cession

Good Banque

12 février 2019

(Good Banque) – 2019 ne ressemble pas à une rivière longtemps calme, le régime de volatilité des marchés devrait être supérieur à la moyenne des cinq dernières années, a déclaré Fabrice de Cholet, président de Cholet Dupont dans le bulletin de février de la société de gestion.

Cette observation a conduit ce dernier à inclure un nouveau thème dans l'allocation: la génération de cash-flow libre. Dans cette thématique, Cholet Dupont sélectionne les sociétés dont les prévisions de cash-flow libre prévisionnel pour 2019 sont supérieures à 7%, leur permettant de garantir le paiement de leurs dividendes tout en maintenant une marge d'investissement.

Après une année 2018 hésitante se terminant en décembre par une forte baisse, les marchés boursiers européens se sont tout aussi redressés en janvier. Le mois se termine donc avec une augmentation de + 6,3%, se souvient le président de Cholet Dupont.

A l'instar de la chute qui l'a précédée, cette reprise est dans la foulée du marché boursier américain. Sur le plan macroéconomique et géopolitique, il est difficile d’identifier une amélioration qui justifierait un tel rebond. La croissance mondiale continue de ralentir. L’inflation, déjà faible, continue de diminuer et le taux d’intérêt est en baisse.

Le Brexit approche sans résultat clair. La politique intérieure des États-Unis est bloquée et la guerre commerciale est lancée. Pour beaucoup, ce contexte semble troublant et ne justifie plus la poursuite du resserrement de la politique monétaire actuelle aux États-Unis… La Réserve fédérale américaine a confirmé cette lecture en adoptant un discours beaucoup plus accommodant, explique Fabrice de Cholet.

Dans le même temps, cette approche prudente confirme que les publications des entreprises sont généralement modestes. Dans le même temps, les résultats annoncés sont souvent meilleurs que prévu (les attentes ont généralement baissé au cours des mois précédents). Le pire n’était pas pour hier et il n’est pas certain pour demain, a assuré le président de Cholet Dupont. La bourse qui a évolué dans un sens en décembre et dans l’autre en janvier. Elle n’a probablement pas d’idées plus claires sur son orientation réelle, conclut Fabrice de Cholet.