Nouvelle année, nouveau nom. ING Direct, la filiale française du groupe bancaire néerlandais, devient "ING" en 2019. Une décision connexe «Au processus d'harmonisation initié par le groupe ING entre toutes ses filiales», déclare la banque dans un communiqué publié mercredi. "Derrière ce changement de nom, il y a une réalité. ING est le leader européen des services bancaires en ligne avec 14 millions de clients. L'idée est d'avoir une marque commune dans différents pays", précise Agefi Olivier Luquet, directeur de la banque en ligne en France. Dans cette logique, la banque souligne qu'elle a développé une plate-forme commune pour cinq pays, la France, l'Italie, la République tchèque et l'Espagne, afin de garantir les bonnes pratiques et la diffusion des nouvelles technologies.

Pas de course au volume

Cette annonce va avec "Un changement dans la charte de la communication" afin de "Mettre en valeur la qualité de la relation client", souligne l'établissement. ING, qui revendique plus d'un million de clients à la fin de 2018, ambitionne de devenir la principale banque de sa clientèle. "Nous ne sommes pas dans la course au volume contrairement à nos concurrents. Aujourd'hui, nous souhaitons approfondir nos relations avec nos clients." rappelle Olivier Luquet. Selon le PDG, la base des comptes courants d’ING a déjà augmenté de 20% depuis 2016. Les prêts immobiliers ont été multipliés par 15 et les rentrées nettes d’épargne financière ont dépassé le milliard d’euros. pendant deux ans. "Nous voulons offrir le meilleur du numérique et le meilleur de l'homme", ajoute-t-il, citant le prix d'excellence du client reçu par la banque en 2017 et 2018 de Trusteam Finance, Ipsos et la Service Academy.

Parmi les projets de l’année à venir, ING, qui compte 700 employés en France, souhaite développer l’expertise de ses conseillers à la clientèle et mettre en place des outils de visioconférence d’ici cinq mois. La banque en ligne entend également renforcer son offre de crédit. autrement, "La création d'une gamme d'assurances en France, en partenariat avec Axa, est un projet clé pour 2019", complète Olivier Luquet. En fait, ING a conclu un accord plus large avec Axa en juin dernier afin que l’assureur puisse fournir des produits d’assurance de biens et de risques divers à ses clients européens.