Investissements: ce sont les critères qui déterminent les investisseurs & # 39; les choix

0
6

(Pixabay / Aymanjed)

Quels sont les investisseurs & # 39; priorités lors d'un investissement? Le dernier baromètre d'épargne de l'AMF fournit un classement des critères les plus importants. Le risque, la rémunération et la disponibilité de l'argent sont les facteurs qui dominent cette liste.

Lorsqu'il s'agit d'investir, certains critères sont plus importants que d'autres. Ainsi, avant de placer leur argent, les investisseurs vérifient d’abord le risque, les perspectives de rémunération et la disponibilité de l’argent, selon le baromètre de l’épargne de l’AMF. Les échos. En détail, 52% des répondants ont cité le niveau de risque parmi les trois principaux critères de choix, 46% le rendement attendu et 35% la disponibilité de l'argent.

Différences entre générations

Cité par 30% des répondants, le niveau des frais est également un facteur important. Viennent ensuite la taxe (25%), la réduction d'impôt (19%) et la durée recommandée de l'investissement (16%). La transmission (13%), l'éthique (9%) et le service de souscription (7%) sont en train de fermer.

Pour les moins de 35 ans, le facteur de risque est moins important. Ils sont 42% à en faire une priorité contre 55% pour les plus de 55 ans. De même, la disponibilité des fonds est un critère secondaire. Si 42% des plus de 55 ans s'occupent, ils ne représentent que 24% des moins de 35 ans. Autre différence générationnelle, les plus jeunes sont davantage préoccupés par l’aspect éthique de leur placement. 18% d'entre eux placent ce critère dans leur top trois contre seulement 5% des 55 ans et plus.

Les personnes plus aisées accordent plus d'attention au risque

Les critères évoluent également en fonction des revenus. Ainsi, les personnes aisées financièrement (avec une richesse financière supérieure à 50 000 euros) représentent 57%, mentionnant le niveau de risque comme le critère le plus important devant le rendement attendu (55%) et les frais. Ils sont 39% à faire de ce dernier critère une priorité contre 30% pour l'ensemble de la population.