* Les grands indices américains devraient chuter après un week-end de 3
journées
* En Europe, le Stoxx 600 perd 0,31%
* La croissance mondiale continue de s'inquiéter
* Le secteur bancaire pénalisé par les résultats d'UBS

par Wilfrid Exbrayat
PARIS, le 22 janvier (Good Banque) – Wall Street devrait être en baisse mardi à
ouverture et les marchés boursiers européens reculent à mi-session, dans une
climat de morosité maintenu par les dernières mauvaises nouvelles relatives à
l'état de la croissance mondiale.
L'indice américain suggère l'ouverture
en baisse de 0,6% à 0,9%. Wall Street était fermé lundi pour le Martin Luther
King Day. Il avait aligné vendredi une quatrième augmentation consécutive, la portée
Les espoirs d'un accord entre les Etats-Unis et la Chine sur les droits de l'homme
douane.
A Paris, le CAC 40 .FCHI perdu 0,56% à 4.840,73 points vers 12h15 GMT. À
Francfort, le Dax .GDAXI donne 0,47% et à Londres le FTSE .FTSE revenant de
0,54%.
L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 .FTEU3 chute de 0,54%, tout comme
EuroStoxx 50 dans la zone euro .STOXX50E , et le Stoxx 600 .STOXX perd 0,31%.
Après la Chine qui a publié pour 2018 une croissance au plus bas depuis
près de 30 ans, le Fonds monétaire international a encore une fois
révisé à la baisse ses prévisions de croissance mondiale.
En outre, le quotidien La Repubblica comprend que la Commission
L'Union européenne divisera par deux ses prévisions de croissance pour l'Italie
cette année.
À cela, il faut ajouter un disque commercial sino-américain qui est loin d'être
être réglé, tout comme le Brexit.
Six jours après le rejet massif par la Chambre des communes de son projet de
divorce avec l'Union européenne, la première ministre britannique, Theresa May,
a dit qu'il essaierait de sortir de l'impasse en luttant pour
nouvelles concessions de l’Union européenne (UE) tout en refusant la sortie du
l'UE sans accord.
Quant au bilan des relations entre Washington et Beijing, il risque de
devenir encore plus lourd que les États-Unis ont informé le
Autorités canadiennes à faire une demande formelle
d'extradition du directeur financier de l'équipement géant chinois
Réseaux Huawei, Meng Wanzhou, selon le Globe and Mail.
Michael Hewson, analyste chez CMC Markets, tempère le règlement matinal
marchés boursiers, soulignant la forte reprise d’indices tels que le Dax allemand
depuis fin décembre. "Nous sommes au sommet de la gamme cette année
et compte tenu des incertitudes du moment, il est probable que les investisseurs
dites que c’est le bon moment pour prendre des bénéfices. "

VALEURS À SUIVRE À WALL STREET
Johnson & Johnson JNJ.N mardi publié un chiffre d'affaires et un
Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels est supérieur aux attentes de
quatrième trimestre de 2018. Autres valeurs du Dow Jones, assureur Travellers
TRV.N a enregistré un bénéfice trimestriel en hausse de 13%.
IBM IBM.N doit publier ses comptes après la clôture des marchés
NOUS.

VALEURS EN EUROPE
Parmi les plus fortes augmentations de Stoxx 600, Hugo Boss BOSSn.DE (+ 5.17%)
distingue après la publication de ses résultats trimestriels.
En revanche, IG Group IGG.L baisse de 6,71% après l’annonce d’une baisse du
son bénéfice semestriel et UBS UBSG.S a chuté de 3,99% après une performance en
quatrième trimestre inférieur aux attentes.
La banque suisse conduit l’indice Stoxx des banques .SX7P, qui cède 1,31%,
plus forte baisse en Europe, en baisse de 3,03% pour Deutsche Bank
DBKGn.DE . A Paris, BNP Paribas BNPP.PA feuilles 2.32%, Société Générale
SOGN.PA 2,10% et Crédit Agricole CAGR.PA 2,01%, tous les trois
la plus forte baisse du CAC 40.
L’industrie du transport aérien, pour sa part, tire profit du point sur l’activité jugé
rassurant de EasyJet EZJ.L (+ 5,90%) et une notation sectorielle de Morgan Stanley
qui a élevé sa recommandation de "peser en ligne" sur Air France-KLM
AIRF.PA (+ 3,53%) et sur Lufthansa LHAG.DE (+ 2,43%).

TAUX
Le marché obligataire profite peu de la baisse des marchés boursiers. le
La plupart des rendements des obligations de référence européennes sont en baisse, mais
très faible.
Le rendement du Bund DE10YT = RR diminue de moins d’un point de base à
0,251%. Il avait toutefois atteint un sommet d'un mois à 0,28% vendredi.
La performance de son homologue italien IT10YT = RR donne également moins
un point de base à 2,75%.
La baisse est plus marquée pour les rendements espagnols et portugais,
un crédit syndiqué de 10 ans lancé par Madrid crée une demande record
évalué à 50 milliards d’euros.
Rendement espagnol 10 ans ES10YT = rendement RR 2,8 points
base à 1,345%. Dans son sillage, son équivalent portugais PT10YT = RR a baissé
à 1,581%, le plus bas depuis mars 2015.
Le marché obligataire attend essentiellement la première réunion du
politique monétaire de l’année de la Banque centrale européenne (BCE), qui sera
place jeudi.
Selon un sondage Good Banque publié vendredi, la BCE attendrait le quatrième jour
trimestre pour augmenter son taux de dépôt, plus tard que nous pensions qu'il y aurait
a un autre mois. Les économistes interrogés par Good Banque à cette occasion
estiment également que le risque de récession dans la zone euro a augmenté.

ÉCHANGE
Le dollar se tient près d'un sommet de trois semaines contre un panier de
devises de référence, le billet vert étant considéré comme relativement sûr
incertitude. "L'indice dollar" a gagné 0,03% à 96,362 .DXY.
Sterling progresse légèrement, en réaction aux statistiques mensuelles de
l’emploi au Royaume-Uni, ce qui montre que les augmentations de salaire ont
La Grande-Bretagne un nouveau record de 10 ans en trois mois
Novembre, avec une augmentation de l'emploi beaucoup plus forte que prévu.

La livre gagne 0,11% à 1,2906 USD = D3.
Mais "tout potentiel de hausse du sterling peut être limité à court terme
terme ", affirme Liam Peach, analyste chez Capital Economics". Incertitude
durer pendant la durée des négociations prolongées et rien ne garantit que
cette durée sera courte ".

PÉTROLE
Le marché reste très sensible aux questions de croissance
économie mondiale, ce qui se traduit par des baisses d’environ 2%
bien pour le WTI texan CLc1 que pour le Brent LCOc1 de la mer du Nord.

PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L’ORDRE DU JOUR DU 22 JANVIER:

Etats-Unis 15:00 Ventes dans l'immobilier décembre 5,25 mlns 5,32 mlns
ancien
– variation en pourcentage -1,2% + 1,9%

SITUATION DU MARCHÉ

MUR
RUE

Indices Dernier Var. Var. %
r points
Dow Jones 24500, -187,0 -0,76%
1YMc1 00 0
S & P-500 2649,7 -21,75 -0,81%
ESc1 5
Nasdaq-100 6726.5 -66.25 -0.98%
NQc1 0

"Le jour à venir" – Mise à jour le lendemain
assis à Wall Street JOUR / USA
La session
ancien
:
Indices Clôture Var. Var. % CUMUL À CE JOUR
e points
Dow Jones 24706, 06.26 + 1.38% + 5.91%
.DJI 35 5
S & P-500 2670.7 + 34.75 + 1.32% + 6.54%
.SPx 1
Nasdaq 7157.2 +72.77 + 1.03% + 7.87%
.IXIC 3
Nasdaq 100 6784.6 +66.16 + 0.98% + 7.18%
.NDX 1

MARCHÉS
EUROPÉEN

Indices Dernier Var. Var. % CUMUL À CE JOUR
r points
Eurofirst 1394,2 -7,67 -0,55% + 4,72%
300 0
.FTEU3
Eurostoxx 3102.6 -22.40 -0.72% + 3.37%
50 7
.STOXX50E
CAC 40 4831,9 -35,88 -0,74% + 2,14%
.FCHI 0
Dax 30 11064, -71.50 -0.64% + 4.79%
.GDAXI 70
FTSE 6924,7 -45,84 -0,66% + 2,92%
.FTSE 5
SMI .SSMI 8978,8 -32,56 -0,36% + 6,52%
5
Les valeurs à suivre à Paris et dans
Europe: MONTRE / LFR

ÉCHANGE
Cours Veille Var.% YTD
Euro / Dlr 1,1361 1,1364 -0,03% -0,94%
EUR =
Dlr / Yen 109.38 109.66 -0.26% -0.80%
JPY =
Euro / Yen 124,28 124,64 -0,29% -1,54%
EURJPY =
Dlr / CHF 0.9958 0.9970 -0.12% + 1.47%
CHF =
Euro / CHF 1 1317 1 1333 -0,14% + 0,53%
EURCHF =
Stg / Dlr 1,2895 1,2890 + 0,04% + 1,08%
GBP =
Indice 96 349 $ 96 336 + 0,01% + 0,18%
.DXY 0 0

TAUX
Dernie Var. Spread / Bund
r (pts)

Future Bund 164.35 +0.220
FGBLc1 00 0
Bund 10 ans 0.2470 -0.012
DE10YT = RR 0
Bund 2 ans -0,584 -0,009
DE2YT = RR 0 0
OAT 10 ans 0,6488 -0,011 +40,18
FR10YT = RR 0
Trésorerie 10 ans 2,7499 -0,032
US10YT = RR 0
Trésorerie 2 ans 2,5890 -0,023
US2YT = RR 0

PÉTROLE
(en cours Précédent Var Var% YTD
dollars) ent
Brut léger 52,71 53,80 -1,09 -2,03% +15,06
US CLc1%
Brent 61,51 62,74 -1,23 -1,96% +13,59
LCOc1%

(Edité par Marc Angrand)