Orange Bank: le directeur général André Coisne quitte

0
26

Arrivé en poste en 2016 par la banque en ligne BforBank, André Coisne se prépare à quitter la direction de Orange Bank, selon Reuters. Si, de source interne, cette démission n'est pas liée aux résultats de la banque mobile, ce départ s'interroge. Décryptage.

Orange Bank: réorganisation prévue pour octobre

André Coisne est un spécialiste de la banque en ligne depuis avant de rejoindre les rangs d'Orange Bank en 2016, il a participé aux aventures d'ING Direct et de BforBank. Il avait également piloté le lancement de la banque mobile officielle le 2 novembre. L’opérateur de téléphonie a pour ambition de capter un quart de la services bancaires en ligne, ce qui représente deux millions de clients en une décennie. L'objectif annoncé par Boursorama Banque pour… 2019, la banque en ligne a déjà gagné 1,5 million de clients.

Le départ du directeur général d’Orange Bank entame un processus de réorganisation interne pour le mois prochain. André Coisne ne devrait pas être remplacé pour un poste, mais ses responsabilités incombent à Paul de Leusse, autre recrue du Crédit Agricole. L'actuel directeur général adjoint d'Orange, en charge des services financiers sur mobile, va désormais gérer la gestion de la banque mobile, dont le rapport annuel est très attendu. La communication est actuellement silencieuse depuis l'annonce du franchissement du cap des 100 000 clients en février dernier.

Résultats Orange Bank: un point en fin d'année

Les résultats semestriels ne révèlent rien sur la trajectoire de 2018 desOrange BankMême si le chef des finances a indiqué qu’un point serait soulevé à la fin de l’année. Mais Orange Bank continue d’élargir son déficit, participant au débat éternel sur la viabilité du modèle économique des nouveaux acteurs de la banque en ligne. Les services sont en effet presque gratuits, tandis que l’effort marketing est soutenu dans la course à l’acquisition de clients. La banque mobile a néanmoins enrichi son offre au printemps dernier en lançant un crédit à la consommation pour équiper ses clients de produits plus rentables.

Cependant, ce manque de communication laisse place à une interprétation au motif de la démission d’André Coisne. Une source interne souligne que cette nouvelle n'aurait pas eu rien à voir avec les résultats ", Se disputer d'un départ" en bons termes, pour mettre en place un projet professionnel ". Cette même source souligne queAndré Coisne devrait rester conseiller d'Orange Bank. Toujours en interne, une autre source citée par Reuters ose un début d’explication: " Paul de Leusse est arrivé avec ses équipes, peut-être André Coisne ne s'est-il pas retrouvé dans cette nouvelle organisation ".

Une autre hypothèse est révélée quand on relit l'explication donnée par un parent lors de l'arrivée de Paul de Leusse en mai dernier: " Nous voulions nommer un banquier expérimenté pour augmenter le crédit, l’épargne, la gestion de bilan, etc.. ". Orange Bank promeut donc un profil de banque de détail moins estampé au détriment d’un profil d’expert de la banque numérique. Paul de Leusse est passé par la banque de financement, la banque de financement et la banque privée. De quoi esquisser déjà les priorités futures de la stratégie d’Orange Bank pour les années à venir.