Le groupe bancaire BNP Paribas a annoncé mercredi une baisse de ses bénéfices en 2018 et révisé ses ambitions pour 2020, dans un contexte de turbulence dans ses activités d'investissement qui l'obligera à redoubler d'efforts pour économiser de l'argent. . En Bourse, l’action était proche de l’équilibre mercredi en fin de matinée.

L'année dernière, le banque a dégagé un bénéfice net en baisse de 3% sur un an à 7,53 milliards d’euros.

Du côté de ses revenus, le produit net bancaire, qui représente peu ou pas de chiffre d’affaires, est en baisse de 1,5% sur un an, a annoncé le groupe dans un communiqué.

L'évolution des revenus "est pénalisée par l'environnement de taux toujours bas et un contexte de marché défavorable, accentué par des conditions particulièrement difficiles en fin d'année", explique BNP Paribas.

Et plus précisément, la banque a souffert du courtage de produits financiers liés aux obligations, aux devises et aux produits de base (FICC), dont les revenus ont chuté de près de 15% au quatrième trimestre et de plus de 20% sur l’ensemble de l’année.

Le secteur bancaire dans son ensemble a souffert au cours des trois derniers mois de l’année de plusieurs incertitudes liées aux craintes de tensions commerciales sino-américaines, aux conséquences possibles du Brexit ou à divers risques politiques en Europe.

Baisse des objectifs

Cette sous-performance a contraint le groupe à réduire ses ambitions pour la période 2016-2020, période au cours de laquelle il ne s'attend à une croissance du produit net bancaire que de 1,5% par an au lieu de 2,5%. % attendu jusqu'à présent.

Son objectif de rendement des fonds propres est désormais attendu à 9,5%, contre 10% jusqu'ici prévu.

Et le groupe compte redoubler d’efforts pour remplir ce contrat.

"Le groupe actualise les objectifs du plan en réalisant des économies de coûts récurrentes de 3,3 milliards d'euros à partir de 2020, soit 600 millions d'euros de plus que le plan initial", dont 350 millions d'euros devront être réalisés dans la banque de financement et d'investissement où le marché les activités sont confinées, a-t-il dit.

Ces annonces semblaient globalement anticipées par les investisseurs. En fin de matinée du 6 février, l’action BNP Paribas était proche de l’équilibre (-0,22%), en ligne avec la tendance du marché (-0,31% pour le CAC 40).

Good Banque, avec Good Banque

La source