Banques centrales: la hausse des taux a déjà eu lieu en partie

0
10

Avec le retour de la croissance, les banques centrales des deux côtés de l’Atlantique ont décidé de ralentir progressivement leur politique de soutien à l’économie. Depuis 2015, la Réserve fédérale américaine (Fed) a relevé les taux d'intérêt malgré les pressions politiques de Donald Trump.

Nommé en novembre 2017, Jerome Powell, qui a succédé à Janet Yellen à la tête de la banque, a poursuivi cette hausse des taux, mais les relations entre le banquier et le chef de l'État américain se sont détériorées. En décembre, le président américain a assuré que "le seul problème de l'économie américaine est la Fed. Elle ne sent pas le marché. Il a estimé que la hausse des taux était" ridicule ", rendant difficile le financement des déficits créés par ses conséquences fiscales et économiques. Pour sa part, la banque centrale considère que "le marché du travail continue de s'améliorer et [que] l'économie américaine se renforce " . Pour 2019, la banque centrale a programmé deux hausses de taux d'un quart de point. Les taux d’intérêt varient actuellement entre 2,25 et 2,5 après quatre augmentations en 2018. Le chef de la Fed a assuré que la banque centrale resterait "Patient" concernant les taux d’intérêt.

Taux EDF

De son côté, la Banque centrale européenne (BCE) a marqué un tournant historique à la mi-décembre en approuvant la fin de son programme de rachat de dette (Assouplissement quantitatif)600 milliards de dollars mis en place en 2015. L'institution basée à Francfort a par contre maintenu ses taux directeurs à des niveaux historiquement bas. Benoît Cœuré, membre du directoire de la BCE, a récemment déclaré que"resteront au niveau actuel, c’est-à-dire à zéro et même au-dessous d’après l’été 2019 au moins et aussi longtemps qu’il faudra pour que l’inflation revienne à la normale. [l’objectif de] 2%".

LISEZ AUSSI LES AUTRES POINTS CHAUDS DE 2019

  • 1 / Banques centrales: la hausse des taux a déjà eu lieu en partie
  • 2 / Marchés: "Apocalypse Dow" dans l'attente du "Big Low"?
  • 3 / Le pétrole a déjà beaucoup chuté
  • 4 / Le Brexit aura lieu, mais lequel?
  • 5 / En Europe, l'austérité touche à sa fin
  • 6 / Emmanuel Macron peut-il accélérer les réformes?
  • 7 / Chine-Etats-Unis: l'armistice commercial, jusqu'à quand?
  • 8 / Le ralentissement en Chine reste limité
  • 9 / L'Europe résistera-t-elle au risque populiste?