En période prolongée de taux bas, les banques de détail repositionnent les offres de crédit en position haute dans le classement de leurs priorités. L’innovation leur permet d’accroître la compétitivité et la rentabilité de produits bancaires déjà lucratifs. Exemples.

Fort retour du crédit à la consommation

Les encours de crédits aux particuliers et de crédits soumis à restrictions ont bondi de 5,5% en un an au premier semestre 2018 pour atteindre 121 milliards d'euros tel que rapporté par la Banque de France. Cette dynamique est notamment soutenue par une réduction des taux d'intérêt sur les crédits amortissables, qui sont passés en six ans de 6% à 3,6%.

Le crédit à la consommation est donc en hausse, d’autant plus qu’il offre aux institutions financières des marges beaucoup plus importantes que celles obtenues pour les solutions d’investissement. hypothèque. Pierre Blanc, associé chez Althing, explique qu'il y a " une volonté commerciale de placer le crédit à la consommation en tête de liste des banques de détail ".

Les meilleures augmentations concernent les actifs des Banques Populaires (+ 12,6% sur un an) et du Crédit Agricole (+ 9,7%) selon les données recueillies par la société Althing. En termes de croissance des encours LCL (+ 4,3%), Société Générale (+ 3,6%) et BNP Paribas (+ 2,9%) ont suivi.

Le Crédit Agricole généralise la signature électronique de l'hypothèque

Les banques déploient un arsenal d'outils innovants pour convaincre leurs clients de se doter de crédits. Pierre Blanc relaie cette tendance: " les banques de détail utilisent les outils proposés par leurs filiales spécialisées dans le crédit à la consommation, tels que les outils de ciblage et de scoring ". Le Crédit Agricole s'appuie donc sur sa filiale Crédit Agricole Consumer Finance pour atteindre son objectif: assister les banques régionales de l'établissement à renforcer leurs services dans ce domaine.

Le Crédit Agricole améliore l'expérience client en généralisant la signature électronique pour ses offres de prêt au logement. Atteindre l'efficacité et gagner plus facilement des clients est la voie à suivre. Michèle Guibert, directrice de la relation client et de l'innovation chez Crédit Agricole SA, explique: « Cela nous fait gagner du temps – nous pouvons économiser 5 jours ouvrables – et nous respectons mieux parce que l'échange de documents dématérialisés et la signature électronique permettent d'éviter des erreurs au moment de la signature. ".

Crédit: BNP Paribas renforce ses outils de notation

La notation est une technique de notation de crédit. La filiale de crédit à la consommation de la banque, BNP Paribas Personal Finance utilise désormais une technologie d'intelligence artificielle conçue par la jeune société MondoBrain. L'objectif est d'améliorer le taux de recouvrement en cas de non-paiement. Khalid Saad-Zaghloul, responsable des risques numériques et de la technologie financière chez BNP Paribas Personal Finance, déclare l'outil " Nous aide à accélérer l'optimisation de nos processus et à sécuriser notre prise de décision ".

Les outils traditionnels cèdent la place à des indicateurs plus fiables issus de l'analyse des compilations de données (âge, revenus, dépenses par carte de crédit, situation professionnelle, etc.). L'intelligence artificielle permet d'optimiser le choix d'acceptation ou non du client qui sollicite un emprunt, en passant du prédictif au normatif. Khalid Saad-Zaghloul souhaite rappeler que la décision finale est humaine mais que Le processus de MondoBrain accélère les temps de réponse, 5 à 20 fois plus rapidement que les processus traditionnels, et améliore la compétitivité et la rentabilité.

Partenariat entre Franfinance, filiale de la Société Générale, et Fintech Yelloan

Signé en juillet dernier, le partenariat entre Franfinance, acteur majeur du crédit à la consommation en France, et Yelloan, une solution de crédit aux particuliers, est entré en phase opérationnelle en septembre. Cette collaboration devrait favoriser l'accès au crédit, en particulier chez les jeunes travailleurs. YelloNet structure son offre autour d’un chatbot qui aide l’utilisateur à concrétiser sa demande de crédit en ligne. Son président, Michaël Diguet, précise " Nous apportons à nos clients une expérience utilisateur plus efficace grâce à une interface de conversation hautement personnalisée. ".

L'opération est simple: l'offre faite au client par Yelloan est étudiée par Franfinance qui décide d'accorder ou non le prêt. La filiale de la Société Générale prend alors en charge la gestion des crédits et du portefeuille client. Frédéric Jacob-Peron, PDG de Franfinance, déclare " Franfinance a acquis un réel savoir-faire en banque ouverte. Après avoir collaboré avec des acteurs traditionnels du marché, ce partenariat illustre notre ambition de soutenir de nouveaux acteurs, en particulier les sociétés Fintech et Neobanks, en leur offrant notre expertise du crédit à la consommation et du crédit-bail. ".

Le financement de l’achat d’automobiles est également au cœur des réflexions actuelles de Société Générale. Elle se révèle avec le lancement d'une offre de location en ligne à long terme via son Banque en ligne Boursorama Bank en partenariat avec ALD Automotive, filiale spécialisée de la Société Générale.