(Mise à jour avec Trump, visite prévue à El Paso)
WASHINGTON, 11 février (Good Banque) – Moins d’un mois après le
«arrêt» le plus long de l'histoire américaine, le
négociations entre députés républicains et démocrates
éviter une nouvelle paralysie de l'administration fédérale
doit reprendre lundi à Washington.
Les discussions portent sur le financement de la sécurité
aux frontières. Ils ont échoué à cause du week-end
désaccords sur les mesures de détention des migrants dans le
frontière avec le Mexique, y compris le financement du
nombre de lits dans les centres de détention et à propos du type
barrières physiques à mettre en place dans la zone frontalière.
Les parlementaires espèrent parvenir à un accord lundi
donner le temps aux deux chambres du Congrès d'accepter
le projet de loi, et Donald Trump à la
Date limite du vendredi, qui expire le financement alloué
Department of Homeland Security et divers organismes
fédéral.
"C'est aux démocrates de décider", a répondu le lundi
Président, à qui un journaliste a demandé s'il y en avait un nouveau
la fermeture était à craindre.
Après trente-cinq jours de lutte avec la majorité
Démocrate de la Chambre des représentants, Donald Trump a
accepté fin janvier pour rouvrir jusqu'au 15 février
administrations paralysées en décembre, sans obtenir les 5,7
milliards, il a demandé au Congrès de construire
un mur à la frontière mexicaine. Les démocrates jugent ce mur
inefficace, coûteux et immoral.
C'est ce que le président doit faire le jour
frontière, à El Paso. Dans son discours sur l'état de l'Union,
la semaine dernière, il a assuré que la clôture avait été installée en 2005
à la périphérie de cette ville du Texas avait le
crime.
L'ancien député démocrate texan Beto O'Rourke et le maire
Républicain de la ville a ensuite rappelé que l'incertitude
était déjà inférieur à la moyenne nationale en 2005. Un
"Marche pour la vérité" est prévu pour la visite de
Donald Trump et Beto O & Rourke, qui envisagent de fuir
l'investiture démocrate à l'élection présidentielle de 2020, doit
parler.

(Richard Cowan
Jean-Stéphane Brosse et Jean-Philippe Lefief pour le service
Français)