Analyse à mi-session de l'AOF France / Europe Les bourses européennes se montrent prudentes

0
18

marchés

AOF

11 janvier 2019

(AOF) – Les marchés boursiers européens se rapprochent de l'équilibre à mi-séance vendredi. L'espoir d'un accord commercial sino-américain peine à renforcer réellement la tendance. Cependant, selon la presse américaine, le vice-président chinois Liu He devrait se réunir les 30 et 31 janvier. Le secrétaire américain au Trésor et conseiller commercial de Donald Trump, Robert Lighthizer, poursuivra les négociations commerciales. Vers 12h, le CAC 40 rapporte 0,01% à 4 805,63 points et l’EuroStoxx 50 s’élève à 0,33% à 3 085,93 points.

En Europe, Richemont (+ 1,73% à 66,94 euros) bénéficie de l'annonce d'une croissance des ventes conforme aux attentes. Au troisième trimestre clos le 31 décembre, le groupe de luxe suisse a réalisé un chiffre d'affaires de 3,915 milliards d'euros, en hausse de 25%. À taux de change constants, la croissance a atteint 24%. Le propriétaire de la marque Cartier a bénéficié de l'intégration de Watchfinder et notamment de Yoox Net-A-Porter (YNAP). En excluant les deux groupes, la croissance a été de 5% à taux de change constants.

La pression judiciaire a augmenté pour Carlos Ghosn. Le PDG de Renault a été inculpé de deux nouvelles accusations par les tribunaux japonais. Ainsi, le dirigeant a été inculpé d'abus de confiance aggravé, pour avoir provisoirement augmenté en 2008 dans les comptes de pertes sur placements personnels de Nissan et de réduction des revenus sur la période 2015-2018. Nissan a saisi l'occasion pour poursuivre son offensive en annonçant le dépôt d'une plainte pénale devant le tribunal de Tokyo contre Carlos Ghosn, son ancien président. Sur le marché parisien, cela se traduit par une baisse du titre Renault de 2,69% à 55,09 euros.

Stentys (+ 20,83% à 0,55 euro) affiche pour son quatrième trimestre 2018, un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros, en hausse de 31% par rapport au troisième trimestre 2018. "La dynamique des ventes positives des produits Minvasys au dernier trimestre 2018 confirme pertinence de cette acquisition et de notre stratégie ", a déclaré Christophe Lottin, directeur général. Minvasys & # 39; La gamme de produits a augmenté de + 30% au quatrième trimestre de 2018 et de + 5% en 2018 sur une base pro forma.

Les chiffres macroéconomiques du jour

La banque de la france prévoit toujours une croissance de 0,2% au quatrième trimestre, selon une troisième estimation. Dans l’industrie, l’indice du climat des affaires a augmenté de 2 points en décembre pour atteindre 103, alors qu’il est resté stable à 102 dans les services et à 105 dans le bâtiment. Selon les chefs d’entreprise du secteur, l’activité ralentirait en janvier. Une accélération est toutefois attendue dans les services ce mois-ci, alors que celle-ci continuerait de croître dans le bâtiment.

la États Unis, les investisseurs verront les prix à la consommation pour le mois de décembre à 14h30.

Vers midi, l'euro 1,1535 dollar, en hausse de 0,32%.