Acte IX: "Gilets jaunes" attendus à Bourges, Paris et dans toute la France

0
16
Bourges se prépare à la manifestation annoncée de "gilets jaunes" samedi 12 janvier GUILLAUME SOUVANT / AFP

À quoi ressemblera l'acte IX de la mobilisation des "gilets jaunes" le samedi 12 janvier? Deux mois après le premier jour d’action du 17 novembre et trois jours avant l’ouverture d’un "grand débat national", le mouvement se poursuit avec, comme chaque semaine, des incertitudes sur les lieux de rassemblement, l’ampleur de la mobilisation et la violence de la société. les défilés.

  • Un rassemblement annoncé à Bourges

Pour la première fois, un appel a été lancé pour un rassemblement à Bourges, dans le Cher. Priscillia Ludosky, une figurine de "gilets jaunes", parle de participants convergents "au centre de la France". Une des figures du mouvement, Maxime Nicolle, dit Fly Rider, a également expliqué à Konbini que le choix s’était porté "Une ville un peu moins connue de la police" éviter "Nassages" et des tensions avec la police.

La préfecture du Cher a interdit tout rassemblement dans le centre historique, en autorisant une procession, organisée par la CGT, en dehors de la ville. Par précaution, les musées, les jardins et les bâtiments publics de la ville ont été fermés, le mobilier urbain a été démonté et les fenêtres protégées par du contreplaqué.

  • Le flou sur les manifestations à Paris

En parallèle, l'un des initiateurs du mouvement, Eric Drouet, a préféré se rendre à Paris. Sur Facebook, "La France enervée" prenait rendez-vous le matin devant le ministère de l'Économie, à Bercy, à l'est de Paris, pour une traversée de la capitale passant par la rue de Rivoli, le boulevard Haussmann et une arrivée prévue sur l'Arc de Triomphe. L'itinéraire prévu traverse les quartiers des grands magasins (Galeries Lafayette, Printemps), le premier samedi des soldes.

Lire notre reportage à Bordeaux: les commerçants ont "absorbé le choc, mais jusqu'à quand?"

Auparavant, un appel avait été lancé pour se réunir à La Défense, un quartier d'affaires situé à l'ouest de Paris. En décembre, Eric Drouet avait déjà tenté de brouiller les pistes en évoquant une manifestation à Versailles (Yvelines), tandis que le rallye se déroulait enfin à Montmartre, au nord de Paris.

Plusieurs autres événements sont attendus, notamment autour du Trocadéro ou de la place de la République, et la préfecture de police de Paris a annoncé des restrictions de circulation dans plusieurs quartiers.

#Circulation, ce jour samedi 12 janvier, à l'occasion de plusieurs événements sur la route publique à #Paris, restrictions sur … https://t.co/Aein2QSCmK

– prefpolice (@ préfecture de police)

Le préfet redoute "Plus de radicalité" prétendant observer "Semaine après semaine, une dérive vers un comportement de plus en plus violent". Au total, 5 000 membres de la police sont mobilisés dans la capitale, avec le renforcement de quatorze véhicules blindés à roues de la gendarmerie.

Lis: D'Eric Drouet à "Fly Rider", les slogans des personnages du "gilet jaune"

  • Blocage d'appels et retraits massifs d'argent

D'autres rassemblements sont annoncés dans plusieurs villes: Bordeaux, Marseille, Toulouse, Lyon, Strasbourg, Lille, Nantes, Rennes … Les "gilets jaunes" prévoient également une reprise des blocages et certains appellent à retirer massivement leur argent des banques, pour déstabiliser le secteur bancaire. Ils sont soutenus par Solidaires, le seul syndicat à appeler pour se joindre aux processions.

  • 80 000 policiers et gendarmes mobilisés

Le niveau de mobilisation de la police a retrouvé son niveau de mi-décembre avec 80 000 policiers et gendarmes déployés au niveau national. "Ceux qui appellent aux manifestations de demain savent qu'il y aura de la violence et qu'ils auront donc leur part de responsabilité. Que les choses soient clairesa prévenu le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, sur Brut.

Depuis le début du mouvement, dix personnes sont mortes aux points de blocage et plus de 1 600 personnes ont été blessées, dont 58 grièvement, selon un communiqué de l'Agence France Presse.

  • Inquiet des commerçants

L’acte IX de la mobilisation intervient au début des soldes d’hiver, un samedi crucial pour le chiffre d’affaires des commerçants, dont l’activité a été très perturbée par les manifestations de novembre et décembre. La plupart des magasins restent ouverts, mais la police demande aux commerçants d'être prêts à fermer rapidement en cas de débordement.

Notre sélection d'articles pour tout comprendre en "gilet jaune"

La section pour trouver tous nos contenus (décryptages, rapports …) est accessible sur cette page.

La mobilisation a dit

Les origines du mouvement

Carburant, pouvoir d’achat, RIC: les raisons de la colère

La réponse politique d'Emmanuel Macron

Affrontez la police et la justice