<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "

Sous l'effet de la baisse des taux d'intérêt, le fardeau de la dette payé par l'État français devient de moins en moins lourd. Une tendance qui devrait durer au moins jusqu'en 2021 selon les prévisions de la Banque de France

"data-reactid =" 22 ">

Sous l'effet de la baisse des taux d'intérêt, le fardeau de la dette payé par l'État français devient de moins en moins lourd. Une tendance qui devrait durer au moins jusqu'en 2021 selon les prévisions de la Banque de France

Bonne nouvelle, l'État français dépense de moins en moins depuis 2011 pour moins financer sa dette publique. Mieux: selon les estimations de la Banque de France, la tendance devrait se poursuivre jusqu’à 2021 au moins.

En comparant cette dépense à l'évolution du PIB, la tendance est encore plus marquée. Le poids de la dette en points de PIB est en baisse constante depuis 2000, hors épisodes de crise (2008 et 2011). L'État verse environ 2% du PIB chaque année en intérêts sur la dette, contre 3% en 2000 et probablement moins de 1,5% en 2021. Dans vingt ans, la part de l'endettement aura été réduite de moitié.

En termes absolus, le fardeau de la dette a stagné depuis les années 2000 alors que les recettes publiques ont augmenté considérablement. Par exemple, la TVA, principale recette fiscale, représentait en 2000 deux fois et demi le fardeau de la dette. Cela représente aujourd'hui quatre fois plus.

Raison principale, taux en baisse

Cette baisse du coût de la dette s’est produite paradoxalement dans le contexte d’une augmentation significative du niveau de la dette publique. Cela est dû à la baisse progressive des taux d’intérêt. Depuis 2011, le taux d'intérêt à 10 ans est passé de 3,3% à 0,8% (avec un minimum de 0,5% en 2016).

Pour financer sa dette, l'agence France Trésor (AFT), organisme chargé de lever des fonds sur les marchés, émet régulièrement des emprunts, à l'expiration des anciens. Ces prêts peuvent être à court, long ou très long terme. La durée moyenne des emprunts contractés aujourd'hui est d'un peu moins de 8 ans et leur taux moyen, dit taux apparent, de 1,9%. Les taux actuels étant très bas, chaque nouveau prêt venant remplacer un prêt arrivant à échéance, le taux apparent (…)

<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "En savoir plus sur Liberation.fr

Le lien entre un conducteur et Uber a reconnu un "contrat de travail" en appel
Booba annonce un combat de boxe contre Kaaris
Ségolène Royal annonce qu'elle ne sera pas candidate à l'européenne
Mon papa est un gangster
La prescription en débat
"data-reactid =" 32 ">En savoir plus sur Liberation.fr

Le lien entre un conducteur et Uber a reconnu un "contrat de travail" en appel
Booba annonce un combat de boxe contre Kaaris
Ségolène Royal annonce qu'elle ne sera pas candidate à l'européenne
Mon papa est un gangster
La prescription en débat