(Good Banque) – Les salons européens ont débuté la semaine à un moment très bouleversant, à la suite de nouvelles attentes concernant le commerce international. Les négociations entre les États-Unis et la Chine viennent en effet de reprendre leur conflit. En arrière-plan (pour le moment), il est possible qu'un nouvel arrêt des États-Unis se produise et les incertitudes récurrentes concernant le Brexit ont été réduites. Avec le son de la cloche, le CAC 40 a augmenté de 1,06% à 5014,47 points et l’EuroStoxx 50 de 3,96,61 points, en hausse de 0,96%.

Examiner les options disponibles pour adapter son offre à la Bourse d’Oslo une semaine après l’annonce, Euronext (+ 0,10% à 52,55 euros) a répondu à l'offre initiale du Nasdaq en augmentant son tour. La bourse paneuropéenne propose désormais 158 couronnes norvégiennes par titre Oslo Børs VPS, contre 152 couronnes norvégiennes pour le Nasdaq, soit 5% de plus que le premier prix proposé par Euronext. La Bourse d’Oslo est évaluée à environ 6,79 milliards de couronnes norvégiennes, soit un peu plus de 691 millions d’euros.

Technicolor est passé de 6,92% à 0,9740 euros grâce à la vente de ses activités de recherche et d'innovation (R & I), ce qui lui permet de réduire considérablement ses coûts par rapport à l'année prochaine et de simplifier davantage l'organisation. Le montant de la transaction n'a pas été divulgué. L'acheteur est une société de recherche et développement dans le domaine des technologies mobiles, qui avait déjà repris les activités de licence de brevets du groupe technologique français l'année dernière.

Abeo diminué de 5,45% à 31,20 euros après la publication trimestrielle. Par exemple, le spécialiste de l’équipement sportif et des loisirs a publié un chiffre d’affaires pour le troisième trimestre (fin décembre) jugé décevant et qui réduit les prévisions annuelles. Le chiffre d’affaires s’élève à 59,1 millions d’euros, en hausse de 27,8% et en croissance organique de 2,4%. Cela a conduit Gilbert Dupont à réduire sa recommandation sur le titre Acheter pour accumuler.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Le produit intérieur brut augmenterait de 0,4% au premier trimestre de 2019, selon une estimation préliminaire de la Banque de France. La croissance s'accélérerait par rapport au quatrième trimestre où elle était de 0,3%.

Environ 17h45 l'euro les rendements de 0,40% à 1 1269 $.