, mais a tout de même pris 0,55% à 7 236,68 points.

La Bourse de Milan a également clôturé la semaine en hausse, l’indice FTSE Mib gagnant 1,90% à 20 212 points. L'indice Ibex 35 de la Bourse de Madrid a progressé de 1,91% à 9 123,2 points vendredi, après la convocation d'élections anticipées d'avril.

La Bourse suisse a clôturé la semaine sur une note positive, remontant à plus de 9 200 points. L'indice SMI des valeurs de premier ordre a progressé de 1,09% à 9 242,12 points. L'indice PSI 20 de Lisbonne a augmenté de 1,07% à 5 141,96 points. L'indice AEX des principaux titres de la bourse d'Amsterdam a clôturé en hausse de 1,30% à 532,49 points.

Enfin, le marché boursier bruxellois a progressé de 1,34% vendredi, l'indice Bel-20 des actions vedettes clôturant à 3 567,98 points.