les entreprises

Good Banque

25 janvier 2019

(Good Banque) – Après une légère amélioration au troisième trimestre, l'activité d'Orchestra-Premaman (+1,51% à 0,54 euros) a été endommagée par les "Gilets jaunes". Le mouvement vient inverser le renversement de tendance, loué un peu plus tôt dans le mois. Après une augmentation des ventes de 13,7% en octobre, selon les chiffres non contrôlés de novembre, la diminution s’élèverait à 8%. En décembre, la baisse était limitée à -5%, comme en témoignent les actions commerciales mises en œuvre à partir de la seconde quinzaine du mois pour contrôler l’impact de cette crise.

Dans ce contexte, Orchestra-Premaman a mis en place une stratégie de promotion "particulièrement forte" pour la période de soldes de janvier, qui se traduit par une augmentation des 10 premiers jours du mois (+ 5%).

"Cette stratégie de promotion vise à réduire l'impact de cette crise sur le chiffre d'affaires et les flux de trésorerie, tout en accélérant les flux d'inventaire, qui restent la priorité du groupe dans un contexte tendu", indique le groupe dans un communiqué.

Cela se traduit toutefois par une réduction des marges, Orchestra-Premaman ayant ajusté à la baisse son objectif annuel pour le flux de trésorerie opérationnel actuel de l'ordre de 1% à 2% du chiffre d'affaires, contre 5% l'année précédente. % à 6% plus tôt.

En revanche, la prévision d'un chiffre d'affaires compris entre 557 et 570 millions d'euros pour l'exercice 2018/2019 est maintenue.

De plus, Orchestra-Premaman a demandé au gouvernement de demander un soutien financier temporaire en répartissant les conditions fiscales et sociales pour lesquelles un accord est requis de la part de sa banque et de ses créanciers obligataires.